Pressetext PMC f

advertisement
Communiqué de presse (long)
Entretien de polymédication: pour plus de sécurité
Quelques petits comprimés, une gélule, une gorgée de sirop contre la toux et pour
finir encore un patch antidouleur sur l’épaule – certains n’y voient aucun problème.
Est-ce vraiment le cas?
Le comprimé rond de couleur verte n’est pas compatible avec le comprimé orange de forme
carrée. Et la gélule bleue ne peut sous aucun prétexte être séparée des deux comprimés blancs
luisants – ou est-ce l’inverse? Il n’est pas facile de s’y retrouver lorsque l’on doit prendre
plusieurs médicaments. Pourtant, ils ne peuvent déployer tout leur effet que s’ils sont pris
correctement. Les erreurs de prise réduisent non seulement le succès du traitement, mais
peuvent aussi représenter un risque considérable pour la santé. L’entretien de polymédication
(EPM) permet de minimiser de tels risques et d’améliorer l’effet des médicaments.
«C’est de mon corps qu’il s’agit»
Mariann Künzi (68) souffre entre autres de diabète, de cystite chronique et d’un cancer du sein.
Elle doit donc prendre tous les jours plus de dix médicaments différents – par moments, il y en
avait même plus. «Les médecins se sont toujours contentés de me remettre des boîtes de
médicaments. J’avais l’impression de devoir prendre beaucoup trop de comprimés et j’ai donc
demandé les conseils de mon pharmacien. C’est de mon corps qu’il s’agit et je voulais
comprendre ce que je prends.» Grâce aux conseils reçus, Mariann Künzi dispose maintenant
d’une meilleure vue d’ensemble et comprend mieux la raison pour laquelle elle doit prendre tout
ces médicaments. «Je me sens plus en sécurité. Les personnes malades ont déjà assez de
doutes sans devoir se faire encore du souci à propos de leurs médicaments.»
En quoi consiste l’entretien de polymédication et quels sont ses avantages?
Pendant l’entretien de polymédication, le pharmacien prodigue des conseils qui servent la
sécurité du patient et permettent d’assurer la prise correcte des médicaments. Il est important
que le patient apporte tout ses médicaments lors de l’entretien de polymédication, dont voici
les avantages:
 Le pharmacien explique à quel moment le médicament doit être pris et la dose correcte de
chaque médicament. Ceci est important dans la mesure où l’oubli d’une seule dose peut
compromettre le succès du traitement.
 Les effets indésirables et les interactions sont réduits, voire évités le plus possible.
 Le patient se familiarise avec ses médicaments et peut les distinguer les uns des autres. Il
sait quel médicament sert à combattre quel symptôme.
 Si le patient a, par exemple, des difficultés à avaler ses comprimés ou ne supporte pas le
goût de certaines gouttes, le pharmacien peut lui donner des conseils pour faciliter la prise ou
lui proposer, si possible, d’autres médicaments.
 A la fin de l’entretien de polymédication, le pharmacien peut préparer un semainier. Les
comprimés sont rangés dans une boîte ou un «blister» (sous compartiments scellés) en fonction
de leur posologie, du jour de la semaine et de l’heure de la journée. De cette façon, le patient
sait précisément quel médicament il doit prendre et à quel moment.
 L’assurance de base rembourse les coûts de l’entretien de polymédication aux patients qui
doivent prendre au moins quatre médicaments sur ordonnance et à charge des caisses sur une
période de trois mois au minimum. Toutefois, seuls deux entretiens de ce genre au maximum
sont remboursés par an.
Profitez vous aussi de cette prestation et fixez un rendez-vous dès aujourd’hui pour un
entretien-conseil avec votre pharmacien!
Contact:
((Insérer les données de contact de la pharmacie Exemple))
Communiqué de presse (court)
Entretien de polymédication: pour plus de sécurité
Quelques petits comprimés, une gélule, une gorgée de sirop contre la toux et pour
finir encore un patch antidouleur sur l’épaule – certains n’y voient aucun problème.
Est-ce vraiment le cas?
Le comprimé rond de couleur verte n’est pas compatible avec le comprimé orange de forme
carrée. Et la gélule bleue ne peut sous aucun prétexte être séparée des deux comprimés blancs
luisants – ou est-ce l’inverse? Il n’est pas facile de s’y retrouver lorsque l’on doit prendre
plusieurs médicaments. Pourtant, ils ne peuvent déployer tout leur effet que s’ils sont pris
correctement. Les erreurs de prise réduisent non seulement le succès du traitement, mais
peuvent aussi représenter un risque considérable pour la santé. L’entretien de polymédication
(EPM) permet de minimiser de tels risques et d’améliorer l’effet des médicaments.
En quoi consiste l’entretien de polymédication?
Pendant l’entretien de polymédication, le pharmacien explique entre autres à quel moment le
médicament doit être pris et la dose correcte de chaque médicament. Ceci est important dans
la mesure où l’oubli d’une seule dose peut compromettre le succès du traitement. L’action ainsi
que les effets indésirables et les interactions sont également abordés à cette occasion afin que
le patient comprenne mieux son traitement. L’assurance de base rembourse les coûts de
l’entretien de polymédication aux patients qui doivent prendre au moins quatre médicaments
sur ordonnance et à charge des caisses sur une période de trois mois au minimum. Toutefois,
seuls deux entretiens de ce genre au maximum sont remboursés par an. Profitez vous aussi de
cette prestation et fixez un rendez-vous dès aujourd’hui pour un entretien-conseil avec votre
pharmacien!
Contact:
((Insérer les données de contact de la pharmacie Exemple))
Téléchargement