Une espèce, son habitat et sa niche écologique

advertisement
Une espèce, son habitat et sa niche écologique
Une espèce est formée par un ensemble d'êtres vivants se ressemblant
morphologiquement et génétiquement.
Ils sont capables de se reproduire entre eux dans des conditions naturelles et leur
descendance est indéfiniment féconde en conditions naturelles.
Une espèce possède trois caractéristiques fondamentales en relation avec son
environnement naturel :



son aire de distribution géographique,
son habitat,
sa niche écologique.
Aire de répartition géographique
Zone délimitant la répartition géographique d'une espèce vivante qui inclut la totalité de
ses populations.
La population est l’ensemble d’êtres vivants d’une même espèce, occupant un territoire
déterminé, présentant des caractéristiques propres et qui se perpétuent dans le temps.
L'aire d'une espèce peut-être continue ou au contraire disjointe.
Habitat
A l'intérieur de cette aire, les populations de chaque espèce vont être distribuées dans un
milieu de vie naturel, appelé l'habitat d'une espèce, auquel elles sont soumises.
Dans un habitat, tous les besoins de l'espèce concernée peuvent être regroupés en trois
« besoins vitaux » :
nourriture,
reproduction,
abri.
1/ la nourriture : Le milieu doit offrir aux plantes et aux animaux des ressources
alimentaires suffisantes et accessibles.



2/ la reproduction : Les animaux ont besoin de sites particuliers pour déposer leurs œufs
ou mettre bas. Les jeunes ont une alimentation exigeante et sont particulièrement
fragiles.
Des conditions d'ensoleillement, d'humidité..., souvent bien différentes de celles exigées
par les adultes, sont nécessaires pour les graines ou les plantules.
3/ les abris : En toute saison, les organismes doivent se protéger des agents extérieurs
physiques (froid, sécheresse, vent) ou vivants (prédateurs, parasites, dérangements par les
activités humaines...).
Dans chaque écosystème, plus le milieu est hétérogène plus il abrite d'habitats différents.
Les habitats sont imbriqués les uns dans les autres : ainsi une forêt constitue un habitat en
soi, mais les pousses des arbres, le feuillage de la canopée ou des branches les plus
basses, les écorces constituent eux aussi autant d'habitats distincts – qualifiés souvent de
micro habitats – à l'intérieur de celle-ci.
Niche écologique
Dans tout écosystème, il est fréquent que de nombreuses espèces puissent se rencontrer
dans le même habitat, en revanche, en les observant attentivement on remarque qu'elles
occupent chacune une niche écologique bien distincte.
La niche écologique peut se définir comme le rôle de l'espèce (proies, prédateurs) dans le
fonctionnement de l'écosystème.
Selon la célèbre analogie d'Odum (1959) : " la niche écologique, c'est la profession de
l'espèce alors que l'habitat en est l'adresse".
Deux espèces ayant la même niche écologique sont donc en « compétition ».
Le principe de la sélection naturelle tend à favoriser celle qui est la plus « adaptée » à la
niche écologique, c'est-à-dire celle qui se reproduit et y survit le plus efficacement.
Exemple
Citons, deux espèces d'Hétéroptères aquatiques, la notonecte (Notonecta glauca) et la
corise (Corixa punctata).
Notonecta glauca
Corixa punctata
Ces deux espèces de taille très voisine vivent dans les mêmes biotopes – de petites
étendues d'eaux calmes, mares et étangs – et dans le même habitat (végétation
aquatique).
Cependant, elles occupent des niches différentes :

les corises sont herbivores à tendance saprophage. Elles se nourrissent de fragments
de végétaux morts ou en mauvais état tandis que les notonectes sont carnivores.
La séparation entre différentes niches écologiques peut être franche (nature spécifique
des proies) ou plus difficile à cerner (taille et date de maturité des proies).
L’écosystème, la biocénose et le biotope
En écologie, un écosystème désigne l'ensemble formé par une association ou
communauté d'êtres vivants (ou biocénose) et son environnement géologique,
pédologique et atmosphérique (le biotope). Les éléments constituant un écosystème
développent un réseau d'interdépendances permettant le maintien et le développement
de la vie.
Une biocénose (ou biocœnose) désigne l'ensemble des populations coexistant dans un
espace défini.
Un biotope est un ensemble d'éléments caractérisant un milieu physico-chimique
déterminé et uniforme qui héberge une flore et une faune spécifiques
ACTIVITÉS
1. Quelle est la différence entre :
a. Biotope et habitat
b. Population et biocenose
2. Pourquoi deux espèces ne peuvent pas occuper une même niche
écologique ?
3. Á ton avis, ce mieux de dire « occuper une niche écologique» ou « jouer une
niche écologique » ? pourquoi ?
4. Qu’est-ce qu’il se passe si deux espèces s’approchent dans une même niche
écologique ?
5. Qu’est-ce qu’une espèce peut trouver dans son habitat ?
Téléchargement