Systèmes de gestion de bases de données

publicité
Gestion de bases de
données
ECF 542
Année 2009-2010
Céline REMI
([email protected], MCF informatique UFR SJEG)
Vendredi 25 septembre 2009
Gestion de bases de
données
ECF 542
PREAMBULE
Systèmes d’informations informatisés (SII) omniprésents
Permettent :
d'acquérir,
de stocker,
de traiter,
d'échanger

des informations indispensables
au pilotage de l’activité de l'entreprise
Tous les aspects envisageables :
GRH (ECF 521)
GP (ECP 553)
GT ( ECF 513)
FINALITE de L'ECF 542
Quelque soit l'environnement logiciel retenu, pour réussir une
mise en œuvre et une exploitation de SII par l’entreprise
Informatisation
Maîtriser les principes d’organisation et d’interrogation des
données
=principal gage de pouvoir produire des connaissances à
fortes valeurs ajoutées utiles pour l’optimisation du pilotage.
Les systèmes de gestion bases de données relationnelles
(SGBDR)
=
référence
prépondérante
en
terme
de
support
organisationnel et de gestion des SII
=> c'est la raison d'être de ce cours!!!
Objectifs de l’ECF 542
O1 : comprendre les grands principes soustendant la conception des BDR.
O2 : maîtriser les connaissances pratiques
dans Access nécessaires à la création, la
manipulation et l’interrogation de BDR.
ORGANISATION PEDAGOGIQUE
Programmation
12H C + 12H TD
Découpage par tranches de 2H
A priori => 12 séances du
Moyens préconisés pour des conditions optimales de travail
Possibilité d’utilisation d’un PC durant et en dehors des
séances, muni des outils suivants :
SGBD MS ACCESS 2003 (ou OpenOffice.org BASE
2)
compte informatique de l’UAG (accès à la plateforme pédagogique)
Accès à Internet
Traitement de texte
Navigateur
Méthode de travail
Cours intégré
=> pas de découpage net entre cours et TD.
Echanges de données et communication via la plateforme / messagerie électronique
1 évaluation individuelle (CC)
+
1 évaluation en binôme (projet)
Principe d’évaluation
individuelle retenu
Nombreux exercices :
*travaillés dans le cadre des séances
=> récupération possible
* préparés à la maison
=> remise exclusivement par voie électronique au plus
tard la veille de la séance suivante.
!!!Tout exercice pourra donné lieu à notation
Evaluation en binôme
Fin de la séance n°5,
1 projet de conception de BD sera fourni
Il donnera lieu :
à la rédaction d’un rapport écrit qui devra être
rendu au bout de 3 semaines à compter de la date de
remise du sujet du projet
à une soutenance orale durant la semaine suivant
celle de remise du rapport
Réfléchissez dès maintenant à la constitution des binômes..
ère
1
connexion sur un PC UAG :
LOGIN = 1ère lettre du prénom +7 1ères lettres du
nom
Ex : Céline Rémi => cremi
Gaelle Jean-Pierre => gjeanpie
PASSWORD = 10 premiers caractères du code INE
!!!Pas de majuscules, pas d’espaces, pas d’accents, pas de tirets
Cas particuliers :
2 étudiants : même nom + 1ère lettre du prénom
=1ère lettre prénom + 5 1ères lettres du nom +
ère
1
connexion sur un PC UAG :
LOGIN = 1ère lettre du prénom +7 1ères lettres du nom
Ex : Céline Rémi => cremi
Gaelle Jean-Pierre => gjeanpie
PASSWORD = 10 premiers caractères du code INE
!!!Pas de majuscules, pas d’espaces, pas d’accents

Cas particuliers : 2 étudiants : même nom + 1ère lettre du prénom =
=>la 1ère lettre prénom + 5 1ères lettres du nom + 01 ou 02 ou 03etc..
!!! étudiant n'ayant pas payé l'inscription => ne dispose pas d'accès aux
ressources informatiques,
pour pallier au problème il existe des comptes temporaires :
tempo + 01 ou 02 ou 03..20 + foo+ 01 ou 02 ou 03..20
A quoi sert http://extranet.univag.fr/?
a) Activer son compte :
Signer la charte informatique, renseigner les
champs, choisir son password, noter soigneusement
ses identifiants
b) (Re)trouver son login :
Remplir un petit formulaire, récupérer son login
c) Changer de password
d) Accéder à sa messagerie
Compétences visées

D’un point de vue conceptuel (O1) :



être en mesure de mener une analyse critique
pour déceler des schémas mal formés ou des
base de données mal structurées et de proposer
des améliorations
savoir expliciter un besoin,
savoir passer du modèle dit conceptuel au
modèle physique d’une base de données
programmable sous Access qui soit adaptée à ce
besoin,
Compétences visées

D’1 point de vue logiciel savoir dans Access (O2) :

créer des tables et requêtes,

interfacer ces objets pour la mise à jour et
l’interrogation de la base,

sécuriser les objets vitaux d’une bases de données.
DEFINITIONS
Une base de données (BD) =
ensemble structuré de données enregistrées sur des supports
accessibles par lordinateur, représentant des informations du
monde réel et pouvant être interrogées et mises à jour par
une communauté dutilisateurs (Audibert)
Ensemble structuré d'informations relatives à un, ou plusieurs,
ensembles d'individus et objets y compris les relations
définies entre ces objets.
Collection de données sur un sujet :
non redondantes,
structurées cohérentes
persistantes.
DEFINITIONS

Système de Gestion de Base de Données (SGBD) =
logiciel
ensemble
de programmes qui assurent :

l’accès à une BD

la manipulation de ses données (ajout, suppression,
modification, recherche)
héberge
généralement plusieurs BD destinées à des
applications ou des thématiques différents
Exemples
: PostgreSQL, MySQL, Oracle, Access,..
DEFINITIONS

Gestion de Base de Données (GBD) =
expression qui recouvre tous les aspects de la mise
en oeuvre d'une BD :

Modélisation de la BD (1)

Implémentation/programmation de la BD (2)

Exploitation : manipulation/interrogation de la BD (3)

Maintenance/évolution/protection BD (4)
Pré-requis


Il est souhaitable que vous ayez déjà des bases sur l’
Analyse et la conception d’une base de données relationnelle
(modèle entité-association, normalisation, dépendances
fonctionnelles, modèle relationnel). Vous devrez donc être
capable face à un problème donné d’identifier les groupes
élémentaires de données (concepts/entités et leurs attributs)
ainsi que les liens entre eux (relations/associations) en
évitant les redondances pouvant nuire à l’exploitation
ultérieure de celles-ci.
Les séances de tutorat programmées concerneront en
priorité les aspects relatifs à l’analyse de problèmes et à la
conception d’une base de données relationnelle.
Découpage du cours
1.
2.
Rappels sur la modélisation d’une BDR
(méthodologie en situation : de la
formalisation d’un problème de gestion à la
production de schémas relationnels et de
cas d’utilisation) (=>complément dans le
tutorat)
Opérations initiales pour la programmation
du noyau d’une BDR (la création des tables,
des relations, intégrité et tests)
Découpage du cours
1.
Opérations essentielles sur une BDR
(la création de requêtes simples
(sélection, regroupement) , de
requêtes évoluées (calculées et/ou
paramétrée), synthèse des possibilités
offertes par les logiciels utilisés)
Découpage du cours
1.
2.
Opérations utiles pour la mise en exploitation d'une
BDR (création d’interfaces d’accès aux données
(saisie, recherche, modification,..) et d’analyse
dédiés aux cas d’utilisation via les formulaires, états
et fonctions prédéfinies)
Opérations utiles pour la sécurisation des objets
vitaux d'une BDR (gestion des droits et des vues de
différentes catégories d’usagers)
Exercice n°1 d'introduction
à la Gestion de Base de Données
Consigne :
Via l’analyse d’une base de données et de ses
schémas créés par 1 binôme l’an dernier, tentez
d’identifier :
les erreurs et améliorations conceptuelles possibles

Les erreurs et améliorations logicielles possibles

Introduction à la Gestion de
Base de Données
Voir la correction de l’exercice n°1 à l’adresse :
http://calamar.univ-ag.fr/maggwadloup/cours/ECF542/Correction exo1 base de données.pdf
Conclusion de l’exercice
introductif

Difficile de modéliser un domaine sous une forme directement
utilisable par un SGBD

=> Nécessité de passer par une ou plusieurs phases intermédiaires.

Approche de modélisation inspirée de la méthode Merise :
Méthode d’Étude & de Réalisation Informatique pour les Systèmes d’Entreprise

Démarche par niveaux hiérarchisés :
Conceptuelle
logique
physique
Conclusion méthodologique de
l’exercice introductif

Niveau conceptuel :

le modèle conceptuel des données (MCD) décrit les entités du
monde réel, en terme dobjets, de propriétés et de relations,
indépendamment de toute technique d’organisation et d’implantation
des données.

Ce modèle se concrétise par un schéma entités-associations
représentant la structure du SI, du point de vue des données.
conditionne fortement le succès et la pertinence de la suite
Conclusion méthodologique de
l’exercice introductif

Niveau logique :


le modèle logique des données (MLD) précise le modèle conceptuel
par des choix organisationnels. C’est une transcription (dérivation)
du MCD dans un formalisme adapté à une implémentation
ultérieure, au niveau physique, sous forme de BDR..
Niveau physique :

Les choix techniques d’implémentation (choix dun SGBD) sont
effectués à ce niveau

le modèle physique des données (MPD) permet détablir la manière
concrète dont le système sera mis en place (au moyen du SGBD
retenu).
Téléchargement
Random flashcards
Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire