Tp lycée Montesquieu Bordeaux

publicité
SEDIMENTS MARINS
ET CLIMATOLOGIE
Objectifs
• Réaliser l’observation directe de sédiments marins.
• Montrer que cette observation peut être un outil pour
reconstituer les paléoclimats.
Ce diaporama est destiné aux enseignants et présente des
propositions de travaux réalisables en classe.
A réaliser:
1. Rendre l’échantillon de sédiment brut techniquement observable
2. Étude comparée de 2 sédiments marins
3. Exploiter les résultats de la comparaison
4. Établir un bilan
Supports
• Sédiment brut sub-tropical issu d’un carottage au large du Cap-Vert
(18° latitude Nord et 21°longitude Ouest).
• Photo numérique d’un sédiment polaire carotté en Atlantique Nord
(66° latitude Nord et 10° longitude Ouest).
• Fiche d’identification simplifiée de foraminifères planctoniques
carbonatés.
• Photo numérique du relevé des températures océaniques de
surface moyennes (1990) avec gamme de couleurs pour
l'interprétation des images SST.
• Texte « Lien entre érosion et couverture végétale » d’après l’article
« Érosion et sédimentation » (dictionnaire des Sciences de la Terre
Albin Michel). *
* Disponible aussi dans le CD-ROM dans les données sur le chimisme.
1 : Rendre l’échantillon de sédiment brut
techniquement observable
•Réaliser le lavage en respectant le protocole fourni .(*)
• Observer à la loupe binoculaire le refus de tamis (maille 125 µm).
•Sécher le refus de tamis en respectant le protocole .(*)
Faire découvrir la nécessité de laver le sédiment brut prélevé pour éliminer la
fraction fine.
Faire découvrir la nécessiter de sécher pour une observation aisée des micro
fossiles à la loupe binoculaire.
* Disponible dans le CD-ROM.
2 : Étude comparée de 2 sédiments marins
• Observer à la loupe binoculaire sur fond noir le sédiment sub-tropical
lavé et séché.
• Comparer avec la photo numérique du sédiment polaire.
• Évaluer l’importance en % de la fraction biogène (tests de foraminifères
planctoniques) et de la fraction détritique (issue de l’érosion des roches).
• Isoler 5 ou 6 types différents de foraminifères aisément repérables au
sein de ce sédiment et déterminer éventuellement quelques unes de ces
formes à l’aide de la fiche d’identification simplifiée fournie (*).
• Traduire l’ensemble des résultats sous forme graphique.
* Fiche complète disponible dans le CD-ROM.
Consulter les annexes
2 : Documents annexes
Cliquez sur la vignette de
votre choix…
Document 1 : Niveau polaire
Activité 2
Atlantique Nord (66° latitude Nord)
Document 2 : Trois observations et photographies réalisées en classe
Activité 2
G.menardii
G.ruber
rosea
Document 2 : Trois observations et photographies réalisées en classe
Activité 2
Document 2 : Trois observations et photographies réalisées en classe
Activité 2
Document 3 : Fiche d’identification simplifiée
Activité 2
Document 4 : Types de graphiques que les élèves doivent réaliser
Activité 2
Par souci de rigueur ,
inscrire les noms
d’espèces en italique.
Document 4 : Types de graphiques que les élèves doivent réaliser
Activité 2
Activité 3 : Exploiter les résultats de la comparaison
• Expliquer les différences de résultats obtenus pour les 2 types de
sédiments (sub-tropical et polaire) à l’aide des informations apportées par
les doc. 1 et 2.
• Informations complémentaires : graphique et texte d’après Pédro (*)
* Dans les données du CD-ROM sur le chimisme
Consulter les annexes
Document 1 : Températures océaniques de surface moyennes
(1990)
Activité 3
Document 2 : Lien entre érosion et couverture végétale
Activité 3
Les liens entre l’érosion et la sédimentation se manifestent aussi dans une
perspective bioclimatique.
Effectivement , érosion et sédimentation dépendent étroitement des couvertures
végétales correspondantes.
Cette dépendance s’exprime d’abord au niveau des processus d’attaque des
roches mères.
Sur un versant appauvri en végétation par la sécheresse ou par le froid
notamment dans les zones périglaciaires, l’érosion s’exerce à peu près
directement par fragmentation liée à des chocs thermiques ou à l’érosion
glaciaire. Dans ce cas les éléments livrés à la sédimentation sont des éléments
grossiers et peu transformés ( type grains de quartz plus ou moins anguleux )
issus des désagrégations mécaniques prépondérantes des roches mères ( ex :
granite )
En revanche, c’est une altération biochimique qui s’exerce dans les milieux plus
ou moins humides et chauds à végétation dense. Les éléments livrés à la
sédimentation sont alors des produits fins ( particules d’argile ) et solutions
d’ions libérés par l’intense altération chimique de la roche mère.
(Texte adapté de l’article « Erosion et sédimentation »dictionnaire des Sciences de la
Terre chez Albin Michel)
Document 3 : Explications attendues des élèves
Activité 3
•
•
Les documents 1 et 2 permettent de proposer une relation entre le % de la
fraction détritique et le climat :
1. relation avec l’érosion.
• Si % élevé de quartz peu ou pas usé alors climat froid.
• Si % très faible de quartz (à cause de l’altération chimique à l’origine
de particules argileuses et ions en solution) alors climat chaud et
humide.
Le texte d’après Pédro permet de faire trouver le lien entre diversité
des espèces de foraminifères carbonatés et climat.
2. relation avec la productivité primaire.
Ne pas oublier que la productivité carbonatée est favorisée en contexte
chaud.
Activité 4 : Etablir un bilan
• En quoi les foraminifères planctoniques carbonatés et la fraction
détritique d’un sédiment marin peuvent être un outil parmi d’autres pour
reconstituer les paléoclimats.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire