Le brassage génétique et sa contribution à la

publicité
ACADEMIE DE LA MARTINIQUE BACCALAUREAT SERIE S
Epreuve orale de contrôle
SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE
Thème 1-A-1 Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique
Edwin aime les rongeurs, elle a choisi d’acheter comme animal de compagnie une souris. Elle
voudrait avoir une souris présentant un pelage noir et tâches blanches.
Phénotypes vendus à l’animalerie
Pelage marron et
Pelage marron et
Pelage noir et
Pelage noir et uni
uni
tacheté
tacheté
Lorsqu’elle se rend à l’animalerie, l’éleveur lui explique qu’elle devra revenir choisir sa souris dans
la prochaine portée. Il lui assure que sa méthode de reproduction et le grand nombre d’individus
croisé dans son élevage lui permet d’être sûre de pouvoir lui proposer quelques individus
présentant ce type de pelage
On cherche à comprendre comment l’éleveur peut connaître à l’avance les
phénotypes qui seront présents dans ces prochaines portées.
Document 1 : Le déterminisme du pelage de la Souris
Le pelage de la Souris (Mus Musculus) est défini par sa couleur (noir ou marron) et son.
marquage (tacheté ou uni)
Le caractère couleur du pelage est déterminé par un gène présent sous la forme de deux
allèles :
l’allèle N qui est récessif et détermine l’apparition d’un pelage noir [N]
l’allèle M qui est dominant et détermine l’apparition d’un pelage marron [M]
Le caractère marquage du pelage est déterminé par un gène présent sous la forme de deux
allèles :
l’allèle U qui est dominant et détermine l’absence de tâche [U]
l’allèle T qui est récessif et détermine présence de tâches [T]
Document 2 :Le protocole de croisement de l’éleveur
Remettre le sujet à l’examinateur à la fin de l’épreuve
Ne pas écrire sur le sujet
ACADEMIE DE LA MARTINIQUE Dans un premier temps, il effectue des croisements entre des souris de lignée pure, on effectue
un croisement de deux souches de lignées pures :
-des individus aux poils noirs et au pelage présentant des tâches
-des individus aux poils marrons et présentant au pelage uni.
La génération F1 donne 100% d’individus au pelage marron et présentant des tâches
Pour obtenir la génération F2 on croise les individus de F1 avec des parents (lignée pure) aux
poils noirs et au pelage présentant des tâches.
Ce sont les individus de cette F2 qui sont envoyés à la vente en animalerie.
Gamètes possibles des parents :
Génération Phénotype
[N, T]
Parents
[M, U]
F1
[M, U]
Génotype
(N//N, T//T)
(M//M, U//U)
(M//N, U//T)
Gamètes possibles
(N/, T/)
(M/, U/)
(M/, U/) ou (M/, T/) ou (N/, U/) ou (N/,
T/)
Consigne
A partir de vos connaissances et des informations extraites des documents fournis, montrez que
les mécanismes de la fécondation permettent d’expliquer la diversité des phénotypes obtenus
dans les portées de souris de l’éleveur.
Remettre le sujet à l’examinateur à la fin de l’épreuve
Ne pas écrire sur le sujet
Téléchargement
Explore flashcards