les Oxalis restent fermés, quelques

publicité
GADECEAU-
LE SOMMEIL DES PLANTES
685
les Oxalis restent fermés, quelques-uns se rouvrent après
la tempête.
Les Oxalis à larges feuilles : 0. tetrciphylla, 0. cernua,
semblent les plus sensibles aux averses, pendant lesquelles
ils se ferment ainsi que dans une atmosphère très humide,
tandis que ceux à petites feuilles 0. crenata, 0. Acetosella,
0. comiculala restent ouverts.
I N F L U E N C E D E LA T E M P É R A T U R E . — En hiver, L'O. tetraphylla resté le soir dehors par une basse température ( + 5°)
ne ferme pas ses folioles et semble même avoir tendance
à les relever vers la verticale ; rentré dans la chambre, à
une température de + 15°, les folioles se ferment plus ou
moins, quoique la lampe soit allumée.
— J'ai constaté, d'accord
avec plusieurs auteurs allemands, que le double mouvement de sommeil et de veille des folioles d'Oxalis est dû à la
turgescence des bourrelets situés à la base des pétiolules.
Dans l'attitude du sommeil, cette turgescence est supérieure ;
dans celle de veille, au contraire, elle est inférieure, mais ici
la turgescence est la conséquence du phénomène et non la
cause, comme le dit à tort Royer (loc. cit.)
MÉCANISME
DU
MOUVEMENT.
*
*
Il y a lieu de constater que ce sommeil des feuilles a pu
devenir héréditaire. En effet, les expériences prolongées que
nous venons de citer ont eu parfois pour résultat d' « affoler » en quelque sorte la plante, d'où l'on peut en conclure
que l'habitude, devenue héréditaire, est contrariée par ces
expériences, ce qui viendrait à l'appui de la thèse de Germain de St-Pierre et de celle de Fée qui voient dans ce phénomène un besoin de repos réparateur commun aux animaux
et aux plantes, ou bien une sorte de système nerveux.
Dans plusieurs ouvrages récents on a avancé ce fait que
des végétaux exotiques habitant l'hémisphère austral, cultivés dans nos serres, conservent les habitudes de leur climat,
Téléchargement
Explore flashcards