Rupture et recomposition du monde islamique

publicité
1000 - 1250
Rupture et recomposition du monde islamique
Dans le cours du 11e siècle, un nouveau modèle de pouvoir succède au califat. Durant cette
période, le rôle des Turcs, à l’est, et des Berbères, à l’ouest, est essentiel.
A l’ouest, si l’Islam s’étend en Afrique noire sous l’impulsion des dynasties berbères, il perd
ailleurs du terrain. En Espagne, les « Francs » (Occidentaux) entament la Reconquête après
l’effondrement en 1031 du califat à Cordoue. Tolède tombe et l’Islam recule alors de façon
irréversible dans la péninsule ibérique. La Sicile est reprise par les Francs. Enfin, les croisés,
lancés vers l’Orient, s’emparent de Jérusalem (1099).
A l’est, à partir de 1055, une tribu turque venue d’Asie centrale, à peine convertie à l’islam,
fait la conquête de Bagdad. Elle met sous tutelle le calife. Un nouvel homme fort issu de ses
rangs s’impose : le sultan ; il exerce les fonctions militaires et le pouvoir de fait ; son autorité
s’étend de l’Asie centrale jusqu’à la Syrie. Il combat le shiisme et promeut le sunnisme.
Installés à Bagdad, les Turcs lancent la conquête de l’Anatolie. D’autres Turcs consolident et
étendent la présence islamique en Inde, le sultanat de Delhi naît.
Le 11e siècle est marqué par l’émergence d’une nouvelle langue littéraire écrite : le persan.
On doit au poète persan Ferdowsi son premier chef-d’œuvre : « Le Livre des rois ».
Vers 1150, à l’est, l’autorité centrale du sultanat disparaît. Mais des souverains militaires
recommencent le combat contre le shiisme. En 1171, l’un des leurs, Saladin, met fin au
califat shiite établi au Caire puis reprend Jérusalem (1187). A sa suite, sa famille règne sur
l’Égypte et la Syrie. La capitale politique de leur État est au Caire.
A l’ouest, après 1085, des dynasties berbères successives unissent pour la première fois
l’Espagne arabe et la plus grande partie du Maghreb. Marrakech est leur capitale.
Le 12e siècle achève la séparation politique entre la part orientale et la part occidentale
de l’Islam, entre l’arabe et le persan.
Vers 1200, à l’est, une nouvelle invasion se prépare alors que l’Orient bénéficie d’une
stabilité relative. A l’ouest, la Reconquête se poursuit : Séville et Cordoue sont perdues.
PERIODE 2
Chronologie thématique
Avancées territoriales de l’Islam
997-1030
1071
1076
1080
1193
Conquête d’une partie de l’Inde par les Turcs
Début de la conquête de l’Anatolie par les Turcs
Conquête du royaume du Ghana par les Berbères
Fondation de Lahore par les Turcs
Prise de Dehli par les Turcs
Pertes territoriales de l’Islam
1071
1085
1099
1236
1248
Perte de Palerme
Perte de Tolède
Perte de Jérusalem face aux croisés
Perte de Cordoue
Perte de Séville
Du califat au sultanat
1009-1031
1038-1055
1171
Effondrement du califat de Cordoue
Occupation du cœur du califat abbasside par les Turcs ; leur
chef est sultan
Chute du califat shiite au Caire
Téléchargement
Explore flashcards