- enseignement Catholique

publicité
HGT - ScB
Physique
UAA1
AUTEURS : Jean-Baptiste Schuermans et Philippe Godts
Fiche d’expérience 6
Courant électrique et résistance électrique
Objectifs d’apprentissage
Montrer comment varie l’intensité du courant dans un circuit quand la résistance change.
A. Variante avec mesures qualitatives
Matériel suggéré

Pile (4,5 V)*1 ;

Ampoules sur soquet (6 V/0,5 A)* ;

Fil de nichrome (environ 1 m de long, 0,2 ou 0,3 mm de diamètre) enroulé régulièrement
autour d’une plaquette ou un morceau de carton d’environ 12 cm sur 1,5 cm.*2 ;

Cordons de connexion avec pinces crocos*.
Santé, sécurité, notes techniques
Voir remarques générales dans le document relatif à la boîte électrique de base (BEB).
Procédure
1. Réaliser un circuit électrique simple pile/ampoule.
2. Vérifier que le fil de nichrome est bien enroulé régulièrement autour
de la plaquette (les boucles ne peuvent pas se toucher). Insérer le
fil de nichrome en série avec l’ampoule en branchant les pinces
crocodiles à ses extrémités (voir schéma électrique ci-contre).
3. Observer l’évolution de la clarté de l’ampoule : le fil de nichrome
limite le courant, c’est une résistance.
1
(*) Ce matériel est inclus dans la boîte électrique de base (BEB).
2
On peut aussi utiliser une mine de crayon 4H (éventuellement 3H), 2mm de diamètre. Ces mines sont plus sèches et sont
donc plus résistives. Elles permettent de faire varier la résistance totale, et donc le courant, de manière suffisante pour
observer une diminution importante de luminosité de l’ampoule.
SCBPHY UAA1 Document1 150926
4. Raccourcir la longueur utile du fil de nichrome en rapprochant les pinces crocodiles l’une de
l’autre tout en observant l’évolution de la clarté de l’ampoule : lorsque la résistance diminue,
l’ampoule brille plus fort, ce qui signifie que le courant augmente, et vice versa.
5. Toucher brièvement la portion du fil de nichrome parcourue par le courant pour les différentes
séquences de l’expérience. Dans quelle situation le fil est-il le plus chaud ?
Note pour le professeur
L’intérêt de l’utilisation du fil de nichrome comme résistance est que l’élève peut facilement en varier la
longueur utile, et donc la résistance. De plus, en touchant le fil entre les deux contacts, il se rend
assez bien compte de l’effet thermique du courant électrique.
En plaçant une résistance variable en série avec l’ampoule, on obtient en fait un diviseur de tension
(Uampoule + Ufil = Upile), de sorte que la tension aux bornes de l’ampoule diminue au fur et à mesure
qu’on augmente la résistance variable. Bien que la tension aux bornes de la pile reste constante, la
tension aux bornes de l’ampoule diminue donc, de même que le courant. Dans cette première
variante de l’expérience, l’ampoule est l’indicateur de courant et remplace donc l’ampèremètre.
Cette variante n’est pas adaptée à des mesures quantitatives car la résistance de l’ampoule augmente
avec la tension, et avec sa luminosité. De plus, la résistance du fil dépend aussi de la qualité des
contacts avec les pinces crocodiles.
B. Variante avec mesures quantitatives
Matériel suggéré

Pile (4,5 V)* ;

Résistances de 100 Ω* et de 470 Ω* ;

Ampèremètre, voltmètre.3

Eventuellement, led*.

Eventuellement, ohmmètre
Procédure4
1. Réaliser un circuit électrique en série
ampèremètre. Mesurer l’intensité du courant.
pile-résistance-
2. Raccorder un voltmètre aux bornes de la pile, afin de vérifier
que la tension reste constante (voir schéma ci-contre)
3. Insérer des résistances supplémentaires en série dans le
circuit (l’ordre des composants a-t-il une influence?) et
observer la valeur de l’intensité (et de la tension aux bornes de
la pile) à chaque résistance ajoutée.
A
Pour aller plus loin

Associer une diode led et des résistances en série avec un générateur.

Mesurer la valeur de diverses résistances avec un ohmmètre.
Note pour le professeur
La mesure des valeurs de résistance avec un ohmmètre correspond également à des
développements attendus (A3 en HPT5).
3
Les élèves ont plus de facilités à utiliser des appareils simples, sans sélectionneur, et ne permettant qu’un type de mesure
(soit ampèremètre, soit voltmètre).
4
Voir par exemple la fiche Phywe ER 1.1.2
SCBPHY UAA1 Document1 150926
Développements attendus principalement visés
Citer différents types de récepteurs, la catégorie énergétique dans laquelle ils se trouvent et indiquer
la transformation d’énergie correspondante (C3).
L’élève établit le lien entre un des effets du courant électrique et un récepteur électrique (par
exemple : radiateur électrique, chargeur de pile, moteur électrique, lampe LED, réfrigérateur). Il
exprime la transformation d‘énergie observée et commente la classification énergétique de l’appareil,
le cas échéant.
Mesurer une résistance (A2).
L’élève mesure une résistance (par exemple celle du corps humain) en utilisant de manière adéquate
un ohmmètre, puis il exprime correctement la mesure.
Vérifier qu’un élément de plus grande résistance réduit l’intensité de courant pour une tension donnée
(A3).
L’élève mesure l’intensité du courant circulant dans diverses résistances soumises à une même
tension et montre que l’intensité du courant est d’autant plus faible que la valeur de la résistance
augmente.
5
A l’aide d’un ohmmètre, comparer la résistance du corps humain dans différentes conditions.
SCBPHY UAA1 Document1 150926
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire