Toutes les civilisations ont connu différentes formes de fouaces

publicité
La pizza a trois mille ans d’histoire.
Toutes les civilisations ont connu différentes formes de fouaces. La pâte se compose d’un mélange de farine, de
plusieurs genres de céréales et d’eau. L’élément fondamental de l’alimentation humaine se constituait de
plusieurs genres de pâtes et de nombreux assaisonnements.
De l’Egypte à la Grèce en passant bien sûr par l’Italie, on retrouve une multitude de plats dont la composition et
la cuisson font pensée à celle de la pizza.
Dans l’Antique Egypte, ils célébraient l’anniversaire du pharaon en mangeant une fouace assaisonnée avec des
herbes aromatiques. Hérodote (historien grec) nous a transmis des recettes babyloniennes. Au VIIème siècle,
Archiloque (premier poète lyrique grec) révèle dans certaines poésies avoir dans sa lance sa « fouaces pâteuse »,
principal aliment des soldats.
La Grèce classique est riche d’exemples culinaires proches de par leurs archétypes à celle la pizza. La fouace
était un aliment répandu et populaire dans toute l’Antiquité Classique.
De nombreux écrivains grecs témoignent sur les différents types de pizza : la « Maza » en grec ancien par
exemple. D’autres provenant ponctuellement du monde Latin ou de la Rome antique ; la « Placenta »,
l’ « Offa », un mélange d’eau et d’orge, céréales constituant la base de l’alimentation des latins.
La pizza est un aliment typique des cultures du bassin méditerranéen. C’est dans une de ces célèbres villes, à
Naples que la pizza trouvera son essor, avant sa diffusion planétaire.
Au XXème siècle, la pizza traverse les frontières et conquit monde devenant patrimoine de toute l’humanité.
Téléchargement
Explore flashcards