5-7-fiche-de-revisions

advertisement
Fiche de Revision SVT
Vers la tectonique des plaques
1. Subduction et activité sismique au niveau des fosses océaniques SÉISME=Cassure de roche
En général : séismes proches de la surface ( roches cassantes & froides) ; presque pas de
séismes en profondeur (roches ductiles & + chaudes)
-disposition remarquable séismes: alignement séismes en profondeur (anormale) à partir
de la fosse= existence d’un plan rigide et cassant ; ondes sont plus rapides  plongée
lithosphère (froide cassante) dans asthénosphère (+ ductile ou les séismes ne peuvent se
produire et les ondes ralentisses) = Subduction
-explique aussi les anomalies négatives du flux géothermique près des fosses
-limite lithosphère-asthénosphère= isotherme 1300°C (vers 100km)
2. Les failles transformantes
mouvements divergents (dorsales) et convergents (fosses) identifiés. OR besoin d’ajustement
Découverte cassures décalant axe dorsales : failles transformantes, décrochement lithosphère de part et d’autre de
la faille (bcp de séismes). failles transformantes= dues aux mvments de rotation de plaques rigides sur une
sphère pour ajuster mvment des plaques.
3. Un modèle global : la tectonique des plaques : 6 plaques lithosphériques qui divergent (dorsales), convergent
(fosses) et coulissent ( failles transformantes)
V- Le renforcement de la théorie : volcanisme de point chaud, forages et GPS
1. Le volcanisme de point chaud
Observation : alignements volcaniques intra plaque ou seul le dernier volcan est actif
Explication : source magmatique fixe (panache de matière chaude) qui perce la lithosphère de manière épisodique.
alignements marquent le déplacement des plaques lith. au-dessus d’un point chaud fixe du manteau& permettent
mesure du déplacement en fct° d’un point fixe (et non de la dorsale)= déplacement absolu.
2. Forages et âges des fonds océaniques
Dater plancher océanique= dater sédiments au contact . Carottes + intéressantes= celles qui touchent le basalte
(+ loin de la dorsale= basalte + âgé) L’expansion des fonds océaniques  encore confirmée on peut mesurer
l’écartement des plaques et leur déplacement relatif (par rapport une autre plaque)
3. L’apport des données GPS qui permet d’établir un modèle cinématique global
vitesses de déplacement absolu des plaques mesurables en temps réel par balises GPS fixées au sol
4. La tectonique des plaques : théorie confirmée par concordance des diff. Techniques et un modèle précisé
Les vitesses relatives (étude des anomalies magnétiques, carottages sédimentaires) concordent avec vitesses
instantanée obtenues par données GPS. permet def précise des mouvements à chaque frontière et délimitat° des
plaques précise ( 12 plaques majeures)
Téléchargement