Mâle : tête couverte d`écaillés blanc sale hérissées, collier ocracé

publicité
176
BULLETIN
DE LA S O C I É T É
DES SCIENCES N A T U R E L L E S
DU MAROC
Génotype : Bialia vittata nov. sp.
Mâle : tête couverte d'écaillés blanc sale hérissées, collier
ocracé. Palpes densément couverts d'écaillés appliquées blanc sale.
Antennes bipectinées jusqu'à l'apex, brunes à reflets soyeux. Thorax
vêtu de larges écailles couchées ocrées. Abdomen ocracé brunâtre
au-dessus, presque blanc au-dessous avec des touffes latérales
d'écaillés larges, de coloration blanc sale. Pattes blanc sale ; les
fémurs antérieurs brunâtres au-dessus, les fémurs moyens et postérieurs marqués de trois bandes brunes transversales au-dessus. Ailes
antérieures brun noisette, saupoudrées d'écaillés noires dispersées.
Une tache basale, mal définie, plus claire ; une bande transversale
blanc pur au tiers, interne, élargie vers le bord costal et limitée
de chaque côté par u n liséré noir. Une tache triangulaire blanche
bordée de noir au tiers externe du bord postérieur ; une autre
tache triangulaire bordée de noir au quart externe du bord costal ;
à l'intérieur de cette dernière tache et sur la côte, deux macules
brunes et, au-dessus d'elles, u n point noir. Une tache diffuse blanche entre 4 et 7 avant le bord terminal. Franges brun-noisette à
base plus sombre. Dessous des antérieures brun chaud, montrant
les taches blanches du dessus mais très estompées et de couleur
beige. Frein formé par une soie brune. Ailes postérieures brun
foncé, légèrement éclaircies à la base ; franges brun clair à reflets
soyeux. Dessous brun foncé, sauf une ligne costale, une tache
allongée dans la cellule et u n œil pupille au tiers externe, entre 6
et 8, qui sont de couleur beige.
Femelle : assez semblable au mâle mais plus foncée, le blanc
sale étant remplacé partout par du brun clair ; les bandes blanches des ailes sont envahies par une moucheture brun vif. Les
antennes sont plus grêles et moins longuement pectinées ; l'abdomen est terminé par u n mince pinceau de poils bruns cachant
l'oviscapte saillant. Le dessous est plus uniformément brun. Le
frein est composé de trois soies brunes.
Holotype : un mâle ; pris à la lampe à l'oued Khrouf, entre
le i2 et le 16 octobre 19/I1 (Ch. RUNGS leg.) ; envergure : 22 m m . ,
longueur de l'aile antérieure : 9 m m . 7.
Allotype : une femelle, mêmes indications ; envergure :
23 m m . ; long, de l'aile antérieure : 10 m m .
Parallotypes : deux femelles prises à la lampe, à AgadirTissint, le 18 octobre 19/ii (Ch. RUNGS leg.). Elles diffèrent de
l'allolype par une taille plus avantageuse (28,5 m m . et 29 m m . )
et par un moindre envahissement des mouchetures foncées dans
les bandes et taches blanches de l'aile antérieure.
Ces quatre spécimens sont dans m a collection.
J'ai repris depuis, à Bir-Oum-Ghrein (Mauritanie du Nord), au
début de novembre 19/12, un mâle de cette espèce ; il est beau-
Téléchargement
Explore flashcards