Une géopolitique mondiale depuis 1945 1. La guerre

publicité
Une géopolitique mondiale depuis 1945
1. La guerre froide

1945 : la création de l’ONU (Organisation des Nations Unies) répond à une aspiration au
maintien de la paix
 En 1945, la conférence de San Francisco crée l’Organisation des Nations Unies.
 5 pays sont membres du Conseil de sécurité, et les autres peuvent voter en assemblée des
résolutions. L’objectif est de favoriser la paix pour ne pas reproduire un conflit d’une telle
ampleur.

Cependant, les États-Unis et l’URSS s’affrontent durablement en Europe et dans le monde
 Les États-Unis et l’URSS ont combattu ensemble contre l’Allemagne. Cependant après la guerre,
leurs différences idéologiques apparaissent au grand jour. L’URSS défend un système
communiste, ayant pour valeur principale l’égalité, imposée par un État fort. Les États-Unis
défendent la démocratie et la liberté.
 Chacun de ces deux pays cherche à diffuser ses idées et se construit un système d’alliance en
Europe (les pays d’Europe de l’Ouest sont alliés aux États-Unis, et les pays d’Europe de l’Est à
l’URSS) et dans le monde. Chacun est à la tête d’un bloc : c’est le début de la guerre froide. On
l’appelle ainsi, car la confrontation des deux grands ne se traduit jamais par un conflit généralisé :
en effet les deux possèdent l’arme nucléaire et risqueraient de détruire totalement le monde s’ils
l’utilisaient.
 La guerre froide se traduit par un affrontement idéologique (propagande dans les deux camps) et
par des conflits localisés, comme à Cuba ou à Berlin.
BREVET
Raconter la crise de Berlin et montrer qu’elle est révélatrice de la situation de guerre froide.
REPERES
 Carte des blocs au moment de la Guerre froide
 Le Mur de Berlin (1961-1989) : à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne vaincue est
partagée en 4 zones occupées par les vainqueurs. Rapidement, les zones occidentales s’unissent, et
l’Allemagne se retrouve divisée en deux : à l’Ouest, elle est alliée au bloc américain et, à l’Est, au
bloc soviétique. Berlin, la capitale, située en Allemagne de l’Est, est aussi coupée en deux. Les
Allemands de l’Est qui veulent se rendre dans le bloc occidental passent donc par Berlin Ouest.
En 1961, un mur est construit entre les deux parties de la ville pour les en empêcher. Pendant
toute la guerre froide, ce mur symbolise la division du monde en deux blocs. Il est détruit en 1989,
peu avant la fin de la guerre et la chute de l’URSS (1991).

La construction européenne répond à une volonté de paix en Europe Occidentale.
 Pendant la guerre froide, les pays d’Europe occidentale créent une organisation commune : le but
est de favoriser les échanges entre eux afin de devenir interdépendant et d’éviter un nouveau
conflit.
 6 pays (France, Italie, Belgique, Pays Bas, Luxembourg, RFA) signent en 1957 le Traité de Rome,
qui crée la CEE (Communauté Économique Européenne). Cette association économique prend un
rôle de plus en plus important sur le plan politique (création d’un Parlement en 1979, d’une
citoyenneté européenne en 1992) et intègre de nouveaux pays.
REPERE
Les traités de Rome : 1957.

En 1989-1991, la Guerre froide s’achève avec la chute du Mur de Berlin et la disparition de
l’URSS.
 En Europe de l’Est et en URSS, la population se révolte contre les difficiles conditions de vie et
un régime politique trop autoritaire. Le mur de Berlin est détruit en 1989, et l’URSS disparaît en
1991. C’est la fin de la guerre froide. Les États-Unis restent la seule grande puissance mondiale.
En Europe, tous les pays rejoignent progressivement la CEE, qui devient UE (Union Européenne)
en 1992.
BREVET
 Raconter une étape de la construction européenne dans le contexte international.
2. Des colonies aux états nouvellement indépendants

Dès le lendemain du conflit mondial, des revendications grandissent et débouchent sur les
indépendances
 À la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans les colonies les revendications pour plus de liberté,
voire pour l’indépendance augmentent. Les peuples colonisés ont été réquisitionnés pour
participer à la guerre. Ils ont pu constater aussi l’affaiblissement des pays qui les dirigent (la
France, par exemple). Et en 1945 les deux grands (États-Unis et URSS), ainsi que l’ONU,
affirment un nouveau principe, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
 De 1947 à 1962, la majorité des États africains et asiatiques qui avaient été colonisés depuis le
XIXe siècle par les puissances européennes obtiennent leur indépendance. Celle-ci est parfois
pacifique, parfois beaucoup plus violente, comme lors de la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962.
Repère
 Principale phase de la décolonisation : 1947-1962.
Brevet
 Raconter, à partir de l’exemple vu en cours, la manière dont une colonie devient un État souverain
L’Algérie est une colonie française depuis 1830. C’est une colonie de peuplement, ce qui signifie que de
nombreux colons français s’y sont installés, pour y pratiquer l’agriculture notamment (ils sont 1 million
environ, pour 9 millions d’Algériens, en 1950). Les combattants algériens ont fait la guerre aux côtés des
Français en 1914-1918 et en 1939-1945. Une partie d’entre eux supporte de plus en plus mal leur absence
de droits politiques (contrairement aux colons) ainsi que les inégalités économiques dont ils sont victimes.
En 1954, un mouvement qui réclame l’indépendance, le FLN (Front de Libération Nationale) lance une
vague d’attentats. Le gouvernement français réplique en envoyant l’armée, et des milliers de jeunes sont
réquisitionnés pour aller se battre. L’Algérie obtient finalement son indépendance en 1962. Les PiedsNoirs, descendants des colons, sont rapatriés en métropole.
3. Géopolitique du monde actuel

Les États-Unis, superpuissance mondiale
 Avec la chute de l’URSS en 1991 et la fin de la guerre froide, les États-Unis se retrouvent
première puissance mondiale. Ils dominent dans tous les domaines : l’économie (commerce,
finance), l’armée (la plus puissante du monde, présente sur 5 continents), la recherche
technologique, la culture (influence de l’anglais et des produits culturels américains dans le
monde). On parle alors d’« hyperpuissance ».
 Les attentats du 11 septembre 2001, sur leur propre sol, et la crise économique depuis 2008,
affaiblissent aujourd’hui cette domination.

L’émergence de nouvelles puissances
 Depuis les années 2000, certains pays connaissent une croissance économique importante qui leur
donne un rôle politique grandissant. On les appelle les pays émergents. Il s’agit principalement de
la Chine, qui est devenue la 2e puissance économique mondiale, mais aussi du Brésil, de la Russie,
de l’Afrique du Sud (BRICS). Leur puissance nouvelle remet en cause un monde auparavant
divisé entre un Nord puissant et un Sud dominé. Le monde actuel est multipolaire, et plus
complexe.

Le caractère inédit de la construction européenne
 La fin de la guerre froide permet aux pays du continent européen de s’unir.
 Le traité de Maastricht, signé en 1992, transforme la CEE en Union Européenne. Il crée une
citoyenneté européenne et renforce donc le rôle de cette union de pays. Les pays qui étaient restés
neutres pendant la guerre froide, comme les pays d’Europe du Nord, la rejoignent. Puis ce sont les
pays d’Europe de l’Est, qui étaient alliés au bloc communiste.
 La collaboration se renforce, dans le domaine universitaire (Erasmus) ou monétaire (adoption de
l’euro en 2002).
 Aujourd’hui l’UE rassemble 28 pays et couvre presque tout le continent. C’est une construction
politique originale qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde.
REPERES
 Le traité de Maastricht : 1992
 L’euro, monnaie européenne : 2002.

La persistance d’un foyer de conflits au Moyen-Orient.
 Depuis le XIXe siècle, le Moyen-Orient est une zone de conflits.
 C’est le lieu de naissance des trois grandes religions monothéistes, qui y ont leurs lieux sacrés
(notamment à Jérusalem). C’est aussi un endroit où l’on trouve la majorité des ressources de
pétrole de la planète. Enfin, ce sont des pays où l’influence des puissances étrangères a toujours
été importante.
 Les conflits y sont à la fois politiques (conflit Israélo-palestinien, conflit en Syrie) et économiques
(tensions pour le contrôle des ressources pétrolières).
BREVET
Situer sur une carte les grandes puissances et le Moyen-Orient comme un foyer de conflits.
Téléchargement
Explore flashcards