Module 07

publicité
LA MÉTHODE MÈRE KANGOUROU
Évaluation et contrôle de qualité
Difficultés et Résistances à
l’application de la MMK
Module 7
Évaluation et contrôle de qualité de la
Méthode Mère-kangourou
La Méthode Mère- Kangourou est appliquée dans le
cadre du programme MMK
• Le programme MMK doit être évalué de façon
scientifique afin d’assurer la qualité des soins et son
amélioration permanente
• Le suivi et le contrôle de qualité doit tenir compte de la
spécificité de chaque institution tout en respectant les
principes de base du programme MMK
MMK et Système de santé
Le
⁻
⁻
⁻
programme MMK a 3 composantes:
La position kangourou ou contact peau à peau
La nutrition kangourou basée sur l’allaitement maternel
La sortie précoce ou ‘’ à temps ‘’avec suivi ambulatoire
Le programme MMK permet de réduire les coûts pour les patients, les
familles, l’institution médicale et donc pour le système de santé
• La sortie précoce des enfants prématurés /de petit poids de naissance
diminue la durée d’hospitalisation et donc l’incidence des infections
nosocomiales
– La MMK aussi bien dans les pays développés que dans les pays en voie
de développement réduit la durée d’hospitalisation de 10 jours en
moyenne
Conditions pour l’application d’un programme
MMK hospitalier-1
•
•
•
Soutien de l’administration
– Ce programme doit être approuvé et soutenu par l’administration, sa mise en
œuvre ne peut pas se faire à l’unique initiative d’un membre de
l’équipe médicale
Politique de porte ouverte aux parents
– La participation des parents aux soins de l’enfant est essentielle
– Les parents doivent avoir accès à leur enfants si possible 24h/sur 24
Ressources humaines : une équipe pluridisciplinaire formée à la MMK
Personnel à plein temps : Un(e) infirmier (e) expérimentée pour les soins aux
nouveaux –nés et en allaitement maternel
Personnel à temps partiel: Un pédiatre qualifié , un psychologue qualifié, un
travailleur social et un kinésithérapeute tous formés à la MMK
Il est indispensable que tous les obstétriciens gynécologistes et les sages-femmes de
l’institution médicale soit informés du programme MMK.
Conditions pour l’application d’un programme
MMK hospitalier -2
•
•
Organisation
-Dans l’unité néonatale l’adaptation à la MMK se fait à côté de l’incubateur, dans la zone
d’adaptation proche ou dans l’unité de soins intensifs
-Les parents doivent avoir accès à un lavabo aux toilettes, à un endroit pour ranger leurs
affaires
Equipment médical
– Oxymètres de pouls et moniteurs pour surveiller les signes vitaux
– Balance électronique , toise et mètre souple
– Matériel de formation (DVD, projecteur vidéo, écran tableau noir ou blanc)
– Accès à l’oxygène et à l’air avec des manomètres pour nouveau -nés
Pour les parents des enfants inclus dans le programme MMK il faut prévoir :
– Un siège avec des accoudoirs et un repose- pied
– Un coussins d’allaitement
– Un système de portage (bandeau élastique, poche, écharpe )
– Des vêtements ou des blouses qui s’ouvrent ‘’devant’’
– Des dossiers médicaux et des carnets de santé
– Des documents d’information et de formation pour les parents
Conditions pour l’application d’un programme
MMK ambulatoire -1
Le but de la MMK ambulatoire est de garantir le suivi systématique et continu de la
croissance, de la nutrition, du développement neurologique et sensoriel des enfants de petit
poids de naissance jusqu’à 1 an d’âge corrigé
•
•
•
•
•
•
Statut administratif : il est souhaitable que la consultation ambulatoire soit une unité
séparée sur le plan administratif et financier
Ressources humaines : tout le personnel doit être formé et certifié en MMK
Personnel à plein temps : Un(e) infirmier(e): expérimenté dans les soins aux nouveau-nés
et l’allaitement maternel , un pédiatre, un psychologue, un travailleur social et un
technicien administratif
Personnel à temps partiel
Un orthophoniste et un audiométriste expérimenté dans l’utilisation des potentiels évoqués
et de l’impédancemétrie des nourrissons
Un optométriste: ayant l’expérience des problèmes de réfraction chez les enfants de < de 1
an
Un ophtalmologiste, expérimenté dans la détection de la ROP sans anesthésie
Un kinésithérapeute avec une expérience des nourrissons.
Conditions pour l’application d’un programme
MMK ambulatoire -2
Organisation: Il faut prévoir une grande salle pour:
–
–
–
–
–
la consultation de groupe
la salle d’attente,
L’organisation des séances de formations
Le stockage des archives
Les urgences pour les enfants venant en consultation
Il faut aussi 2 autres salles :
•
•
une pour l’adaptation Kangourou
L’autre pour le psychologue, la formation des parents, l’évaluation
psychomotrice, l’examen ophtalmologique et optométrique.
Il est nécessaire d’avoir dans cette zone:
•
•
•
Un lavabo fonctionnel et équipé,
un endroit pour changer les couches
un accès aux toilettes
Conditions pour l’application d’un programme
MMK ambulatoire -3
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Equipment médical
De l’oxygène et le matériel nécessaire pour l’utiliser
Un ou des oxymètres de pouls
Le matériel d’examen de la vision et l’audition
Des thermomètres
Des stéthoscopes néonataux et pédiatrique
Un Ambu- pédiatrique avec masques de tailles appropriées.
Un laryngoscope pédiatrique avec lames et tubes d’intubation
Un système d’aspiration pour prématuré avec tubes et embout
Une balance électronique graduation minimale 5 g, optimale 1 g.
Une toise et un mètre souple de “couturière”
Pour la zone d’adaptation ambulatoire
Un siège avec des accoudoirs, un bon dossier et un repose -pied ,des coussins
d’allaitement , des systèmes de portages ( bandeaux, poches, écharpes)
Equipement audiovisuel si possible et matériel d’information pour les parents
Qualité des soins
La définition de la qualité des soins Internationalement
acceptée est :
« La capacité des services de santé destinés aux
individus et aux populations d'augmenter la
probabilité d'atteindre les résultats de santé
souhaités, en conformité avec les connaissances
professionnelles du moment’’
Cette définition est difficile à traduire en termes
opérationnels
Schéma de qualité de Donabedian
L’équilibre entre les risques et les bénéfices pour la santé définit la qualité des soins
qui est liée à l’utilisation des services médicaux et des ressources
Donabedian propose d’évaluer 3 trois éléments du système de santé : sa structure, les
processus et le résultat
• Les Structures : aspects physiques et l’organisation des soins : ressources
humaines et financières, infrastructures et équipement
• Les Processus des soins : en relation avec les structures fournissant les ressources
et mécanismes nécessaires personnel soignant
– Les processus ont 2 composantes : les interventions (ce qui est fait) Les
services (comment c’est fait)
• Le Résultat est “le changement dans la santé du patient présente ou future qui
peut être attribué au soin de santé reçu ” Ceci inclut les fonctions sociales et
physiologiques de même que les performances physiques et physiologiques.
Les trois aspects mesurables de la qualité: structures, processus et résultats sont
intimement liés
Définitions en matière de qualité des soins
•
•
•
•
Qualité de soins : correspond au niveau des services de santé, pour les
individus et les populations, qui accroissent la probabilité d'atteindre des
résultats de santé souhaités et conformes aux connaissances
Assurance de qualité : programme d’évaluation et de surveillance
systématique des différents aspects d’un projet pour s’assurer que les
standards de qualité sont satisfaits
Assurance de qualité des soins de santé : se réfère aux activités et aux
programmes qui assurent ou qui améliorent la qualité des soins qu’il s’agisse
d’un acte médical défini ou d’un programme.
Amélioration de la qualité des soins de santé : processus continu qui
identifie les problèmes relatifs aux soins de santé, examinant les solutions
possibles et les évaluant de façon régulière et systématique.
– Les concepts d’assurance de qualité et d’amélioration de la qualité sont
similaires et se complètent l’un l’autre.
Indicateurs de qualité des systèmes de santé
•
•
•
•
Standards et directives : processus et activités à l’intérieur de limites définies
pour les objectifs proposés
Résultats : effets d’un soin de santé mesurés par le niveau de santé atteint, la
satisfaction du patient, la conservation ou restauration d’une fonction. Une
distinction doit être faite entre les résultats et les produits.
– Les produits sont les activités finales d’un soin de santé : consultation,
chirurgie ou vaccins.
– Les résultats sont les effets de ces processus ou activités : solution d’un
problème de santé, guérison, soulagement ou rétablissement d’une fonction
Continuum Distal – proximal : évolution de la santé au cours du temps. Les
résultats proximaux dont en rapport avec les signes cliniques de la maladie et les
résultats les plus anciens (distaux) sont plus en rapport avec l’individu
Ajustement du risque : C’est une manière de retirer, de contrôler ou de réduire
l’effet des biais dans les études quand les patients et les traitements ne sont pas
choisis de façon randomisée
Contrôle de qualité du programme
MMK
Le “ Guide pratique basé sur des fait scientifiques pour un usage optimale de la
méthode mère- kangourou pour les enfants prématurés /de petit poids de
naissance » développé par la Fondation Kangourou (2007) aide à la mise en
œuvre de la MMK mais ne permet pas de contrôler la qualité car il évalue les
processus et pas la structure du programme
2008 : un groupe d’experts a identifié les modifications structurelles, les
procédures cliniques et les résultats qui devaient être modifiés.
– La conformité et la non-conformité des indicateurs de chaque
composante ont été définies pour les structures et les processus
Structure minimale pour un programme MMK
• Les diapositives 2 et 3 énumèrent les composantes minimales du
programme MMK hospitalier et ambulatoire
Procédures /activités médicales (processus) du programme MMK
• Procédures intra hospitalières
• Procédures ambulatoires
Résultats ( indicateurs de qualité et d’adhérence)
Procédures intra hospitalières .1
Ces activités sont habituellement conduites par les infirmières
1.Adaptation Kangourou hospitalière
Identification des enfants éligibles : Une infirmière identifie les enfants éligibles puis informe
et explique aux mères les risques de la prématurité et les informe sur les avantages et le
contenu de la MMK
Lieu de l’adaptation : Idéalement dans une salle spéciale où elle se fait en groupe mais elle
peut se faire à côté de l’incubateur ou dans la chambre mère- enfant individuellement
Chaque hôpital décide où l’adaptation commence: soins intensifs, unité néonatale,
service mère-enfant
Décision de commencer la position kangourou ? Le médecin responsable décide en accord avec
l’équipe soignante
Il faut considérer le temps minimum que la mère et l’enfant peuvent passer ensemble, la
stabilité de l’enfant, la présence ou non de cathéter
Enseignement : L’infirmière installe l’enfant en position Kangourou et explique comment le
prendre et le tenir correctement. Elle rappelle , les avantages de la méthode kangourou et les
signes de danger et montre la technique de relaxation et de massage
Adaptation pour l’alimentation: si possible allaitement maternel exclusif
Procédures intra hospitalières .2
2.Décision de sortie :avant de décider la sortie il faut :
• Vérifier que l’adaptation à la position Kangourou est satisfaisante : l’enfant a une
température stable et il grossit.
• Vérifier que l’enfant s’alimente bien et que la mère sait comment le nourrir.
• S’assurer que la famille viendra aux visites de suivi après la sortie.
• Pour les cas difficiles ou dans les zones isolées suggérer un hébergement conjoint
mère-enfant Kangourou ou autoriser un séjour à l’hôpital de 2 jours minimum
après l’accouchement.
• Le médecin à la sortie, remet au patient un résumé d’hospitalisation (epicrisis)
contenant les informations nécessaires pour le suivi. Il prescrit éventuellement
des médicaments préventifs. En cas de transfert il doit remplir le formulaire
adéquat.
3.Sensibilisation du personnel des salles d’accouchements et de l’unité néonatale à
la MKK.
• Il est indispensable que le personnel en relation avec les parturientes soit
informes et convaincus des avantages de la MMK
Procédures ambulatoires
Procédures lors de la 1ère consultation
• Vérifier que la position est correcte
• Le dossier médical est complété noter l’âge chronologique et corrigé
• Vérification des connaissances des parents et rappel des principes MMK
• Examen clinique complet par un médecin avec mesures anthropométriques
– Si l’enfant reçoit de l’oxygène faire une oxymètrie dynamique
Des recommandations seront faites et un plan d’action établit :
– Protocole d’alimentation spécifique basé sur l’allaitement maternel
– Médicaments : prescriptions basées sur l’évidence.
– Dépistage du ROP par un ophtalmologiste pour tout enfant<37 semaines
– Echographie cérébrale (si possible)
– Contrôle journalier jusqu’à une prise de poids de 15mg/kg/jour, puis contrôle
hebdomadaire jusqu’à 40 semaines
– Urgences jusqu’à 40 semaines
– Evaluation neurologique à 40 semaines
– Soutien psychologique pour la mère/famille
– Informations sur les soins et la stimulation des enfants
– Vaccinations aux âges chronologiques
Procédures ambulatoires
Procédures au cours des visites de suivi de 40 semaines à au moins un an d’âge
corrigé
• Suivi par un pédiatre toutes les 6 semaines durant 6 mois puis tous les 3
mois jusqu’à 12 ou 18 d’âge corrigé
– les visites dépendront de l’état de l’enfant en cas de dysplasie broncho
pulmonaire, canal artériel, problème neurologique, croissance
insuffisante
• Suivi strict de la croissance
• Suivi du développement neurologique et psychomoteur
• Dépistage optométrique, audiologique et de la dysplasie de la hanche
• Vaccination (utilisation de vaccin polio inactivé et vaccin anti coqueluche
acellulaire)
• Evaluation de la morbidité infectieuse
• Education des parents et soutien psychologique individualisé .
Indicateurs de qualité du programme MMK
hospitalier
1. Abandon initial du programme : nombre de patients admis à la consultation MMK
ambulatoire vs nombre de patients éligibles à la sortie de l’hôpital
Idéal: 100%,maximum accepté: 100% des enfants ≤ 1800g ou ≤ 34 semaines.
Indicateur indispensable
2. ’’Délais à l’admission ‘’:nombre de patients réadmis à l’hôpital dans les 48 heures
suivant la sortie vs nombre de patient référés à la consultation MMK ambulatoire,
Idéal: 0%, maximum acepté: 0%,
3.Non-respect des critères de sortie
4 .Allaitement maternel exclusif à la sortie après l’adaptation Kangourou
1. Accessibilité au centre néonatal pour les parents : Nombre d’heures par jour
pendant lesquelles les parents ont accès a leurs enfants
2. Durée en heures par jour de la position kangourou pendant l’hospitalisation
Résultats du programme MMK ambulatoire
Indicateurs 40 semaines d’âge gestationnel
1.
2.
3.
4.
5.
6.
•
•
•
•
•
Indicateurs de qualité
Allaitement maternel exclusif à 40 semaines
Ré-hospitalisation à 40 semaines
Mortalité à 40 semaines
Mortalité à domicile à 40 semaines
Poids, taille et périmètre crânien à 40 semaines
Consultation en urgence avant 40 semaines
Indicateurs d’adhérence
Abandon à 40 semaines
Examen ophtalmologique à 40 semaines pour tous les enfants prématurés
Echographie cérébrale à 40 semaines (si possible)
Examen neurologique avant 40 semaines
Vaccination à 40 semaines
Résultats du programme MMK ambulatoire
Indicateurs à 1 an d'âge corrigé
Indicateurs de qualité
• Abandon du programme à 1 an
• Allaitement maternel à 1 an
• Rehospitalisation à 1 an
• Mortalité à 1 an
• Poids, taille et périmètre crânien à 1 an
• Séquelles sensorielles, neurologiques et retard psychomoteur
• Malnutrition à 1 an
Indicateurs d’adhérence
• Optométrie et audiologie à 1 an
• Radio des hanches
• Examens neurologique et psychomoteur à 1 an
• Vaccination complète à 1 an
Utilisation des outils du contrôle de
qualité
Stratégie réactive
Révision des structures et des processus en cas de mauvais résultat
inattendu ou d’utilisation anormale des ressources pour expliquer le
phénomène
Cette vigilance réactive est habituellement connue sous le nom d’audit.
Dans cette perspective réactive non seulement les décès et les
mauvais résultats sont systématiquement révisés mais aussi les
plaintes et réclamations
Stratégie préventive (proactive)
Des informations spécifiques sont régulièrement collectées et analysées
pour gérer et contrôler le programme
Ceci sert à identifier des problèmes potentiels et à ajuster les objectifs
Difficultés et résistances de
l’application de la Méthode
Mère-kangourou
Résistance à la Méthode Mère – Kangourou
Les enfants de petit poids de naissance représentent un problème de santé
publique surtout dans les pays en voie de développement
• Il a été démontré que la MMK offre des possibilités de survie de qualité pour
ces enfants en réduisant significativement la mortalité et la morbidité
hospitalière spécialement dans les pays en voie de développement
• En dépit des preuves scientifiques de son efficacité et de sa sureté il existe
des résistances à son application et une inertie générale à sa dissémination
• La mise en œuvre de la méthode Mère-kangourou est un changement
important qui nécessite une bonne organisation.
Identification des résistances
Une étude a été faite par la Fondation Kangourou dans 15 pays afin d’identifier
les raisons les plus fréquentes de résistances à la MMK pour :
• Identifier les facteurs d’échec de certaines équipes formées en Colombie
et qui n’ont pas mis en œuvre la MMK dans leur propre pays
• Proposer des stratégies de dissémination appropriées pour accélérer la
décentralisation de la MMK.
Résistances globales à MMK
1. La MMK est considérée comme une méthode de qualité médiocre, non
technologique, elle est perçue comme une technologie pour les ‘’ pauvres”
• Source de résistance: le personnel médical
• Fréquence: très fréquent, presque toujours au moment du 1er contact
avec la MMK
• Type d’argument utilisé : indirect, idée préconçue
Recommandations
• Informer et sensibiliser le personnel sur les concepts et procédures de la
MMK
• Informer des bons résultats de la MMK dans les pays ‘’riches’’ (
Danemark, Suède, Espagne)
• Distribuer du matériel d’information sur la MMK et des articles médicaux
démontrant les résultats positifs de l’évaluation scientifique de la MMK.
Résistances globales à MMK
2.L’équipe soignante considère que la MMK donne un surplus de travail par sa mise
en œuvre et son suivi
Cette résistance existe pratiquement dans tous les programmes MMK et dans tous les
pays développés ou en voie de développement
C’est une façon différente et peut être meilleure de faire les mêmes choses
• Source de résistance: le personnel médical
• Fréquence: très fréquent
• Type d’argument utilisé: direct et valide si pénurie de personnel ou manque
d’expérience
Recommandations
• Inviter le personnel qui applique la MMK à partager son expérience
• Inviter les futurs utilisateurs à visiter des services qui appliquent la méthode
• Montrer comment les mères aident et ne causent pas de problème
• Démontrer que le travail supplémentaire est justifié par les avantages offerts.
• Expliquer que les parents ne remplacent pas l’infirmière mais apprennent de celleci à prendre soin de leur enfant
Résistances globales à MMK
3. L’équipe soignante est favorable à la MMK mais il n’y a pas assez de place
dans l’unité néonatale pour permettre aux mères et aux familles de rester près
de leur enfant
• Source de résistance: administration et personnel médical
• Fréquence: très fréquent, pratiquement constant dès le 1er contact avec la
MMK
• Type d’argument utilisé: indirect, préjugé.
Recommandations
• Inviter le personnel qui applique la MMK à partager son expérience
• Expliquer que la mère, une fois formée, devient une aide très importante
qu’elle n’est pas une source de problème pour le service
• Partager les résultats de services ayant la même infrastructure et qui
appliquent la MMK sans augmentation des infections nosocomiales
Résistances à la position Kangourou -1
1. Le contact direct entre le bébé nu et la personne qui le porte (habituellement la mère)
est considéré comme étrange ou inapproprié
Le contact peau –à –peau peut être vu comme étrange ou inapproprié dans certaines
cultures et quand les bébés sont portés dans le dos.
Porter le bébé en position kangourou 24h/24 peut être provocateur
• Source de résistance: le personnel médical, les mères et les familles résistent à une
méthode qui les oblige à changer la manière de prendre soin des enfants
• Fréquence: ce problème n’existe pas dans les sociétés où les émotions physiques font
partie de la culture.
• Type d’argument utilisé: c’est un argument indirect, culturel mais valable.
Pas de solution universelle
• La solution doit être trouvée et acceptée par les équipes locales et la communauté
• Il faut proposer un système de portage qui permet à la mère de conserver ses
activités
• Une fois la résistance vaincue, l’expérience et la satisfaction des parents peuvent être
utilisés pour aider de nouveaux parents
Résistances à la position Kangourou -2
2. Les mères manquent d’intimité
Dans certaines cultures il est inapproprié pour une mère de montrer sa peau nue
quand elle allaite ou quand elle place l’enfant en position Kangourou
• Source de résistance: les mères et le personnel soignant.
• Fréquence: variable suivant les cultures mais fréquente au début d’un de la MMK
• Type d’argument utilisé: réel et valable
Recommandations
• Fournir les vêtements appropriés pour la position Kangourou et l’allaitement afin
de garantir l’intimité des mères.
• Si un père est présent un écran peut être utilisé ou l’adaptation pour le couple
peut se faire dans une pièce séparée
• Certaines mères se sentent plus à l’aise avec du personnel féminin
Résistances à la position Kangourou -3
3. Dans les pays chauds les enfants n’ont pas besoin de porter un bonnet et de
chaussons
Le personnel médical pense que quand il fait est chaud l’enfant n’a pas besoin de bonnet
ni de chaussons .C’est une conception erronée parce que il est prouvé que la large surface
de la tête du bébé, si elle n’est pas couverte, entraine des épisodes d’hypothermie.
• Source de résistance: surtout le personnel soignant.
• Fréquence: dans les pays en voie de développement chauds et pauvres.
• Type d’argument utilisé: indirect et faux basé sur la mauvaise connaissance de la
physiologie de l’enfant prématuré
Recommandations
• Fournir toutes les informations disponibles sur la thermorégulation des enfants
prématurés
• Montrer les statistiques sur la réduction des épisodes d’hypothermie avec le port
systématiques du bonnet
• Recommander d’utiliser des bonnets sans attaches ni cordons
Résistances à la position Kangourou -4
4. L’utilisation des couches est un problème
Cette résistance se retrouve dans les sociétés où pour des raisons culturelles, financières
ou religieuses les couches ne sont pas utilisées pour recueillir les urines et les selles du
bébé quand il est porte par sa mère .
Dans certaines cultures c’est même un sujet tabou.
• Source de résistance: multiple (culturelle, financière, éducationnelle, religieuse). Les
couches n’ étant pas utilisées la position Kangourou devient impossible pour la mère
et l’enfant.
• Type d’argument utilisé: direct et basé sur des faits réels difficilement modifiables.
Recommendations
• Sujet tabou a aborder avec sensibilité mais sans ambiguïté.
• Les solutions proposées doivent être économiquement acceptables
• Distribuer des documents d’information pour le personnel et les familles sur les
avantages des couches.
• Démonstrations pratiques de solutions appliquées dans d’autres institutions de bonne
réputation.
Résistances à la position Kangourou -5
5. Le personnel soignant n’est pas convaincu de la nécessité de porter le bébé en position
Kangourou 24h/24
Mauvaise interprétation des recherches sur la position Kangourou continue vs
intermittente et des difficultés à reconnaitre les différents degrés de maturité des enfants
• Source de résistance: le personnel médical.
• Fréquence: très fréquent même après application de la MMK.
• Type d’argument utilisé: non valable , erreur d’interprétation des recherches
Recommandations
• Renforcer les connaissances en disséminant des informations correctes.
• Recommander une meilleure classification des enfants en se basant sur les
antécédents, l’état clinique et l’âge gestationnel.
• Enseigner comment évaluer l’âge gestationnel (Ballard et autres)
• Faire une comparaison avec l’utilisation des incubateurs en demandant ‘’Combien
d’heures un bébé qui ne régule pas sa température doit-il rester dans l’incubateur?’’
• Demander au personnel médical d’utiliser des courbes de croissance pour suivre la
prise de poids journalière, indiquant chaque changement en rapport avec l’arrêt de la
position Kangourou.
KMP in the National Maternity Hospital in El Salvador
I am not sure also that this photo is well adapted as on the previous slide it was resistance
to male presence, it is not connected with the topic.
Résistances à la position Kangourou -6
6. Les mères se plaignent de devoir porter leur bébé en position Kangourou 24h/24
Porter un bébé 24h/24 en position kangourou est fatiguant. De nombreuses mères ont peur
de ne plus pouvoir accomplir leurs activités journalières comme leur toilette ou le travail
domestique et de ne pas pouvoir assez dormir .
• Source de résistance: mères et familles
• Fréquence : universel à des niveaux divers.
• Type d’argument utilisé: réel et valable
Recommandations
• Un minimum de confort doit être offert aux parents pour porter leur bébé.
• Il faut proposer un système de portage (bandeau élastique, poche, écharpe) permettant
à la personne qui porte l’enfant de se détendre, de dormir.
• Le père, la famille doivent aider et porter l’enfant en position Kangourou.
• Il faut que la période pendant laquelle le bébé est porté en position Kangourou n’est
pas longue mais vitale pour l’enfant prématuré qui rattrape ce qu’il n’a pas vécu dans
le ventre de sa mère
• C’est le bébé qui décide de quitter la position Kangourou quand il régule sa température
Résistances à la position Kangourou -7
7. La mère doit avoir l’autorisation à se consacrer à porter son bébé en position
Kangourou
• Dans de nombreuses cultures la mère est surchargée de travail et de responsabilités
et son mari et sa belle-famille décident ce qu’elle doit faire l’accouchement .Si la
famille n’est pas convaincue des avantages de la position kangourou pour l’enfant la
mère ne sera pas autorisée à le porter en position kangourou.
• Source de résistance: le père et la belle-famille ou ils décident du rôle de la mère
Recommandations
• Education de la famille y compris des grand-mères pendant l’adaptation hospitalière
• Faire partager le portage Kangourou par la belle-famille et obtenir son accord pour
que la mère porte l’enfant en position kangourou et soit déchargée d’autres taches
• Les autres membres de la famille doivent porter l’enfant de qui permet à la mère de
faire autre chose.
Résistances à la position Kangourou -8
8. La participation du père n’est pas culturellement appropriée
De nombreuses barrières culturelles empêchent ou limitent le père à prendre soin de
son enfant prématuré. Les mères et le personnel féminin sont souvent peu favorables
à leur participation considérant que c’est uniquement la mère qui doit s’occuper de
l’enfant prématuré
• Source de résistance: mère, personnel féminin, et la famille.
• Fréquence: très fréquent, indépendamment du niveau socioéconomique.
• Type d’argument utilisé: prétexte s’appuyant sur la culture locale.
• Recommendations
• Informer les parents que toute personne peut porter un enfant en position
kangourou
• Encourager le père à s’occuper de son enfant après le travail ou la nuit
• Présenter des témoignages de “pères Kangourou” et valoriser la participation des
pères en insistant sur leurs satisfaction et sur le fait que la mère peut mieux se
reposer
• Faire que le père porte l’enfant en position Kangourou avant la sortie (critère de
sortie)
Résistances à la position Kangourou
1. Allaiter son bébé n’a pas d’importance vitale et demande trop de travail
Allaiter un enfant prématuré a une importance vitale mais c’est souvent difficile et
contraignant. Aider les mères qui allaitent leurs bébés prématurés demande des
compétences, du temps et des efforts.
C’est la résistance qui a le plus de répercussion sur la santé des enfants .
• Source of résistance: professionnel de santé
• Fréquence: très fréquent, presque universel spécialement là dans les où il est facile
d’avoir du lait artificiel pour bébé.
• Type d’argument utilisé : réel en termes de travail mais basé sur une mauvaise
connaissance des besoins vitaux.
Recommandations
• Former le personnel à aider et à éduquer les mères sur l’allaitement maternel
• Donner des informations claires aux mères sur les avantages physiques et
physiologiques de l’allaitement leurs enfants et elles –mêmes
• Informer le personnel sur les résultats des enfants qui n’étaient plus allaités après la
sortie de l’hôpital.
Résistances à la position Kangourou
2. Il n’existe pas l’alternative à l’allaitement maternel ni à la supplémentation si
nécessaires
La moitié des enfants de petit poids de naissance dans les programme MMK ont une
croissance satisfaisante avec un allaitement maternel exclusif (+ vitamines) pendant les
premières semaines de leur vie. Les autres enfants ont besoin de supplément nutritionnel
pour préserver leur capital de croissance.
Les difficultés économiques peuvent compromettre la solution de ce problème.
• Source de résistance: les gestionnaires, les professionnels de santé et des difficultés
économiques réelles.
• Fréquence: variable d’une région et d’une classe sociale à l’autre
• Type d’argument utilisé: basé sur des faits réels.
Recommandations
• Il faut garder l’esprit ouvert et reconnaitre le problème quand il existe
• Il faut rechercher des solutions adaptées locale ment et inviter les gestionnaires de
santé aux discussions pour trouver des solutions possibles.
• Il faut coordonner les efforts pour la promotion de l’allaitement maternel avec
supplémentation dans les cas particuliers.
Résistances à la position Kangourou
3. Le lait artificiel pour bébé” est considéré comme un signe de prospérité
économique
‘’ Avoir la possibilité d’acheter du lait artificiel pour bébé montre que vous pouvez faire
ce qui il y a de mieux pour votre bébé”
• Source de résistance: la mère et la famille
• Fréquence: de moins en moins fréquent grâce à la promotion de l’allaitement
maternel.
• Type d’argument utilisé :basé sur des valeurs sociales et sur l’ignorance des
bénéfices du lait maternel
Recommandations
• Enseigner l’importance et les avantages de l’allaitement maternel.
• Eviter les attitudes rigides et fanatiques et donner aux mères des informations
sensées sur ce qui est le mieux pour leur bébé prématuré.
• Inclure des programmes de formation pour les mères sur l’allaitement maternel et
la supplémentation.
Resistance to the Kangaroo Nutrition
Trois types of resistance were identified for the Kangaroo Nutrition
• Nursing the baby is not of vital importance and it requires more work
• There is no alternative for breast milk and supplements are indicated
• Artificial milk is considered to be an indicator of economic prosperity
Résistance à la sortie précoce et au
suivi ambulatoire
1. Inquiétude pour la sécurité de l’enfant après la sortie précoce de l’hôpital
Le personnel est inquiet pour la sécurité de l’enfant à domicile même si les critères
de sortie sont remplis
• Source de résistance: le personnel et l’administration hospitalière.
• Fréquence: fréquent quand les responsables hospitaliers manquent d’expérience
• Type d’argument utilisé: opinion basée sur le passé quand les conditions pour la
sortie précoce n’étaient pas optimales.
Recommandations
• Etablir un système qui évalue le degré de préparation de la mère et de la famille
en vue d’une sortie précoce.
• Installer des unités d’hébergement conjoint mère-enfant kangourou pour aider
les mères à débuter la MMK, former le père ou un autre membre de la famille.
– En cas d’accès difficile garder mères et enfants en hébergement conjoint
jusqu’à ce que la surveillance soit hebdomadaire ou d’organiser un
hébergement transitoire pour les mères qui viennent souvent aux visites de
suivi.
Résistance à la sortie précoce et au
suivi ambulatoire
2. Il n’existe pas de programme pour le suivi des enfants à risque.
Dans de nombreux pays il n’existe pas de programme de suivi spécifique pour les
enfants à risque, quand ils existent le personnel n’est pas formé à la MMK ni à la
détection du risque et différentes équipes font le suivi
• Source de résistance: le personnel médical, les administrateurs.
• Fréquence : habituelle.
• Type d’argument utilisé: prétexte plutôt qu’ impossibilité financière
Recommendations :
• Il faut expliquer que :
– les interventions précoces en consultation ambulatoire rentabilisent les coûts
des services de néonatologie
– La recherche précoce des complications prévient d’éventuelles séquelles
• Il est recommandé qu’une seule équipe assure les consultations de suivi jusqu’à
40 semaines et jusqu’ à un an d’âge corrigé.
• Il faut favoriser la formation pour le suivi à haut risque.
Autres formes de résistance
‘’Nous avons suffisamment de médecins et d’incubateurs, le coût n’est pas un
problème pour nous ”.
Commentaires: le programme MMK humanise les soins aux enfants et réinstalle
les parents dans leur rôle de premier pourvoyeur de soin. La MMK améliore le
lien parent- enfant en réduisant la séparation sans parler de la réduction de la
mortalité et de la morbidité des enfants de petit poids de naissance. Ce
programme par un usage plus rationnel du personnel et du matériel réduit aussi
les coûts.
‘’La présence de la mère augmente le risque d’infection et interfère avec le
travail des médecins et des infirmières ”.
Commentaires: des études ont montrées que les infections nosocomiales
n’étaient pas plus fréquentes dans les services MMK. Il a été aussi démontré que
le contact direct mère- enfant réduit la sévérité des infections et la sortie
précoce réduit le risque d’infection nosocomiale.
Autres formes de résistance
“Quelques de jours ne changent rien, après l’accouchement la mère est fatiguée et
doit se reposer. Elle nous dira quand elle sera prête ”.
Commentaire: la MMK réduit la durée de la séparation et aide au bon
développement des liens de la mère et du père avec leur enfant.
“Nous pouvons remplacer les parents dans notre service, nous aimons nos petits
patients et savons comment manipuler ces enfants fragiles”.
Commentaire: l’enfant reconnait l’odeur, la voix de sa mère et les bruits de son
cœur. Il dormira mieux et grossira plus vite près d’elle. Les familles ont le droit de
recevoir les meilleurs et les soins les plus humains pour leur enfant.
“Les pères et les mères dans notre pays n’accepterons jamais tout ce travail, ils ne
peuvent pas consacrer autant de temps que les parents Colombiens”
Commentaire : la MMK aide les parents de ces enfants fragiles à prendre soins de
d’eux et à être les premiers responsables de leur santé dans tous les pays du monde.
Recommandations générales avant la
mise en œuvre d’un programme MMK
Dans chaque ville la population cible doit être analysée par rapport aux différents
services proposant les soins médicaux nécessaires à la dyade mère-enfant.
Avant de mettre en œuvre un le programme MMK chaque institution médicale doit
se poser les questions suivantes:
– La MMK est-elle applicable et appropriée ? (est -elle viable en terme de
ressources humaines, techniques, financières et administratives ?)
– La MMK sera-t-elle acceptée par les patients, le corps médical,
l’administration ? Quelles stratégies ont été envisagées pour diminuer les
résistances et aider à sa mise en œuvre?
– Es ce que les groupes responsables (assurances médicales, décideurs,
professionnels de santé,) de la mise en œuvre de la MMK ont été assez
sensibilisés et informés sur leur rôle dans le succès du programme ?
Les réponses à ces questions peuvent être matérialisées dans un plan d’action
stratégique
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire