Schneider Magazine 6 - Toujours mieux

publicité
S E R V I C E
Ta b l e a u S M 6
L
ors de votre prochaine visite au siège de Schneider,
vous aurez l’heureuse surprise de découvrir le nou­
veau hall d’accueil. Disons le directement, il ne s’agit
pas simplement d’aménagement ou de modernisation.
Les travaux ont bénéficié de la synergie des compé­
tences d’un certain nombre de spécialistes qui ont
réalisé une œuvre architecturale et technique remarquable en
de nombreux points. Nous vous proposons une visite guidée,
cela s’impose vraiment !
12
Toujours mieux
accueillir le Client…
Le défi
Relever le défi constitué par la transformation de l’ancien hall d’en­
trée en une entité moderne, lumineuse et fonctionnelle n’était pas
rien. L’architecte Jerry Gendarme devait également compter avec
l’installation d’une nouvelle station de transformation destinée à ali­
menter l’usine et le complexe administratif. Il était donc impérieux
de se plier à un certain nombre d’exigences techniques. Il fallait
également tenir compte des soucis de gestion écologique, qui
comptent énormément chez Schneider. Le responsable de la sécu­
rité, de l’hygiène et de l’embellissement des lieux de travail, Gilbert
Mahieu, qui est aussi chargé de veiller au respect de l’aspect éco­
logique sur le site, a donc toujours pesé sur les différentes décisions
qui se sont prises lors des travaux.
Aujourd’hui
L’espace total du hall d’accueil des visiteurs de plus de 150 m2, est
divisé en plusieurs zones dédicacées.
Après avoir franchi la porte tambour, qui fonctionne automatique­
ment, on découvre la salle principale disposée dans l’axe de l’en­
trée et qui s’ouvre sur une allée en marbre très clair. Elle-même
débouche sur le patio intérieur du bâtiment.
L’éclairage au plafond est particulièrement original et astucieux
dans sa configuration. On a utilisé, pour sa conception, des règles
de perspective du plus heureux effet. Dès l’entrée, on a la sensation
d’être transporté vers l’intérieur du bâtiment.
A droite de la porte d’entrée est installé le comptoir de la réception
où d’aimables hôtesses renseignent le visiteur.
Perpendiculairement, à main gauche, se trouve un grand espace
qui attire le regard et est destiné à permettre au visiteur de patien­
ter en utilisant le temps disponible de manière intéressante.
En effet, outre des fauteuils et des boissons chaudes et froides
mises à disposition, on peut y découvrir une vue directe sur l’instal­
lation complète de la station d’alimentation électrique du bâtiment et
de l’usine. Celle-ci est placée sur un plateau supérieur et est proté­
gée par des parois vitrées blindées. Devant ces dernières est dis­
posé un terminal électronique Magelis XBT-E muni d’une fenêtre de
dialogue et de commentaires qui affiche, sur un écran LCD rétro­
éclairé, 4 lignes de 40 caractères. Le clavier commande, indivi­
duellement, seize spots qui illuminent les différentes unités mises en
service dans la station. Il s’agit d’un système très didactique qui
fournit la possibilité de voir en fonctionnement réel une gamme éten­
due d’appareillages Merlin Gerin et Telemecanique, qui travaillent
ensemble en parfaite symbiose et de manière entièrement transpa­
rente. En effet, il faut remarquer que tous les composants et
équipements qui entrent dans le fonctionnement de la station sont
d’origine Merlin Gerin ou Telemecanique.
Dans la même salle est mis à disposition un ordinateur dont l’écran
fournit, en temps réel, tous les paramètres de fonctionnement de
l’installation. Le visiteur dispose donc de tous les éléments néces­
saires pour apprécier la manière dont travaillent les équipements.
Si, par contre, on poursuit son chemin en direction du
patio, on rencontre deux “ espaces de discussions ”
qui sont séparés de la salle principale par des grands
panneaux translucides marqués au logo de la société
et qui permettent des entretiens de courte durée. Ces
petits locaux, entièrement équipés au niveau logis­
tique, éviteront de devoir réserver une salle complète
pour de brefs entretiens. Le sol de ces espaces est
recouvert de parquet et réalise une ambiance chaleu­
reuse.
Bref, une réussite parfaite que vous pourrez admirer
lors de votre prochaine visite dans les locaux de
Schneider.
La station
La station d’alimentation en énergie électrique méri­
te d’être décrite en détail. Elle fournit une illustration
sur site des possibilités de mise en oeuvre des équi­
pements et appareillages Merlin Gerin et
Telemecanique. L’étude de l’installation a été faite par l’ingénieur
Dirk De Proft, spécialisé en moyenne tension. A remarquer que le
choix des équipements s’est effectué en prenant comme ligne
directrice l’intégration de produits courants. Pas question ici d’un
traitement privilégié ou d’appareillage exceptionnel. Le souci a
été poussé jusqu’au point d’installer des spots (appareillage qui
n’est pas fabriqué par Merlin Gerin ou Telemecanique) en prove­
nance d’une entreprise cliente. Schneider souhaite ainsi souli­
gner le fait qu’il ne collabore pas seulement avec ses clients mais
également avec ses fournisseurs. Cette démarche a également
été respectée pour la fourniture des autres appareillages instal­
lés dans le hall d’entrée.
Comme toute station d’alimentation qui se respecte, celle mise en
service au siège du Groupe Schneider comporte trois grandes par­
ties :
1. Tableau Moyenne Tension SM6
Cette section comporte de gauche à droite :
■ une cellule SM6 comportant l’arrivée et le départ de la boucle du
réseau d’Electrabel de type IM5/630A/12kV/25kA.
■ la protection générale par disjoncteur Sfset avec relais VIP201 et
motorisation qui assure une réalimentation automatique après une
coupure du réseau.
■ une cellule SM6 de comptage à laquelle on a ajouté des trans­
formateurs de potentiel pour l’alimentation des motorisations et des
minima de tension des disjoncteurs.
■ trois cellules SM6 de type DM1 pour la protection des départs
destinés respectivement à la cabine du laboratoire au 3ème étage,
la sous-station de l’unité de production Multi9 et le transformateur
630 kVA destiné à l’alimentation générale du bâtiment administratif.
■ les disjoncteurs SF1 des 3 départs ci-dessus sont équipés de pro­
tections numériques SEPAM 2000 qui remplacent les traditionnels
appareils de mesure pour afficher les courants, tensions, puis­
sances, cosinus ϕ à l’aide d’un écran lumineux alphanumérique.
Grâce à la communication du SEPAM 2000, vous pourrez consulter
ces valeurs ainsi que les alarmes, les messages d’auto-surveillance
et les causes de défauts éventuels sur le superviseur ES1000 (ordi­
nateur installé au pied de la station).
2. Le transformateur sec de FRANCE transfo
Le transfo de 630 kVA muni de 7 borniers (3 x 400 V+N et 3 x 220
V) alimente les 2 tableaux PRISMA fournissant les tensions 3 x 220
V et 3 x 400 V+N pour le bâtiment administratif.
3. Tableau général B.T. “PRISMA”
Chaque tableau général B.T. comprend :
■ une protection générale assurée par un disjoncteur type Masterpact équipé d’un relais STR 68U fournissant l’affichage des para­
mètres utiles (tension, courant, fréquence, puissance, cosinus ϕ)
■ les départs divisionnaires sont réalisés avec des disjoncteurs type
compact NS équipé d’un relais de type STR22SE
Pour être complet dans notre visite, il convient d’apporter les préci­
sions suivantes :
La communication entre le superviseur ES1000 monté sur le tableau
Moyenne Tension SM6 et les disjoncteurs BT s’effectue par des pro­
duits de la gamme Dialpact type EI13, ES13, ET34 et EA.
La gestion automatique de l’éclairage de la station d’alimentation est
assurée par un terminal XBT au travers d’un automate program­
mable TSX Premium.
■ les liaisons entre le transformateur et le tableau général s’effec­
tuent par une canalisation électrique préfabriquée de type Canalis
KH en provenance de l’unité de production de Sint-Niklaas.
De même, l’assemblage complet du tableau de la station a été réa­
lisé par l’atelier de Sint-Pieters-Leeuw, tandis que les cellules
moyenne tension SM6 ont été produites en France.
■ une alimentation de secours (no break) est prévue pour la salle
informatique. Deux sources sont disponibles: une liaison directe de
la moyenne tension ainsi qu’une ligne basse tension fournie par
Electrabel. A défaut, un groupe diesel se tient en stand-by.
■ des batteries de condensateurs (380 kVar), branchées sur le
tableau 400 V et commandées par les lignes 220v, redressent le
cosinus phi, ceci dans un double souci d’économie et de préserva­
tion de l’environnement. ■
En bref
Lors de votre prochaine
visite au siège bruxellois de
Schneider, vous aurez l’heu­
reuse surprise de découvrir le
nouveau hall de réception. De
nouveaux espaces sont dispo­
nibles pour les visiteurs et per­
mettent de mieux les accueillir.
Ces derniers pourront égale­
ment découvrir la nouvelle
“cabine” d’alimentation en
énergie électrique exclusive­
ment composée d’éléments
Merlin Gerin et Telemecanique
qui fonctionnent parfaitement
ensemble. Des dispositifs spéciaux per­
mettent également de suivre le fonction­
nement de la station en temps réel.
13
Téléchargement
Explore flashcards