Support - Channel Progress

publicité
PROCREATION
Leçon 3 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ LA FEMME
I-Morphologie et anatomie de l'appareil génital de la femme
II-Le cycle utérin
II-1.Structure de l'utérus
II-2.Les 3 phases du cycle utérin
II-3.Le rôle de l’utérus
III-Le cycle ovarien
3.1.Le follicule ovarien
3.2.Les 3 phases du cycle ovarien
1
IV-Le cycle des hormones ovariennes
IV-1 Les cellules sécrétrices:
IV-2 Variations au cours du cycle
IV-3.Nature des relations entre les ovaires et l’utérus
2
V- La commande hypothalamo-hypophysaire des sécrétions ovariennes:
V-A. Le contrôle de l'ovaire par l'hypophyse
souris témoins
activité ovarienne normale
et développement normal
cyclique de la muqueuse
utérine (endomètre)
hypophysectomie
hypophysectomie
(ablation de l’hypophyse)
+ injections d’extraits
hypophysaires (LH et FSH)
en concentrations adaptées
pas d’activité ovarienne (pas
de sécrétions hormonales et
pas d’ovulation) et absence
de développement de la
muqueuse utérine
reprise de l’activité
ovarienne (sécrétions
hormonales et ovulation)
développement normal
cyclique de la muqueuse
utérine
ovariectomie et
hypophysectomie
+ injections d’extraits
hypophysaires (LH et FSH)
en concentrations adaptées
pas de développement de la
muqueuse utérine
V-B. Le contrôle de l'hypophyse par l'hypothalamus :
L'hypothalamus sécrète la …………………………., caractérisée par une sécrétion pulsatile.
La ……………………. active la sécrétion pulsatile de ……………. Et de…………………… par l'hypophyse.
3
V-C. Le rétrocontrôle de l'axe hypothalamo-hypophysaire par l'ovaire
Les taux sanguins d'……………………… et de ………………………….. sont détectés en permanence par le
……………………………….
20
Œstradiol
LH (ng.ml-1)
30
f
Lésion
hypothalamus
F
Guenon
ovariectomisée
10
J
0
0
8
140
148
156
164
172
180
190
Perfusion discontinue de GnRH
1/ Lors de la phase folliculaire :
L’……………………. inhibe l'activité de l'hypophyse et de l'hypothalamus. On parle de rétrocontrôle négatif.
4
2/ Lors de l’ovulation
Il y a en effet une forte croissance du ……………. donc une augmentation importante de la concentration en
…………………………….
Quand la concentration en ……………………………. dépasse une concentration de référence, alors il y a
inversion du rétrocontrôle qui devient ………………………
L’…………………………. stimule l'activité de l'hypophyse et de l'hypothalamus.
Ceci entraîne une augmentation de la production de ………………………, qui stimule alors la production de
……….
Le pic de……………… déclenche ……………………………………………
3/ Lors de la phase lutéale :
Le rétrocontrôle des oestrogènes sur l'activité de l'hypophyse et de l'hypothalamus redevient négatif.
5
6
7
Annales
Métropole 2003
Expliquez comment, chez la femme, les mécanismes hormonaux contrôlent le développement
folliculaire pendant la première partie du cycle ovarien et conduisent à l'ovulation.
Il sera tenu compte de la qualité de l'introduction, du développement structuré et de la conclusion ;
des schémas explicatifs, dont celui du follicule mûr, devront illustrer chacune des étapes du contrôle.
Martinique 2010
Chez les Mammifères femelles, la concentration plasmatique d'une hormone hypophysaire, la LH,
varie au cours d'un cycle. L'activité de l'hypophyse est directement contrôlée par une neurohormone
hypothalamique nommée GnRH.
À partir de l'étude du document, montrez que les oestrogènes exercent un contrôle sur le
complexe hypothalamo-hypophysaire.
Vous préciserez la nature de ce contrôle.
Document : Mesures de concentrations hormonales
Un lot de rattes ovariectomisées subit des injections continues d'oestrogènes en quantité importante.
On mesure alors l'évolution de la concentration plasmatique en GnRH et en LH du lot de rattes.
Le graphique suivant montre le résultat obtenu.
8
Martinique 2005
Chez les Mammifères, l'hypophyse, petite glande située sous le cerveau, produit la LH. Cette
hormone stimule la production des œstrogènes et de la progestérone par le corps jaune présent dans
les ovaires.
On cherche à montrer l'action en retour des œstrogènes et de la progestérone sur l'hypophyse.
Trouvez dans le document, les arguments qui montrent que les hormones ovariennes agissent
directement sur l'hypophyse en freinant la production de LH.
Document :
Donnée aidant à la résolution du problème : des concentrations plasmatiques importantes
d'œstrogènes et de progestérone radioactives sont retrouvées fixées dans les cellules de l'hypophyse
9
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire