conduite à tenir en cas d`accident de plongée - IRD

publicité
CONDUITE À TENIR EN CAS D’ACCIDENT DE PLONGÉE
1. ADMINISTRER DE L’OXYGENE À 15 L/min EN INHALATION
(MASQUE À ÉLASTIQUE) JUSQU’À LA PRISE EN CHARGE
2. SI PAS D’ALLERGIE ET SI PAS D’HÉMORRAGIE, ADMINISTRER
500 mg D’ASPIRINE
3. ALERTER LE SAMU (15) ET NOUMEA RADIO (Canal 16)
4. DÉSÉQUIPER L’ACCIDENTÉ (LUI RETIRER SA COMBINAISON),
LE SÉCHER ET L’INSTALLER
(COUVERTURE DE SURVIE)
À
L’ABRI
ET
AU
CHAUD
5. LE FAIRE BOIRE PAR PETITES GORGÉES ENTRE 1 ET 2 L
D’EAU PLATE
6. PRÉVENIR LE DIRECTEUR DU CENTRE (26 07 01) ET
LE
CONSEILLER A LA PREVENTION HYPERBARE (78 07 98).
7. REMPLIR
ET TRANSMETTRE AUX
D’ÉVACUATION DE L’ACCIDENTÉ
SECOURS
LA
FICHE
Symptômes d’un Accident nécessitant Evacuation
Accident de Décompression (ADD) cutané (dégazage dans les capillaires sous-cutanés) :
démangeaisons cutanées, sensation de brûlure et de picotement (puces), boursouflures
sous-cutanées (moutons).
ADD ostéo-articulaire (dégazage vasculaire articulaire avec compression des nerfs dans les
tendons) : douleurs ostéo-articulaires vives (épaules, coudes, hanches, genoux) de plus en
plus intenses.
ADD médullaire (bulles vasculaires dans la moelle épinière avec compression des nerfs) :
fatigue intense (plongeur prostré), vives douleurs dorsolombaires (coups de poignards),
picotements, fourmillements des membres, engourdissement musculaire, perte des sens,
paralysie d’une partie ou de tout le corps, difficultés à uriner, syncope, coma.
ADD cérébral (bulles dans la circulation sanguine cérébrale) : fatigue intense,
désorientation, céphalées, convulsions, troubles du comportement, de la parole, hémiplégie
(selon la partie du cerveau perturbée), troubles de la sensibilité, vomissement, coma.
ADD de l’oreille interne (bulles vasculaires dans l’oreille interne) : nausées, vomissement,
perte d’équilibre, bourdonnement, troubles de l’audition, mouvements oculaires
horizontaux.
ADD pulmonaire (dégazage massif dans la circulation pulmonaire) : sensation d’inconfort,
douleurs croissantes lors de la respiration, toux, respiration rapide et superficielle, lèvres et
extrémités bleues, arrêt cardio-vasculaire.
Surpression pulmonaire (distension ou rupture d’une partie des alvéoles pulmonaires,
avec ADD pulmonaire possible) : douleurs thoraciques plus ou moins violentes, gène
respiratoire, angoisse, toux, crachats sanglants, peau bleuissante, emphysème sous-cutanés
au niveau du cou (boursoufflures qui crépitent au toucher) + symptômes d’un ADD
pulmonaire selon l’évolution.
Téléchargement
Explore flashcards