Oeil Accesoire

advertisement
L’oeil
Les organes accessoires
Les paupières supérieure et inférieure
Deux replis musculo-membraneux mobiles protégent le bulbe de la lumière et de la dessication en étalant les larmes.
Leur extrémités unies forment aux angles les commissures palpébrales médiales et latérale.
Leur bords libres limitent la fente palpébrales et chaque bord présente deux versants, le limbe postérieur ou s’ouvrent
les glandes tarsales. Chaque bords libre présente un point lacrymal situé proche de la commissure médiane (6mm).
Deux faces pur chaque paupière
Antérieure marquée par le sillon palpébral supérieur qui sépare les parties oculaire convexe en rapport avec l’oeil et
orbitaire.
Postérieure conjonctive
La commissure médiale répond à la caroncule lacrymale, limitée latéralement le pli semi-lunaire de la cnojnctive
La commissure latérale donne avec l’âge des rides de la patte d’oie.
Les paupières
Peau fine
Tissu : cellulaire lâche contenant, un tarse
Tarse : cartilage semi-lunaire de la partie oculaire de la paupière, le supérieur est le double de l’inférieur, unis à leur
extrémités par les ligaments palpébraux médial fixe sur l’os lacrymal et latéral fixé sur l’os zygomatique.
Un septum orbitaire, lame fibreuse, unit chaque tarse au rebord de l’orbite.
Glande tarsales = sébacées
Glande ciliaire = glande sudoripares
Les paupières : muscles
Muscle élévateur de la paupière supérieure
Origine
Trajet
Terminaison
Innervation
Face infé de la petite aile du
sphénoïde au dessus du
canal optique
Longe le toit de
l’orbite au dessus
du droit supérieure
Lame superficielle transverse diverses structures
pour se terminer sur la peau
Lame profonde se fixe sur le bord supérieur et la
face antérieur du tarse supérieure et la conjonctive
Expansion, médiale et latéral, sur les bords de
l’orbite
Nerf occulo-moteur
(III) et par le
sympathique
• Muscles tarsal supérieur, faisceau du muscle élévateur de la paupière supérieure.
• Muscles tarsal inférieur faisceau du muscle droit inférieur
Les muscles tarsal supérieur et inférieur sont innervé par le sympathique
• Le muscle orbiculaire de l’oeil est innervé par le facial (VII)
Les muscles du bulbe de l’oeil
• 6 muscles
• 4 muscles droit issus d’anneau tendineux commun (de Zinn)
• 2 qui s’insèrent directement sur le relief osseux de l’orbite.
1. Le muscle oblique supérieur près du bord médial du canal
optique (sphénoïde)
2. Le muscle oblique inférieur sur la face orbitaire du maxillaire
près du canal lacrymo-nasal.
•L’anneau tendineux commun fixe par un court
tendon sur le tubercule infra-optique (sphénoïde)
sous le canal optique
• L’anneau tendineux commun est souvent subdivisé en deux anneaux, l’un pour l nerf optique de l’artère ophtalmique
issu du canal optique, l’autre pour les nerfs crâniens, oculo-moteur (III) (rameaux supérieur et inférieur), abducens (VI)
et naso ciliaire (V1) issus de la fissure orbitaire supérieure.
• Pénètre l’orbite par la fissure orbitaire supérieure sans passer par l’anneau commun : les veines ophtalmiques sup. et
inf., le nerfs trochléaires (IV), les nerfs frontal et lacrymal (V1)
Les muscles droit de l’oeil
• 4 muscles droit issus d’un anneau tendineux commun (de Zinn) : supérieur, inférieur, médial et latéral
• Triangulaire à la base antérieure, ils longent les parois de l’orbite et forment un cône musculaire
• Se terminent en avant de l’équateur sur l’hémisphère antérieur du globe oculaire.
Le muscles oblique supérieur de l’oeil
• L’oblique supérieur longe l’angle supéro-médial de l’orbite au-dessus du droit médial
• Se réfléchi à angle aigu dans une trochlée, revient en arrière entre le bulbe et le droit supérieur.
• Pour se terminer en arrière de l’équateur sur la quadrant supéro-latéeal de l’hémisphère postérieure du bulbe.
Le muscle oblique inférieur de l’oeil
• Seul à naitre de la partie antérieure de l’orbite de la face orbitaire du maxillaire
• Se dirige en arrière et en dehors sous le droit inférieur.
• Se termine en arrière de l’équateur, sur le quandrant inféro-latéral de l’hémisphère postérieur du bulbe.
Elevation : Oblique inférieur + Droit supérieur : Nerf Oculomoteur (III)
Abduction : Droit latéral + Oblique supérieur : Nerf Trochléaire (IV) + Oblique inférieur : (Oculomoteur III)
Adduction : Droit médial + droit supérieur + Droit inférieur + : Nerf Oculomoteur (III)
Abaissement : Oblique supérieur (Nerf Trochléaire IV) + Droit inférieur (Oculomoteur III)
Appareil lacrymal
• La glande lacrymale est située à la partie supéro-létarale de l’orbite
• Formé de deux partie orbitaire et palpébrale séparées par le muscle élévateur de la paupière
• Les conduits excréteurs lacrymaux s’ouvrent dans le fornix conjonctival supérieur.
• Les larmes tapissent la cornée puis s’accumulent dans le lac lacrymal à l’angle médial de l’oeil.
• Les larmes sont alors drainées vers la cavité nasale par les canalicules lacrymaux supérieur et inférieur de chaque
paupière (point lacrymal), le sac lacrymal et le conduit lacrymo-nasal.
• Le sac lacrymal est situé dans la gouttière de l’os lacrymal, le conduit lacrymo-nasal dans un canal osseux entre le
maxillaire, os lacrymal et le cornet nasal inférieur.
Téléchargement