Télécharger le Fichier

publicité
Neurone et fibre musculaire :
la communication nerveuse
Motricité et plasticité cérébrale
http://www.10minschool.fr
Motricité et plasticité cérébrale
Deux canadiens, le neurochirurgien Wilder Graves Penfield
(1891-1976) et le neurologue Herbert Henri Jasper
(1906-1999),spécialisés dans le traitement chirurgical des
épilepsies, profitent des trépanations pour affiner la
localisation des fonctions cérébrales.
Le neurochirurgien stimule, grâce à des excitations
électriques, le cortex cérébral du patient qui est sous
anesthésie légère. Les mouvements que le patient réalise
permettent au neurochirurgien de préciser la localisation des
diverses aires motrices.
Ils peuvent ainsi déterminer les régions commandant les
différents muscles et réaliser une sorte de cartographie du
cortex moteur: l'homonculus ( ou homoncule).
http://www.10minschool.fr
Bordas
http://www.10minschool.fr
Motricité et plasticité cérébrale
Mise en évidence de la plasticité cérébrale motrice dans les processus de récupération fonctionnelle
un accident vasculaire cérébral (AVC) :
• survient lorsque la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par :
un vaisseau sanguin bouché ou
un vaisseau sanguin rompu, ce qui provoque une hémorragie
• peut entraîner la mort des neurones de l'aire motrice primaire:
à cause d'une privation d'oxygène (car la circulation est interrompue ou insuffisante)
ce qui provoque parfois des paralysies:
on parle: d'hémiplégie ( la paralysie ne touche qu'un seul côté), de paraplégie (la paralysie touche la partie basse du
tronc et les membres inférieurs), de tétraplégie (la paralysie touche les 4 membres)
-on constate, malgré la mort de certains neurones, une récupération de la motricité:
plus ou moins complète suivant les patients
dans les jours, semaines ou mois qui suivent l'AVC
favorisée par une rééducation adaptée
permise par la plasticité cérébrale motrice des neurones intacts,
+qui ne participaient pas directement à l'exécution de tel ou tel mouvement avant l'AVC,
+sont intégrés dans de nouveaux circuits commandant les muscles
http://www.10minschool.fr
Motricité et plasticité cérébrale
Récupération fonctionnelle
après une greffe
-le patient:
• a subi une amputation accidentelle
des 2 mains en 1996
• a été greffé des 2 mains en 2000:
quelques mois après une rééducation
intense, ses 2 mains retrouvent une
mobilité lui permettant d'utiliser le
téléphone et un stylo
quelques mois
après
l'amputation
6 mois après la
greffe
et une
rééducation
intense
imageries obtenues par
IRMf
on constate que
les territoires corticaux de
la face et des avant-bras
ont gagné sur ceux des
mains
on constate que
les territoires corticaux
moteurs primaires des
mains, de la face et des
avant-bras ont retrouvé:
+leurs emplacements
d'origine
+leurs étendues d'origine
interprétation
en l'absence de mains,
les aires corticales motrices
correspondantes
ont régressé
la greffe des mains et
le rétablissement de leur
activité ont permis
la restauration de leurs aires
corticales motrices primaires
conclusion:
ce double changement de l'organisation de l'aire motrice primaire
(après l'amputation et après la greffe) est une manifestation de la plasticité
cérébrale
http://www.10minschool.fr
CONCLUSION
La comparaison des cartes motrices de plusieurs individus montre des différences
importantes. Loin d'être innées, ces différences s'acquièrent au cours du
développement, de l'apprentissage des gestes et de l'entraînement.
Cette plasticité cérébrale explique aussi les capacités de récupération du cerveau après
la perte de fonction accidentelle d'une petite partie du cortex moteur.
Les capacités de remaniements se réduisent tout au long de la vie, de même que le
nombre de cellules nerveuses.
C'est donc un capital à préserver et entretenir.
http://www.10minschool.fr
Téléchargement
Explore flashcards