Lundi 7 dec 2009 Portrait-Interview d`ingénieur

advertisement
Lundi 7 dec 2009
Portrait-Interview d'ingénieur
Portrait-Interview de Abdelmounaim Faouzi, Directeur associé à Capital Consulting ::: 01/12/2009
Siham Ouzine : Bonjour Monsieur Faouzi; Merci d’avoir accepté d'être le Portrait
Ingénieur de la semaine. Pourriez vous vous présenter aux membres du groupe ?
Abdelmounaim Faouzi :Je suis ingénieur, j'ai 40 ans, marié et 2 enfants et je dirige
Capital Consulting depuis mai 2002
Siham Ouzine : Enchantée. Vous pouvez nous donner une idée sur votre parcours
professionnel ?
Abdelmounaim Faouzi : Je suis lauréat de l'ENIM promotion 93. J'ai intégré le Groupe
OCP en qualité d'ingénieur d'étude pour une durée de 4 années. En décembre 97, j'ai
décidé de devenir consultant et j'ai choisi de rejoindre le bureau de Casablanca
d'Arthur Andersen. En 2002, j'ai fais le choix de rejoindre Capital Consulting qui avait
déjà 4 ans d'âge.
Siham Ouzine : J’imagine que la création de Capital Consulting n’a pas été de tout repos ! Pourriez vous nous en dire un peu
plus à ce sujet ?
Abdelmounaim Faouzi : Je n'ai pas crée Capital Consulting. J'ai rejoint Hicham Chebihi, qui est l'associé fondateur de notre
Cabinet, en 2002 pour faire partie d'une belle aventure. En 11 ans (crée en 1998), le Cabinet est devenu le premier cabinet de
conseil indépendant au Maroc avec une dimension régionale assez forte, puisque nous intervenons depuis 2004 sur le
Maghreb et l'Afrique subsaharienne avec des missions en Lybie, Mali, Congo, Sénégal, Mauritanie et d'autres pays. Nous
sommes une équipe de 65 consultants qui ne cesse de s'enrichir de nouveaux talents. Nos consultants sont issus des
grandes écoles d'ingénieurs et de commerces marocaines, américaines ou françaises.
Siham Ouzine :Quels conseils donneriez vous à des jeunes ingénieurs qui veulent se lancer dans l’entreprenariat ? Et surtout
quelle attitude adopter vis à vis des éventuelles entraves et difficultés qu’ils pourraient rencontrer ?
Abdelmounaim Faouzi : l'entreprenariat est un état d'esprit. Créer, accompagner et développer une affaire, lui donner une
vision et un sens et lui permettre de grandir et de créer des emplois et devenir un acteur économique est une chance
extraordinaire. J'invite ceux qui veulent le faire d'être patient et persévérant. Notre pays regorge de potentialités et son modèle
économique est l'un des meilleures de sa région. Notre économie a besoin d'entrepreneurs qui vont constituer l'élite
économique de demain. Par ailleurs, je trouve que c'est naturel et c'est tout à fait normal qu'un projet d'entreprenariat soit
confronté à des difficultés et à des entraves. L'esprit d'entrepreneur doit permettre de dépasser et de trouver des
contournements et des solutions. Si non ça sera trop facile
Siham Ouzine : Actuellement, le monde du consulting occupe une place de plus en plus importante dans le tissu économique
marocain…Quelles y sont les perspectives de carrière pour les jeunes lauréats ingénieurs ?
Abdelmounaim Faouzi : Le Consulting a dépassé les NTIC en rythme de croissance. Au Maroc, c'est un marché en plein
essor avec un nombre réduit d'acteurs. C'est un secteur ou la barrière à l'entrée est très haute et la compétition est mondiale.
En effet, pour chaque projet nous "croisons le fer" avec des enseignes venues de Londres ou de Paris : C'est une situation
saine parce qu'elle nous tire vers le haut. Nous avons fait le choix d'avoir une diversité dans notre staff ce qui fait notre
richesse. Ainsi, nous recrutons de toutes les écoles et de toute les nationalités de part notre positionnement régional.
Concernant le parcours professionnel, un consultant devient directeur après 5 à 6 d'expériences en qualité de consultant et
chargé de mission et un passage en directeur associé est envisageable après 10 ans. Par exemple, si vous êtes recruté à
l'âge de 23 ans et si vous arrivez à négocier une belle carrière par vos compétences et vos performances, à 33 ou 35 vous
êtes directeur associé !
Siham Ouzine : Quand Abdelmounaim Faouzi n’est pas au bureau, quelles activités le séduisent le plus ?
Abdelmounaim Faouzi : Chez lui, avec sa famille
Siham Ouzine : Que pensez vous du groupe « Ingénieurs du Maroc sur le Net » ?
Abdelmounaim Faouzi :: C'est une fenêtre qui gagnerait à se diversifier et à se développer en offrant de nouveaux services et
en créant plus de liens entre l'entreprise et l'école
Siham Ouzine : Merci …
Abdelmounaim Faouzi : Merci à vous de m'avoir sollicité
Fin du Portrait-Interview.
Par Siham Ouzine
EMI 2005
Responsable de la rubrique "Portrait Interview de la semaine"
Groupe Ingénieurs du Maroc sur le Net
ingenieursdumaroc@gmail.com
www.ingenieursdumaroc.com
Téléchargement