Diaporama Dr Carlos Lima

advertisement
CHLO-Hospital de Egas Moniz-Lisbon-PORTUGAL
Centro Giusti-Florence-Italy
Hospital de S. Sebastião, Medicina Fisica e Reabilitação- Feira-Portugal
Rehabilitation Hospital of Indiana- Indianapolis-USA
Wayne State University-Detroit Medical Center- USA
Carlos Lima, MD; José Pratas Vital, MD,PhD; Pedro Escada, MD; Clara Capucho,MD;
Armando Ferreira, MD, Carlo Alberto Arcangeli , MD ; Giovanna Lazzeri, MD; Catarina
Branco, MD; Annette Seabrook, Pt; Jean Peduzzi, PhD.
Autogreffe de cellule de
2 et
muqueuse olfactive
rééducation de la marche : une
thérapie combinée pour le
traitement du blessé médullaire
MUQUEUSE OLFACTIVE
- CELLULES SOUCHES ADULTES ? ( OLFACTIVES? REGION SUPRA-VENTRICULAIRE?
MOELLE OSSEUSE? SANG DU CORDON OMBILICAL?)
-CELLULE SOUCHE EMBRYONIQUE OU FOETALE?
-CELLULE SOUCHE?
-CULTURE? NERF PERIPHERIQUE? OLFACTIF?
-CELLULES DE SCHWANN?
-BULBE OLFACTIF?
(différent du bulbe olfactif!)
-LAMINA PROPRIA OLFACTIVE – partie basale de la muqueuse
-CELLULES OLFACTIVES ENGAINANTES (COE)?
-LES CELLULES LES PLUS ADAPTEES:
-REGENERATION INSUFFISANTE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL chez le lésé médullaire
–BESOIN DE NOUVELLES CELLULES POUR “FAIRE LA LIAISON”(Neurorestauration).
CONSENSUS SCIENTIFIQUE
Une fois transplantées dans la lésion
médullaire, les cellules ont la capacité de se
reproduire et de favoriser la neurogénèse et
axogénèse.
De plus, cette muqueuse peut être prélevée avec un
minimum de gestes invasifs.
La muqueuse nasale est la seule partie du système nerveux d’un
adulte qui est capable de se régénérer toute au long de la vie de
l’individu Neurogénèse et Axogénèse (Graziadei, Monti-Graziadei;1979)
ELEMENTS DE BASE
SM
OE
LP
CORTEX OLFACTIF PRIMAIRE CHEZ L’HOMME
GL
MUQUEUSE OLFACTIVE (ENFANT)
MUQUEUSE OLFACTIVE - NASALE (sujet âgé)
29 ans
24 ans
MUQUEUSE OLFACTIVE (sujet jeune)
Réalisable.
Pas d’infection de la greffe.
Pas de tumeurs.
Bonne intégration de la greffe sur les deux moignons.
Cellules souches et gliales dans la partie rostrale.
Migration rostrale des cellules.
Pas de glande de Bowman ou de fibrose significative.
Les cellules dérivés de l’épithélium olfactif sont prédominantes.
CE QUE NOUS AVONS APPRIS:
Autogreffe de muqueuse nasale entière dans des lésions thoraciques
moyennes complète (1 semaine) sacrifié entre 2-3 mois.
Dans un espace à distance du nerf sciatique.
NOS METHODES:
NOTRE RECHERCHE EXPERIMENTALE (3)
ROSTRALE
CAUDALE
SITE DE LA GREFFE ( Luxol immunofluorescence)
KERATINE + ROSTRALE
• Feasibility and safety of neural tissue transplantation in
patients with syringomyelia. ED Wirth 3rd, PJ Reier, RG
Fessler, FJ Thompson, B Uthman, A Behrman, J Beard, CJ
Vierck, and DK Anderson. J Neurotrauma, September 1,
2001; 18(9): 911-29
• Transplantation of nasal olfactory tissue promotes
partial recovery in paraplegic adult rats. J Lu, F Feron, SM
Ho, A Mackay-Sim, and PM Waite. Brain Res, January 19,
2001; 889(1-2): 344-57 .
SUPPORT DE RECHERCHE
Disponibilité du patient pour la rééducation post-chirurgicale (durée?)
FORMULAIRE DE CONSENTEMENT A FAIRE SIGNER AU PATIENT.
Troubles psychiatriques (modérés à sévères); faible QI.
Autre séquelle traumatique importante du système nerveux central .
Neuropathie sévère ou symptômes de dénervation .
Maladie ORL grave.
Maladie grave associée .
Grossesse .
Critères d’exclusion:
Age: moins de 35-40 ans, homme ou femme
Lésion:
Lésion motrice complète ( ASIA A ou B )
Plus de 6-12 mois post-lésionnel. Moins de 10-18 ans.
Taille de la lésion objectivée par l’IRM moins de 3cm (Cervicale); 4cm (Thoracique)
Approbation du Comité d’Ethique HEM – pas de groupe placebo
SELECTION DES PATIENTS
F
H
H
F
H
F
H
1
2
3
4
5
6
7
22
32
29
24
18
18
21
Age
30
78
30
48
36
6
6
T6(D) 5(G)
T5(D) 5(G)
C6(D)7(G)
T6(D) T5(G)
T5(D) T5(G)
C6(D) C6(G)
T6(D)6(G)
C4(D) 4(G)
C4(D) C4(G)
T6(D) T6(G)
T6(D) 5(G)
C7 (D)8(G)
T6 (D) T5(G)
C8 (D) C7 (G)
Niveau lésionnel
Moteur
Sensoriel
P
T
P
P
T
P
T
P/
T
A
A
2 cm
3 cm
A
A
4 cm
1.5 cm
A
A
6 cm
1 cm
A
ASIA
1.5 cm
Taille de
la lésion
12 mars 2003
17 octobre 2002
29 juillet 2002
17 juillet 2002
13 mars 2002
13 février 2002
26 juillet 2001
Date de
l’opération
P = paraplégique; T = tétraplégique; Niveau lésionnel = Niveau lésionnel moteur et
sensoriel - si le côté gauche (G) diffère du côté droit (D) nous l’avons indiqué.
Sexe
Pt
Mois
postlésion
Tableau 1. Données démographiques, cliniques et d’imagerie pour les patients opérés
TABLEAU DES PATIENTS
0
20
40
60
80
100
•
Pre-Op
12 m
18 m
Pt. 7
Pt. 6
Pt. 5
Pt. 4
Pt. 3
Pt. 2
Pt. 1
0
20
40
60
80
100
Pre-Op
6m
12 m
18 m
Pt. 7
Pt. 6
Pt. 5
Pt. 4
0
10
20
Pre-Op
6m
12 m
18 m
Pt. 7
Pt. 6
Pt. 5
Pt. 4
Pt. 3
Pt. 2
Pt. 2
Pt. 3
Pt. 1
Pt. 1
30
40
(Sensory Pinprick)
50
ASIA scores
(Motor arms)
ASIA scores
0
2
4
6
8
10
12
14
TEST NEUROLOGIQUE ASIA
Pre-Op
6m
12 m
ASIA scores
(Motor legs)
18 m
1.
2.
3.
4.
Toucher léger (Ȥ2 = 9.857, p= 0.02)
Pique-touche (Ȥ2 = 8.143, p= 0.043)
Test moteur bras (Ȥ2 = 7.962, p= 0.047)
Test moteur jambes (Ȥ2 = 14.288, p= 0.003)
Les résultats du test d’analyse de variance (Friedman) pour les
quatre mesures du test ASIA sont significatifs:
6m
(Sensory Light Touch)
ASIA scores
Résultats:
NOTRE ETUDE
Pt. 7
Pt. 6
Pt. 5
Pt. 4
Pt. 3
Pt. 2
Pt. 1
JOURNAL OF SPINAL CORD MEDICINE-2006;29:191-203
Première publication
50
21
11
3
15
USA
PORTUGAL
ITALIE
CA
AUTRES
TABLEAU SUPPLEMENTAIRE
Klinikzentrum Muhlengrund –Kassel- Allemagne (Prof Siebert; Joachim Grossschadl)
Centre de rééducation Neurologique. Neuro Cinecis. Asociacion Civil- Cordoba –
Argentine ( Dr Diego Uberti)
Al Jadid , Tariq Mohammad, Arshaduddin Mohammed )
Hôpital des Forces Armées - Riyadh, Arabie Saoudite ( Khalaf AL Moutaery , Maher Saad
Centre de Rééducation Filoktitis – Athènes -Grèce. (Prof. Xanthi Michail)
IASO- Athènes-Grèce (Dr Gogos Christus; Dr Dimitris Prokopakis)
Dunedin Hospital et Otago Bioethics Centre, Faculté de Médecine d’ Otago, Nouvelle Zélande
(Grant Gillett)
Dpt de Neurochirurgie, Fac de Médecine d’ Osaka-Suita – Japon ( T.Yoshimine, ;Ko-ichi Iwatsuki)
Clinica Reina Sofia-ColSanitas- Bogota- Colombie (Enrique Osorio, Carlos Rangel)
Centro Giusti- Firenze- Italie (Carlo Alberto Arcangeli; Giovana Lazzeri )
Hôpital de Rééducation de l’Indiana - USA (Annette Seabrook)
Shepherd Center – Atlanta- USA (Candy Tefertiller)
Centre Médical de Detroit / Wayne State U - USA (Dr. Hinderer, Jay M . Meythaler,Jean D. Peduzzi-Nelson)
Centres étrangers en partenariat avec notre projet :
Selon les normes de microbiologie nasale MRSA-MRSE
Cefazoline ou Gentamycine ou Vancomycine
Le lésé médullaire suit un Protocole de methylprednisolone (24 h).
- Retour à la maison : sous 4 à 8 jours.
- Durée : 5-6 heures.
- Procédure en une étape.
TECHNIQUE CHIRURGICALE
- Introduction du greffon et fermeture
- Découpe et préparation du greffon
- recueil du greffon olfactif (ORL)
- Préparation de la cavité
- Myélotomie postérieure de la ligne médiane
- Laminectomie postérieure
TECHNIQUE CHIRURGICALE
5 patients
3 patients
Perte sensorielle transitoire (ASIA B):
Méningite aseptique
- 1 patient a du subir un drainage chirurgical sous anesthésie locale (2 mois après)
- 1 patient a du subir une réparation de la fistule de la dure mère (20 jours après)
Collection de liquide céphalo-rachidien (LCR) sous la suture :
11 patients
- Pas de mortalité.
Evolution post-opératoire
3. RECONNECTER
2. LA CICACTRICE
1. FAIRE LA
LIAISON et
REPARER
Les problématiques rencontrées
Puisque les neurones (cellules nerveuses) du système nerveux
central d’un adulte (le cerveau et la moelle épinière) ne peuvent
ni se réparer ni se remplacer après une lésion, les chercheurs se
concentrent sur une greffe de cellules dans la partie lésée pour
restaurer les fonctions motrices et sensorielles.
Ex: AMO
Quel type de traitement cellulaire
pour une connexion et neurorestauration du lésé médullaire
La 1ère problématique
Ces travaux montrent que l’apoptose joue un rôle essentiel dans la
physiopathologie du cortex moteur du cerveau après une lésion
médullaire aiguë et que les fonctions détériorées peuvent être
éventuellement liées à ces changements électrophysiologiques et
morphologiques.
Brain Res. 2004 Sep 10;1020(1-2):37-44 . Lee BH, Lee KH, Kim UJ, Yoon DH,Soho JH, Choi SS,Y IG, Park YG.
Injury in the spinal cord may produce cell death in the brain.
Ces résultats documentent, pour la première fois, la
mort des cellules apoptotiques dans une proportion de
neurones corticaux axotomisés après une lésion
médullaire. Ces travaux suggèrent qu’une protection
contre l’apoptose devrait être un préambule à toute
technique de régénération du lésé médullaire.
Primary Cortical Motor Neurons Undergo Apoptosis after Axotomizing Spinal
Cord Injury. THE JOURNAL OF COMPARATIVE NEUROLOGY 462:328–341 (2003) . BRYAN C. HAINS,1–3 JOEL A. BLACK,1–3 AND STEPHEN G. WAXMAN1–3*
LE CERVEAU du lésé médullaire
Divide and Die: Cell Cycle Events as Triggers of Nerve Cell Death
The cell cycle–apoptosis connection revisited in the adult brain
Cell cycle regulation in the postmitotic neuron: oxymoron or new biology?
Ces travaux montrent que les neurones pré-disposés à une neuro-dégénération sont
aussi prédisposés au processus de réinitialisation cellulaire qui induit une expression
protéique du cycle cellulaire et une réplication de l’ADN.
368 | MAY 2007 | VOLUME 8. WWW.Nature.com/reviews/neuro - Karl Herrup* and Yan Yang‡
3.
Ces travaux montrent que le marquage BrdU n’est pas suffisamment présent lors de la
réparation de l’ADN et que ce marquage n’est pas détecté dans les neurones post
mitotiques vulnérables ou mourants, même lorsqu’une forte dose de BrdU est
directement envoyée au cerveau.
The Journal of Cell Biology, Vol. 171, No. 4, November 21, 2005 641–650
Sylvian Bauer and Paul H. Patterson
2.
Depuis plus de 10 ans les travaux montrent que la mort des neurones du système
nerveux central est souvent liée au processus de division cellulaire. Des marqueurs
mitotiques apparaissent dans les neurones prédisposés à une mort cellulaire liée à une
variété de maladies neurodégénératives, chez la souris et l’homme.
The Journal of Neuroscience, October 20, 2004 • 24(42):9232–9239
Karl Herrup,1 Rachael Neve,2 Susan L. Ackerman,3 and Agata Copani4
1.
LES CONTRAINTES DU CERVEAU HUMAIN
Glia;2005.
Olfactory ensheathing cells and olfactory nerve fibroblasts maintain continuous
open channels for regrowth of olfactory nerve fibres. Li, Y.Field, P. M.Raisman, G.
Peripheral olfactory ensheathing cells reduce scar and cavity formation and
promote regeneration after spinal cord injury. Ramer, L. M.Au, E.Richter, M.
W.Liu, J.Tetzlaff, W.Roskams, A. J. J Comp Neurol; 2004;473-1:1-15.
Express a unique combination of developmentally important proteins such as CD 44, beta1
integrin, P200, Notch 3, NG2, VEGF, PACAP and CREB binding protein (CBP/p300) not
reported in olfactory bulb OECs . Au E, Roskams AJ. Olfactory ensheathing cells of the
lamina propria in vivo and in vitro. Glia. 2003;41 (3): 224-236 .
PUBLICATIONS SUR LES CELLULES OLFACTIVES ENGAINANTES (COE)
CONCLUSION: Les COE ne semblent pas montrer de propriétés
migratoires significatives quand elles sont greffées sur la moelle
épinière, elles ne montrent pas non plus une différence notable sur
la poussée axonale au niveau du site de la lésion médullaire
comparées avec les cellules stromales de moelle osseuse ou les
fibroblastes, et elles ne favorisent pas la liaison des axones
corticospinaux au delà de la lésion medullaire.
Paul Lu, Hong Yang, Maya Culbertson, Lori Graham, A. Jane Roskams, and Mark H. Tuszynski.J. Neurosci., Oct 2006; 26: 11120 11130 .
3. Olfactory Ensheathing Cells Do Not Exhibit Unique Migratory or Axonal Growth-Promoting Properties after Spinal Cord Injury
CONCLUSION: Spécifiquement, les COE favorisent la régénération axonale
et indirectement la récupération fonctionnelle en augmentant la capacité
endogène des cellules de Schwann pour coloniser la lésion de la moelle
épinière.
2. Defining the role of olfactory ensheathing cells in facilitating axon remyelination following damage to the spinal cord .J. Gordon Boyd*,1,
Ronald Doucette and Michael D. Kawaja* 2005 FASEB
CONCLUSION : Ces travaux montrent que les greffes de COE seules ne
suffisent pas pour une réparation neuronale et une récupération
fonctionnelle après une lésion médullaire. De plus les cellules olfactives
engainantes peuvent induire une poussée axonale anormale, ce qui rend
des travaux complémentaires indispensables avant des essais cliniques
éventuels.
Jorge E. Collazos-Castro, Vilma C. Muñetón-Gómez, and Manuel Nieto-Sampedro - Journal Neurosurgery-spine 2005-3; 308-317.
1.Olfactory glial transplantation into cervical spinal cord contusion injuries.
Les publications les plus récentes pour les COE
5670-83.
Carter, L. A., J. L. MacDonald, et al. (2004). "Olfactory horizontal basal cells
demonstrate a conserved multipotent progenitor phenotype." J Neurosci 24(25):
Chen, X., H. Fang, et al. (2004). "Multipotency of purified, transplanted globose
basal cells in olfactory epithelium." J Comp Neurol 469(4): 457-74.
Huard, J. M., S. L. Youngentob, et al. (1998). "Adult olfactory epithelium
contains multipotent progenitors that give rise to neurons and non-neural
cells." J Comp Neurol 400(4): 469-86.
Calof, A. L., A. Bonnin, et al. (2002). "Progenitor cells of the olfactory receptor
neuron lineage." Microsc Res Tech 58(3): 176-88.
Calof, A. L., J. S. Mumm, et al. (1998). "The neuronal stem cell of the olfactory
epithelium." J Neurobiol 36(2): 190-205.
Calof, A. L. and D. M. Chikaraishi (1989). "Analysis of neurogenesis in a
mammalian neuroepithelium: proliferation and differentiation of an olfactory
neuron precursor in vitro." Neuron 3(1): 115-27.
PUBLICATIONS SUR LES CELLULES SOUCHES OLFACTIVES (1)
Xiao, M., K. M. Klueber, et al. (2005). "Human adult olfactory neural
progenitors rescue axotomized rodent rubrospinal neurons and
promote functional recovery." Exp Neurol 194(1): 12-30.
Zhang, X., K. M. Klueber, et al. (2004). "Adult human olfactory neural
progenitors cultured in defined medium." Exp Neurol 186(2): 112-23.
Roisen, F. J., K. M. Klueber, et al. (2001). "Adult human olfactory stem
cells." Brain Res 890(1): 11-22.
Wolozin, B., T. Sunderland, et al. (1992). "Continuous culture of
neuronal cells from adult human olfactory epithelium." J Mol Neurosci
3(3): 137-46.
PUBLICATIONS SUR LES CELLULES SOUCHES
OLFACTIVES CHEZ L’HOMME (2)
Aucune protéine de marqueur olfactif (PMO) n’a été trouvé prouvant que les
neurones sensoriels olfactifs n’ont pas survécu à la greffe et ne sont pas
différenciés des cellules précurseurs neurales.
Génération d’un lignage non-neural, in vivo, comme le foie, les muscles striés, le
cœur.
Des neurosphères auto-réplicantes générées à partir de biopsies de patients de
20 à 78 ans.
Les cellules (non-traitées) prélevées sur l’épithélium olfactif d’une souris adulte
génèrent plusieurs types de cellules lors d’une greffe sur un embryon de poulet.
Les cellules prélevées sur la muqueuse nasale du rat génèrent des leucocytes
lors de la greffe sur des hôtes de moelle osseuse irradiée.
L’omnipotence des cellules est évidente sans culture préalable in vitro
Multipotent stem cells from adult olfactory mucosa; 2005 ;Dev Dyn; 419-515
Murrell, W.Feron, F.Wetzig, A.Cameron, N.Splatt, K.Bellette, B.Bianco, J.Perry,C.Lee, G.Mackay-Sim, A
PUBLICATIONS SUR LES CELLULES SOUCHES OLFACTIVES CHEZ L’HOMME (3)
DAPI/ E-tubulin 1:100
NOTRE CULTURE DE CELLULES SOUCHES OLFACTIVES
La cicatrice est une barrière moléculaire
mais aussi un “mur” physique.
Comment contourner la cicatrice de la lésion médullaire?
La 2ème Problèmatique
CERVICALE
GFAP
MASSON´S T.
Gliale –par contusion (uniquement cervicale)
Fibreuse exclusivement (la plupart thoracique)
Solide - Diffuse
Mixte
10 %
10 %
7 %
73 %
CICATRICES LESION MEDULLAIRE
CICATRICES - THORACIQUES
Stratégies de Reconnections Fonctionnelles du Cerveau,
de la Moelle Épinière – Neuroplasticité.
Restauration des muscles et des nerfs
Le 3ème problème
Trajets somatosensoriels:
le toucher et la proprioception
topographique du cerveau dans l’aire 3b
Réorganisation de la carte somatosensorielle
naissance 2-3
ans
Faible à
modérée
élevée
Age
puberté
Age adulte
Persiste à l’age adulte comme
base de l’apprentissage
continu
Très élevée avant et juste après la
naissance pendant la définition des
circuits
La plasticité du cerveau humain
Très élevée
Plasticité
Rôle du cerveau sur les groupes moteurs de la région
lombaire dans la marche ( Ivanenko et al, 2005)
Mouvement volontaire
“Seuls des exercices ciblés peuvent reprogrammer le
système nerveux central et ni la répétition de mouvements
non-ciblés (Kleim et al.1998; Plautz et al. 2000), ni la
musculation (Remple et al. 2001) et ni la reprogrammation
musculaire (Jensen et al. 2005); Kleim et al. 2002) ne sont
suffisants pour susciter une réorganisation de la carte
corticale du mouvement après la lésion médullaire”
“ Démarrons ensemble, connectons ensemble”
LOI DU DEVELOPPEMENT
“ Réutilise le ou laisse le de côté.”
« Le Futur n’est plus ce qu’il était.“
CERTAINS PRINCIPES ESSENTIELS
REEDUCATION DE LA MARCHE SUR SOL (RMS)
Rééducation de la marche sans orthèses dès le début
La charge corporelle sur les pieds, genoux et hanches est essentielle (V.
Dietz and Susan J. Harkema, 2004) pour envoyer des impulsions
afférentes à la moelle épinière afin de réorganiser ou d’affiner les
réseaux neuronaux locomoteurs déjà en place (fonction impossible en
période d’inactivité et/ou de rééducation à la marche en suspension)
Le feedback des récepteurs cutanés des pieds est essentiel pour la marche
(même pour les pattes arrières chez le chat spinalisé capable de marcher
sur tapis roulant- Bouyer et Rossignol, 2005) et de garder “prêt à
l’action” les réseaux neuronaux locomoteurs de la moelle épinière pour
un stimulus supra spinal, après chirurgie (programme FIRE-WIRE
together)
L’IMPORTANCE DE LA CHARGE
CORPORELLE
Hiroshi Funakoshi et al. Muscle-Derived Neurotrophin-4 as an Activity-Dependent Trophic
Signal for Adult Motor Neurons. Science.1995;268;1495.
par
immunofluorescence
Myosine
COMPLEMENT INDISPENSABLE DE CHAQUE INTERVENTION CHIRURGICALE
Dans toutes les étapes post lésionnelles, les patients paraplégiques montrent
des altérations myopathiques et des signes de dénervation. La mutation
progressive des fibres en fibre de type 2 commence très tôt mais est
clairement visible à 18 mois post-lésionnel.
Rééducation marche sur sol
Réparation musculaire –
3. Les transformations de la structure axonale, mais surtout la
désorganisation des canaux ioniques qui entraîne une inactivité, montrent
les mutations complexes de l’excitabilité neuronale chez le lésé médullaire.
2. Une étude sur 24 patients paraplégiques et tétraplégiques montre que la
stimulation électrique du nerf (sur le nerf ou directement dans le nerf) n’a
pas déclenché de contractions dans les fléchisseurs plantaires.
1.Il est généralement admis que le système nerveux périphérique reste
intact après une lésion médullaire.
Brain (2007), 130, 985^994
Cindy Shin-Yi Lin,1 Vaughan G. Macefield,1 Mikael Elam,3 B.Gunnar
Wallin,3 Stella Engel2 and Matthew C. Kiernan1
Transformation de la structure axonale chez le lésé médullaire dans
la partie distale par rapport à la lésion initiale
SYSTEME NERVEUX PERIPHERIQUE
chez le lésé médullaire
Patient 15 de 31 ans, ASIA A,C6-C7,
2 ans post-lésion - pré-op/pré-rééducation
VIDEO Patient 15
Séquence de la marche
VIDEO Patient 15 - autre
Patient 23 de 37 ans, ASIA B,C6-C7,
8 ans post-lésionnel
Patient 20 de 21 ans, 2 ans post-lésionnel, ASIA A, T5.
ENTRAINEMENT MARCHE AU SOL VS.
ENTRAINEMENT MARCHE EN SUSPENSION
(Patient 20)
3 cms
8 MOIS APRES.
potentiels évoqués somesthésiques (SSEP)
Patient 20 de 21 ans, 2 ans post-lésionnel, ASIA A, T5
Les stratégies de rééducation à la marche sur tapis roulant en
suspension et rééducation à la marche sur sol (AVEC ORTHESES)
sont similaires
NEUROLOGY 2006; 66: 484-493.
B.Dobkin, MD, FRCP; D. Apple, MD; H. Barbeau, PhD; M. Basso, EdD; A Behrman, PhD; D. Deforge, MD; J. Ditunno,
MD; G. Dudley, PhD; R. Elashoff, PhD; L.Fugate, MD; S. Harkema, PhD; M. Saulino, MD; M. Scott, MD; and the Spinal
Cord Injury Locomotor Trial (SClLT) Group*
Rééducation à la marche sur tapis roulant en suspension
vs. Rééducation au sol après lésion aiguë incomplète.
ENTRAINEMENT MARCHE AU SOL VERSUS
ENTRAINEMENT MARCHE EN SUSPENSION
(Article 2006)
Le concept de restauration de la marche par le rétablissement d’une trajectoire du
pied quasi normale est un des objectifs majeurs de la rééducation du lésé
médullaire. Cet objectif peut être atteint en laissant une liberté relative aux
membres inférieurs, tronc et bras ce qui contredit le concept d’entraînement de la
marche en décharge corporelle. Si les patients incomplets peuvent être rééduqué
en priorité sur la trajectoire de placement du pied et moins sur la correction des
mouvements compensatoires du reste du corps, cette liberté de mouvement, nonentravée par des orthèses ou autre système rigide, pourra faciliter le
développement de nouveaux schémas moteurs.
Neurorehabil Neural Repair 2007; 21; 358
Giorgio Scivoletto, MD, Yuri lvanenko, Barbara Morganti, PhT, Renato Grasso, MD, Mirka Zago,
Francesco Lacquaniti, MD, PhD, John Ditunno, MD, and Marco Molinari, MD, PhD
Plasticité des centres spinaux chez le lésé médullaire : nouveaux
concepts pour la rééducation et l’évaluation de la marche.
Nouveaux concepts de marche
chez le lésé médullaire 2007
ACTIVITE MUSCULAIRE CHEZ LE BLESSE
MEDULLAIRE Locomotion assistée
REMYELINISATION
REGENERATION
recombinaison (RAGs)
MECANISMES EN ACTION Gènes activateurs de
• COOPERATION DE TOUS
• COMMUNICATION
• DISCUSSION PRODUCTIVE – Ouverture
d’esprit
• Programme de rééducation spécifique mis
en place pour tous les patients AMO
• PUBLICATIONS
COMMENT S’AMELIORER?
LE CŒUR DE L’EQUIPE
CHLO-HEM
Téléchargement