Cet article est au format PDF, Cliquer ici pour

publicité
Compte rendu de la conférence débat du 2 /12/2011 - France AVC Guadeloupe (Mairie du Gosier)
« Comment se nourrir aux Antilles pour prévenir les AVC » ?
Synthèse
Intervenants :
N. Teissier (diététicienne), Dr Mistrih-Lalanne (nutritionniste), Dr Hedreville (neurologue).
A- Constat
Il existe aux Antilles une sur morbidité. D’une façon générale, nous consommons trop de graisses, de
sucres, de féculents, de sel, et d’alcool (la Guadeloupe se place au 3éme rang de la consommation dans les
Antilles).
B- Que faire
1) Augmenter la consommation de fruits et légumes
Il est conseillé de consommer 2 portions de fruits et 3 portions de légumes de façon quotidienne, ce qui
rappelle le slogan « Manger 5 fruits/légumes par jour ».
A savoir qu’une portion de légumes = 80 gr et qu’une portion de fruits = 100 gr
La consommation de 3 à 5 fruits/leg par jour diminue le risque d’AVC de 11% avec un bénéfice croissant
suivant la quantité. Par conséquent plus nous consommons de fruits/ leg, plus nous diminuons le risque.
Si notre consommation est supérieure à 5 fruits/leg par jour, il y a diminution du risque à hauteur de 26%.
2) Lire les étiquettes sur les produits et préférer les moins sucrés et les moins gras
3) Consommer des graisses de bonne qualité
Il est préférable d’utiliser les huiles de colza, de noix, de soja, d’olive, d’arachide et d’avocat. De
consommer des poissons « gras » (sauvages) tel que le maquereau, la sardine, le saumon, le thon…
4) Diminuer les acides gras saturés
Ils se trouvent essentiellement dans les plats préparés industriels, les produits pané, le beurre, les
viennoiseries et dérivés, et certaines viandes (porc, agneau, certaines pièces de bœuf).
5) De bien choisir ses aliments
Notamment : les huiles, les viandes, les poissons.
C - Recommandations
- De ne pas faire fumer les huiles, de doser les graisses à la cuillère, de privilégier pour la cuisson l’huile
d’arachide et d’olive, et d’émulsionner les sauces avec un peu d’eau,
- De manger du poisson 2 à 3 fois / semaine, de préférer les viandes maigres aux viandes persillées, de
consommer majoritairement des viandes blanches, ou de cheval qui sont très faible en graisses,
- De diminuer la conso des plats industriels qui comporte beaucoup de graisses saturées et de sel
(attention ce dernier est souvent exprimé en valeur de sodium : 1gr de sodium=2,54 gr de sel !), il est donc
préférable de saler les aliments en sortie de cuisson,
- Veiller à préparer les aliments en les dégraissant au maximum, en utilisant du papier absorbant pour les
fritures, des poêles anti adhésives pour la cuisson ou de préférer des modes de cuisson type « vapeur ou
papillotes »,
- De diminuer la conso d’alcool qui n’a aucun intérêt nutritionnel,
- De limiter les glucides (jus de fruits, yaourts,…) , de réduire la quantité de sucre,
- De pratiquer une activité physique adaptée à son état et à son âge 1à2 fois par semaine.
Conclusion
L’assiette idéale est :
- ¼ de protéines, ¼ de féculents et ½ de légumes
et de rester vigilant sur la quantité de sodium présente dans notre alimentation, car il a une incidence
direct sur l’hypertension qui est l’une des principales causes de l’AVC.
F. A - Membre du C.A. « France AVC Guadeloupe » Déc. 2011
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire