TP n°1: Initiation à l`instrumentation

advertisement
Licence T&R Sem 5
(2014-2015)
Travaux Pratiques
EAT
Département d’Electronique
Université des Sciences et Technologies Blida 1
TP n°1: Initiation à l’instrumentation
1. Code des couleurs des résistances
En utilisant le code des couleurs des résistances à 4 barres, choisir dans votre boîte, une résistance
de 10 kΩ, de 15 kΩ et de 8, 2 kΩ. Noter la tolérance de ces trois résistances.
En utilisant deux fils (une extrémité « banane », une extrémité « crocodile »),
1. Vérifier les valeurs de ces résistances à l’aide du multimètre en fonction Ohmmètre ;
2. Mesurer à l’aide du multimètre la résistance entre le pouce de la main droite et l’index de la main
droite.
Bon à savoir : Ne Mangez Rien Ou Je Vous Bats Violemment Gros Beta.
Chaque début de mot correspond à une couleur, laquelle est associée à un chiffre comme indiqué
dans les lignes suivantes :
Ne → Noir → 0 Mangez → Marron → 1 Rien → Rouge → 2 Ou → Orange → 3 Je →
Jaune → 4 Vous → Vert → 5 Bats → Bleu → 6 Violemment → Violet → 7 Gros → Gris → 8
Beta → Blanc → 9
x : le premier chiffre significatif ;
y : le second chiffre significatif ;
z : la puissance de 10 du multiplicateur.
2. Pont diviseur de tension
En utilisant une pince plate, réaliser sur la plaquette LABDEC® le schéma électrique représenté sur la
figure 1 ci-dessous.
Fig. 1 – Pont diviseur de tension.
Deux configurations seront analysées en imposant une tension continu E = 5 V :
– Configuration 1 : pont diviseur avec R = 10 kΩ et R0= 15 kΩ;
– Configuration 2 : pont diviseur avec R = 8, 2 MΩ et R0= 8, 2 MΩ.
Enseignants : Mr Bersali et Melle Zine.
Licence T&R Sem 5
(2014-2015)
Travaux Pratiques
EAT
Département d’Electronique
Université des Sciences et Technologies Blida 1
Mesurer V0 pour les deux configurations. Conclure.
3. Circuit RC
Réaliser sur la plaquette LABDEC®, le montage représenté sur la figure 2 en prenant R = 10 kΩ et
C = 0, 1 µF. Calculer la constante de temps τ de ce circuit.
Fig. 2 – Circuit 1ère ordre RC
1. Appliquer en entrée un signal rectangulaire (-5 v, + 5 v) de fréquence f = 160 Hz. Utilisez les deux
voies de l’oscilloscope pour visualiser simultanément la sortie du générateur de fonction et le signal à
mesurer. Mesurer le temps de montée et le temps de descente. Le temps de montée est le temps
que met le signal pour passer de 10% à 90% de sa valeur totale et, l’inverse pour le temps de
descente. Conclure.
2. Appliquer maintenant en entrée un signal sinusoïdal d’amplitude crête 3 V, de fréquence
f = 160 Hz et valeur moyenne nulle.
Mesurer le déphasage entre le signal de sortie et le signal d’entrée à cette fréquence. Le déphasage
se calcule par : φ= 360 x (Δt/T) (en degrés) ou par : φ= 2π (Δt/T) (en radian).
Conclure.
4. Circuit résistif à une diode
En annexe et sur le datasheet de la diode 1N007, lire la valeur de la tension maximale directe, du
courant moyen direct et du courant inverse que peut supporter la diode.
Réaliser sur la plaquette LABDEC®, le montage représenté par la figure 3 en imposant R = 10 kΩ et
une 1N4007. Calculez la valeur moyenne ainsi que la valeur efficace de la tension de charge et, la
valeur moyenne et la valeur efficace du courant en charge.
Fig. 3 – Circuit redresseur à une seule diode.
Enseignants : Mr Bersali et Melle Zine.
Licence T&R Sem 5
(2014-2015)
Travaux Pratiques
EAT
ANNEXE
Datasheet de la diode 1N4001
Enseignants : Mr Bersali et Melle Zine.
Département d’Electronique
Université des Sciences et Technologies Blida 1
Téléchargement