« Le maître t`appelle ! » Inconditionnés et chers férus de « La voix de

publicité
1
4ème semaine de Carême, année C
Semaine du dim 17 au sam 23 avril 2016
vocations, la vocation est circonscrite et accompagnée :
« La vocation naît dans l’Église […], la vocation gran« Le maître t’appelle ! »
dit dans l’Église […] et la vocation est soutenue par
Inconditionnés et chers férus de « La voix de Saint l’Église. ». Efforçons-nous alors chers frères, à travers
Paul », vous grâce à qui cet hebdomadaire continue de nos prières, notre conduite et notre exemplarité de vie
paraître, recevez ici la salutation combien franche de tous d’attirer une multitude de brebis au Souverain Maître,
les membres de notre canal d’information. Nous voici le Bon Pasteur.
déjà à la quatrième semaine de Pâques. Cette dernière qui
est ponctuée par le dimanche du Bon Pasteur qui est aussi
la journée mondiale de prières pour les vocations.
L’Eglise notre mère, désireuse de voir tous ses fils accéder au salut, implore son divin époux pour le foisonnement et l’éclosion des diverses vocations en son sein. Et
les textes que nous proposent la liturgie viennent à propos
confirmer et conforter ceux qui ont reçu un appel et ceux
qui semblent entendre la voix du « maître qui appelle ».
Oui, le maître appelle, il a appelé jadis le petit Samuel
dans le temple de Silo, Moïse qui paissait le troupeau de
son beau-père…. En son fils Jésus, il a appelé les pauvres
pêcheurs de Galilée. Il continue aujourd’hui encore de
souffler dans les cœurs, de murmurer sa voix aux oreilles
qui veulent l’entendre. Il attend notre « oui » et espère un
engagement sincère de notre part. Comme le souligne le
saint père dans son message pour cette 53ème journée des
Constant-Prudence HOSSOU.
2
Un pasteur pas comme les autres !
Chers amis lecteurs, l’Amour du Père pour
Chers amis lecteurs,
nous se fait de plus en plus inventif et irrévocable. Il
Dans le langage courant, la figure du
nous témoigne pour toujours son affection paternelle
« Pasteur » renvoie foncièrement à une personne qui se
et éternellement et Il veut nous maintenir dans son
charge d’un troupeau de bestiaux, et à qui le devoir in-
Amour qui ne finit pas. Cet incommensurable amour
est comparable à celui qu’a le Bon Pasteur, qui va à
la recherche de la brebis perdue, la retrouve et l’en-
combe d’en assurer la garde et de le paître. Mais à côté,
le pasteur est aussi celui qui, le nourrissant, vit également du troupeau. Il l’exploite à son gré et en tire profit,
parfois même exagérément.
toure de son amour. Les brebis écoutent sa voix et le
Et à ce propos, il nous aurait certainement
suivent. C’est cet appel reçu de Dieu qui motive en
été bien difficile d’accepter l’idée d'être comparés
premier notre marche à la suite du Christ et par consé-
à un troupeau de bêtes anonymes, sans valeur ni
quent notre présence dans cette maison de formation. En
honneur. Bien heureusement, le Christ inverse
cette semaine de prière pour les vocations, il importe pour
nous d’ouvrir au quotidien les oreilles de notre cœur pour
écouter la voix du Bon Pasteur qui résonne toujours en
nous. Avons-nous peur de Lui répondre favorablement?
N’hésitons plus. Répondons-lui.
Laissons-nous conduire par son Esprit qui éclaire
et vivifie, en L’invoquant de manière jaculatoire en
ces termes : Esprit Saint éclaire moi ! Eprit Saint assiste
moi !
Le Bon Pasteur est le Maître du temps et de
l’histoire. Qui regarde vers Lui resplendira sans
ombre ni trouble au visage. Dans cet élan, Il nous
cette image et se définit comme Le Bon Berger qui
connaît chacune de ses brebis et les appelle par leur nom.
Pour Lui, elles ne sont pas de vils objets remplaçables,
mais ses biens les plus précieux. Voilà d’ailleurs pourquoi il n'abandonne pas la brebis blessée, perdue ou
même malade, qu'elle soit en détresse physique,
mentale, morale ou spirituelle.
Chers amis, ne nous y trompons donc pas !
Par notre baptême, nous formons véritablement un
troupeau qui n’appartient pas à un mercenaire, mais au
Christ, le Berger par excellence. Ce « bon Berger » n'a
rien à voir avec les bergers ordinaires : ceux-là vivent de
assure de sa proximité, car personne ne peut nous
leur troupeau. Au contraire, celui dont parle le Christ, et
arracher de la main du Père.
qui n'est autre que lui-même, sait donner sa vie pour ses
Le Christ est Celui que nous devons écouter et
brebis.
suivre, parce qu’il est Celui qui nous conduit au Sa-
Ici donc, et c’est d’ailleurs le fort symbole
de ce temps pascal, ce n'est plus le troupeau qui
lut. Duc in altum !
Francis HOUNKANRIN
nourrit son pasteur, mais ce dernier qui, plutôt
de sa propre chair pait le troupeau. C’est la
merveille du Seigneur, et pour nous, il est et
sera toujours Un pasteur pas comme les autres.
Jérôme Rock DANHOUTO
3
faute ». Nous prions bien en Latin en disant : « Mea culpa,
mea culpa, mea maxima culpa… » Ce qui se traduit par :
c’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute.
3- Patienter
LE SAVIEZ-VOUS ?
Sinon faites votre aggiornamento !
« Patientez-vous, Monsieur. Madame, il faut vous patienter, etc… »
Nous avons le français comme langue de travail et d’évan-
C’est qu’on entend dire souvent. En d’autres termes,
gélisation. Il ne fait alors l’ombre d’aucun doute que nous
beaucoup de personnes font de ce verbe un verbe
sommes dans l’heureuse obligation de le posséder à fond
pronominal ; ce qui est faux. Le verbe « Patienter » est
pour ne pas être atteints et éteints par l’incapacité de trans-
un verbe intransitif. Par conséquent, on doit dire : « Pa-
mettre véritablement la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ aux
tientez, Monsieur. Madame, il faut patienter ».
hommes. Les cœurs de Boileau, Vaugelas, ou Grevisse, Pas-
Morel Cédric DAGUEGUE
cal, Voltaire ou Gide devront déborder de joie et de satisfaction. Et le Maitre des vocations, le Bon Pasteur, sera content d’espérer que nous porterons de bons fruits en son
temps. Voilà pourquoi poussés par ce désir de mieux parler
et d’écrire avec toute l’élégance voulue, nous nous inscrirons dans la droite ligne de notre dernière rubrique en vous
recensant un certain nombre d’expressions à propos desquelles on fait couramment des fautes sans oublier d’y apporter les corrections requises.
1- Emprunter et Prêter.
On emploie l’un à la place de l’autre. On entend dire
L’ETRANGE BERGER !
« Mes brebis je leur donne ma vie,
(…) Elles ne périront jamais ;
Et nul ne les arrachera de ma main »
souvent : J’ai prêté le dictionnaire philosophique d’Alain.
Il n’est pas correct de s’exprimer ainsi. Il faudrait
plutôt dire : J’ai emprunté le dictionnaire philosophique à
Quelle curieuse affirmation ! Mais aussi QUEL GA-
Alain.
CHIS !
Vous vous étonnez sûrement de cette exclamation.
Règle :
Mais voyons ! Quel berger peut-il faire pareille dé-
Emprunter : C’est obtenir, recevoir quelque chose
claration ?
de quelqu’un, quitte à le lui retourner par la suite.
Ne jamais songer à leur consommation
Ex : J’ai emprunté 5000F à mon frère.
Et peiner à entretenir des brebis à vie ?
Prêter : C’est consentir, céder quelque chose à quel-
Un bon berger à deux options bien définies.
qu’un. Celui qui prête, c’est celui-là qui est propriétaire.
Voilà pourtant une affirmation du Seigneur qui à vrai
Ex : Son frère lui a prêté 5000F.
dire
2-Faute.
Se veut une heureuse métaphore au profit de ses bre-
Une expression revient souvent dans le langage cou-
bis !
rant : « C’est de ma faute, c’est de ta faute, etc.». Ce n’est
Ce n’est point seulement une promesse du Fils ;
pas correct. Il faudrait dire : « C’est ma faute, c’est ta
C’est la garantie du Salut, une éternelle vie.
4
L’enseignement du Messie pour aujourd’hui
Est la confiance et l’abandon à Lui.
Si les brebis n’écoutent que sa voix,
C’est dire qu’elles n’emprunteront pas autre voie.
Le Seigneur connait les siens,
Il tend aussi les bras à tout homme.
Il est plus proche de nous que nous-mêmes ;
Vers celui qui le cherche, il vient.
Les nouveaux ministres à cœur ouvert
Les membres du nouveau gouvernement étaient
en conclave le mercredi 13 passé. Au début du Conseil à
l’issu duquel d’importantes décisions à la fois courageuses et téméraires ont été ont prises, les nouveaux
ministres se sont prononcés sur leur mission aux côtés
L’homme-Dieu affirme aussi être un avec le Père ;
de M. Patrice
Et que ce-dernier est au-dessus de tous.
Talon. Leurs
Le Fils de Dieu est partant maître de tous
propos déno-
Et connait l’utile pour les hommes de la terre.
tent une certaine
mination po-
Voilà pourquoi il est à même de dire
sitive de col-
Que nul ne peut les lui arracher.
On pourrait sans se tromper en dégager
Que seul il saura au mieux nous entretenir.
déter-
laboration avec le nouveau président. Le conseil a annihilé les dernières décisions du régime défunt de
YAYI ; puisqu’apparemment ces décisions n’ont pas
des raisons fondamentales. Il a été retenu aussi la sus-
Une prière peut alors s’élever de l’âme à Lui :
pension du processus d’intégration des nouveaux agents
Etrange Berger où se trouve ta bergerie ?
recrutés pour les divers secteurs notamment la douane,
Etrange Berger, vois la pauvre brebis que je suis.
le trésor, l’enseignement... (tous concours depuis Jan-
Etrange Berger je veux de cette éternelle vie.
vier 2015), dans la fonction publique.
Mon seul désir est d’être une de tes brebis.
Etrange Berger ta grâce me suffit.
Annonce d’une succession d’audits par le régime de
la rupture : Les risques d’une enquête sur YAYI et
Loïc-Marcel Sèwanou AGLIGAN
ses ministres.
La visite des rapports de l’ex gouvernement dénonce d’innombrables fautes de mauvaise gouvernance :
la corruption, la gabegie, le
clientélisme
au
sommet
de
l’Etat, l’absence de contrôle
dans la gestion des affaires publiques, concours frauduleux…
5
Une partie de l’opinion publique souhaite que toute la
On est parti pour un premier bon coup politique contre
lumière soit faite sur ces maux qui ont caractérisé la
l’actuel président M. Patrice TALON. En réalité, les nou-
gouvernance sous YAYI Boni. Mais le nouveau prési-
veaux
‘’amis
dent préfère ne pas faire la chasse aux sorcières.
opposants’’
du
Chef
n’at-
tendent
que cela. Le
Chef à
la retraite et
ses
Nommé observateur de l’UA pour l’élection présidentielle en Guinée Equatoriale : Déjà un petit job
pour Yayi Boni
Il n’a pas fait une semaine dans sa forêt de
Tchaourou. L’ancien président a trouvé un poste aux
côtés de
sbires rivaliseront d’ardeur chaque fois qu’ils ont les moyens pour
distraire l’actuel régime.
Théodoro OBIANG
N’GUEMA. YAYI est désigné
Pour propos régionalistes au Nord : Le PCB con-
par l’Union africaine pour l’ob-
damne YAYI Boni
servation de la prochaine élec-
L’ancien chef de l’Etat, continue de faire parler de lui
tion présidentielle en Guinée
après son départ du palais de la Marina. Retranché dans
Équatoriale prévue pour le 24
sa ville natale Tchaourou, YAYI Boni a sillonné, ces der-
avril prochain. Selon la Prési-
niers jours, quelques localités de la partie septentrionale
dente de l’UA, son choix est motivé par ses différentes
du pays afin de remercier la population pour la confiance
actions en faveur de la consolidation de la démocratie
qu’elle a placée en sa personne au cours de ses deux
en Afrique.
mandats présidentiels. Dans certaines de ses déclarations, on note des propos régionalistes fustigés par le
Sit-in devant la Présidence de la République : Qui
Parti communiste du Bénin. A travers un communiqué en
manipule les jeunes ?
date du jeudi 14 avril 2016, le PCB sensibilise la popula-
Après tous les coups possibles pendant la campagne
tion à ne pas céder face aux élans régionalistes de l’ex-
électorale, c’est maintenant le temps d’une instrumenta-
chef de l’Etat.
lisation apparente des jeunes. Mais pour combien de
temps
encore ?
Boris MONDOTE
6
éclater
les frères
Au lendemain du 155
ème
anniversaire de l’évangéli-
sation de notre pays par les pères SMA, les prêtres de la
qui allèrent s’installer à Antioche où ils fondèrent une
nouvelle communauté. C’est
promotion saint Pio, première promotion de philosophie
dans notre maison de formation, sont venus dire une
sincère merci au Seigneur, Bon Pasteur, qui les a appelé
en ce même lieu qu’ils recevront le nom de Chrétien. La
et les a configurés à Lui le Prêtre par excellence. Vêtus
confiance en la divine providence doit donc être le socle
de leur chasuble d’ordination, ils ont élevé la coupe du
de notre vie. Car disait-il « des persécutions, nous en
salut à la grande admiration de leur jeunes frères. Dans
aurons certainement jusqu’à la fin du monde. Elles peu-
son homélie, le père Rodrigue AGOSSOU BODE a ex-
vent venir de l’intérieur comme de l’extérieur. La meil-
horté les uns et les autres à avoir une ferme confiance et
leure attitude serait de les accueillir avec courage et
une espérance implacable dans le Christ surtout dans les
discernement. Pas seulement celles venues de nos enne-
situations les plus complexes. Car Dieu sait transformer
mis, mais aussi celles qui nous arrivent des amis. Toutes
nos peines les plus morbides en joie sans fin. Il est le
ces crises cacheraient certainement une valeur si mi-
seul qui écrit doit sur des lignes courbes. Un bel
nime qu’elle soit et seules la patience et la persévérance
exemple allant dans ce sens se trouve dans le livre des
permettrons de l’identifier ». Après cette joyeuse célé-
Actes des apôtres. La persécution de Jérusalem a fait
bration, les jeunes prêtres ont partagé le pain de la fraternité avant de prendre le chemin du retour dans l’après
-midi.
Wilfried KOUTOUKLOUI
7
Hé hé hé Attention ! La balle!!
Attention!!!
Oui! Oui! Oui.
Vas-y. Vas-y!!!
Bonne semaine de travail sous la houlette du
Bon Pasteur
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire