Organisation de l`appareil respiratoire

publicité
Bac ST2S
Organisation de l’appareil respiratoire
Le conseil du prof : Bien connaître les effets du tabagisme sur l’appareil respiratoire et les
pathologies associées.
L’appareil respiratoire humain est composé d’un ensemble de structures permettant la
ventilation pulmonaire.
La ventilation pulmonaire est le processus d’entrée et de sortie de l’air dans les voies
respiratoires ceci afin que l’organisme prélève le dioxygène contenu dans l’air, et rejette le
dioxyde de carbone, déchet du métabolisme cellulaire.
L’appareil respiratoire est constitué des structures
suivantes :
- les narines, la cavité nasale et le pharynx ;
Cavité nasale
l’air y est réchauffé.
- le larynx ; organe de phonation, lieu où se
Narine
situent les cordes vocales (repli de la
Pharynx
muqueuse)
la trachée ; tube maintenu béant par des
Larynx
anneaux cartilagineux. (voir fiches histo)
Trachée
- les bronches ; tubes issus de la division de
la trachée qui pénètrent dans les poumons.
les bronchioles ; ramifications des bronches
Bronchiole
débouchant sur les sacs alvéolaires.
Bronche
- les alvéoles ; lieu où s’effectuent les
Côte
échangent gazeux ;
- le diaphragme ; muscle squelettiques large
Poumon
et plat, plancher de la cage thoracique ;
gauche
- les poumons ; organes respiratoires
Diaphragme
entourés par la plèvre, qui rend le
mouvement des poumons dépendant de
Sac alvéolaires
celui de la cage thoracique.
Structure de l’appareil respiratoire
Histologie de la trachée :
La trachée est constituée de l’intérieur vers l’extérieur de cellules épithéliales (muqueuse), de
fibres musculaires, de tissu conjonctif (sous-muqueuse) et d’un anneau cartilagineux.
La muqueuse est constituée de cellules ciliées et de cellules à mucus. Les cellules à mucus
sécrètent le mucus dont la fonction est d’emprisonner les poussières et les particules
contenues dans l’air inspiré.
Les cellules ciliées sur leur face apicale sont recouvertes de cils. Les cils permettent d’évacuer
le mucus de la trachée, le mucus est dirigé dans l’œsophage où il passera dans le système
digestif.
Echanges gazeux :
La petite circulation ou circulation pulmonaire achemine le sang veineux (pauvre en O2 et
riche en CO2) aux poumons (voir fiche circulation).
Les alvéoles sont irriguées par de nombreux capillaires pulmonaires. La paroi alvéolaire est
extrêmement mince et facilite les échanges gazeux.
Les gaz respiratoires doivent passer la paroi des alvéoles, diffuser dans le liquide interstitiel,
traverser la paroi des capillaires et diffuser dans le sang pour se lier à l’hémoglobine contenue
dans les hématies.
Le dioxyde de carbone diffuse des capillaires pulmonaires vers les alvéoles pulmonaires, il
sera rejeté dans l’environnement.
Annabelle Fournier
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire