Moteur à courant continu à excitation indépendante. 1. Principe de

publicité
Moteur à courant continu à excitation indépendante.
1. Principe de fonctionnement, constitution.
Le moteur à courant continue est constitué :
 D’un circuit inducteur ou excitation (=partie fixe), alimenté en DC (faible puissance) et
servant à créer un champ magnétique.
 D’un circuit induit (= partie mobile) alimenté en DC. C’est la partie « utile » du moteur où se
fait la conservation de l’énergie électrique en énergie mécanique.
2. Modèle équivalent électrique de l’induit en régime permanent.
L’induit reçoit une énergie électrique grâce au couple tension/courant (U, I). Sous l’effet du champ
magnétique, il développe une fem (E) telle que :
I
R
𝐸
𝑈
𝑅
𝐼
U
E
Induit
R = résistance de l’enroulement de l’induit.
3. Relation entre gardeurs d’entrée et de sortie.
La vitesse de rotation (Ω) du moteur dépend de la fem (E) développée :
K est la constante électrique du moteur.
4. Bilan des puissances.


L’induit absorbe une puissance électrique :
Il perd une partie de cette puissance sous la forme :
 D’échauffement dans les conducteurs (=RI²) : pertes par effet joule.
 D’échauffement du circuit magnétique : pertes dans le fer.
 D’échauffement dû aux frottements des partie mobiles : pertes mécanique.
𝑃𝑎
𝑈
𝐼
Induit du moteur à courant continu
Pj

Pf
𝑃𝑢
𝑇𝑢
𝛺
Pm
Le reste de la puissance reçue est récupéré sous la forme de puissance mécanique « utile ».
(
Tu = couple mécanique utile du moteur.
)

Le rendement du moteur :
= puissance absorbée par le circuit d’excitation.
5. Tracé de la caractéristique mécanique du moteur.
 Fixer le courant d’excitation (inducteur) à sa valeur nominal.
 Fixer la tension d’induit à sa valeur nominal.
 Augmenter la charge entrainée par le moteur est relevé la fréquence de rotation.
Tu (Nm)
n (t/s)
Téléchargement
Explore flashcards