Formation de l`oreille et audition

publicité
Formation de l'oreille et audition
Par Marie Gindre,
Quelques précautions s'imposent suite à l'information sur les risques auditifs, que
nous transmettons aux parents d'élèves musiciens :
•
•
•
informer les jeunes sur les risques de pathologies liées à l'écoute de musique amplifiée
réaliser un suivi de l'audition des enfants (1 par an préconisé par les ORL rencontrés)
envisager une protection des oreilles pour les instruments dont l'intensité peut être
forte : vents, percussions/batterie, pratiques collectives (orchestre symphonique en
particulier lorsqu'il n'y a pas d'abat-son)
Rencontre du samedi 10 mars : la formation de l'oreille du jeune
musicien / danseur.
Avec Marthe Tovar, Delphine Armand, Jean Barutaut, professeurs de formation
musicale.
Rencontre très intéressante qui a abordé le sujet de l'oreille absolue et de l'oreille
relative. L'oreille absolue n'est qu'un moyen pour faire de la musique, et beaucoup de
musiciens ne l'ont pas. Les asiatiques, de par leur langue sont beaucoup plus
nombreux en proportion que les autres à avoir l'oreille absolue. Le travail de la
reconnaissance des notes et des intervalles (évalué par la dictée) peut se travailler
de nombreuses façons, par exemple par le chant.
Ils ont parlé de la progression : j'ouïe, j'écoute, j'entends, je comprends.
Rencontre passionnante, a été abordée la question des enfants qui ne chantent pas
juste : cela se travaille, Delphine Armand a donné l'exemple d'enfants qui chantaient
"monotone" (toujours la même note) et qui par le travail du chant arrivent maintenant
à très bien chanter.
Rencontre du samedi 24 mars : l'oreille du musicien est-elle différente
?
Physiologie, difficultés de l'écoute, liens oreille/voix, test d'écoute, aspect émotionnel,
risques de pathologies liées à la pratique instrumentale ou orchestrale, autres
risques contemporains, prévention…
Intervention du Docteur Jean-Pierre Auria
(chirurgien
chirurgien ORL)
ORL
M. Auria nous a parlé de l'anatomie de l'oreille. Il avait amené une grande oreille en
matériau de synthèse.
Le pavillon est immobile chez tous les hommes (à qq. exceptions près). Derrière le
tympan, il y a des osselets qui bougent. Le plus petit des osselets s'appelle l'étrier. Il
fait bouger des liquides dans le limaçon. L'information mécanique est ensuite
transformée en énergie électrique (ou influx nerveux) qui est analysée par le
cerveau.
Causes de surdité :
•
•
•
•
•
1ère cause = bouchon de cérumen : problème mécanique facilement réversible.
Perforation au niveau de tympan : s'opère
Pb au niveau des osselets : idem
Autospongiose : s'opère (maladie qui touche surtout les femmes, génétique, blocage de
l'étrier).
Pathologies de l'oreille interne : irréversibles.
Chez le jeune enfant
•
•
otite séreuse : chez l'enfant entre 3 et 6 ans. Cause de surdité dans les fréquences
graves et moyenne (vocale).
Agression sonore :
o Destruction du tympan ou des osselets : se répare
o Si l'oreille interne (cellules auditives) est touchée : ne se répare plus
L'agression sonore est due à un bruit très fort pendant un temps court ou à un bruit
fort longtemps.
Le perte auditive est liée au facteur I x T (I = intensité du son, T = durée du son)
En cas d'écoute de musiques amplifiées, il faut se protéger les oreilles.
Trompette : 120 db
Piano : 80 db
Voix criée : jusqu'à 75 db
Walk-man : la législation les bloque à 110 db (mais c'est déjà trop)
Celui qui se trouve devant les trompettes dans un orchestre symphonique doit se
protéger les oreilles. On peut avoir l'oreille détruite par un seul coup de trompette
dans l'oreille.
Le bruit fait d'autant plus de dégâts que l'on se trouve dans un milieu fermé
(résonance) : la pression acoustique est plus forte.
Il faudrait mettre des protections pour travailler son instrument : surtout pour les
vents, peut être valable pour le piano si travail dans une pièce petite, pour le violon
mettre une protection du côté du violon.
Le muscle de l'étrier et le muscle du marteau se contractent pour se protéger =
réflexe. C'est possible de contracter ces muscles volontairement via le muscle facial.
Protection par des bouchons : bouchons faits sur mesure qui baissent le nb de db de
15 à 25 db. Prix : environ 150 € la paire, durée de vie plusieurs années.
La taille de l'oreille est stable après l'âge de 6 ans. La maturation de l'audition est
faite vers 6 ans (il faudrait commencer la musique avant cet âge). Le fœtus entend à
partir de la 28ème semaine environ.
Lorsque perte d'audition dans les fréquences aiguës, cela touche la compréhension
des consonnes et donc la compréhension globale. Lorsque perte dans les
fréquences graves, on entend moins les voyelles.
Lorsque l'on commence à moins entendre, c'est à dire en début de perte auditive, il
faut se faire appareiller rapidement, sans attendre de ne plus entendre.
Un appareil auditif coûte 1500 à 2000 € pour une oreille.
Intervention de M. Patrick de la Roque
(psychologue praticien de la méthode Tomatis)
Tomatis était un ORL, fils de chanteur d'opéra.
Il a travaillé après guerre sur la surdité professionnelle.
Il a reçu des chanteurs qui avaient des pb de larynx. Il leur a fait des audiogrammes
et a constaté une perte d'audition dans la fréquence 4000 Hz. Il en a conclu que leur
pb de larynx venait de leur surdité.
"on parle avec l'oreille". La voix ne reproduit que ce que l'oreille perçoit.
Le vestibule est indispensable pour l'équilibre. Il est relié à tous les muscles. Il
permet de percevoir les graves et le rythme.
La cochlée analyse les aigus et la mélodie.
Une grande part de notre énergie provient de l'oreille.
Les fonctions de l'oreille :
•
•
•
donner de l'énergie au cerveau.
Sert dans la posture (équilibre)
Sert dans le langage.
Tomatis : "l'Homme est une oreille en totalité"
Entendre = sensation passive
Ecouter = perception active ; nécessite une capacité physiologique (concentration) ;
implique désir et motivation.
Capacité physiologique de l'oreille :
Il existe une latéralité pour l'oreille. On dit "tendre l'oreille" (et non les oreilles !)
On joue sur la musculature de l'oreille moyenne. Chez le droitier, c'est l'oreille droite
qui se tend et le cerveau gauche analyse le message. Plus on privilégie l'oreille
active (chez un chanteur par ex.), plus le son produit sera de qualité.
Si je ne tends pas l'oreille, je reste dans mon monde.
Les appareils numériques sont des appareils "morts" : ils n'entrent pas en vibration ;
c'est une aberration de travailler sur un instrument numérique. Lorsque l'on écoute
de la musique, notre corps vibre. (Piano : le bois et les cordes vibrent. Piano
électronique : non.)
"chanter c'est jouer du corps de l'autre"
Le thalamus réalise un décryptage émotionnel de ce que l'on entend. L'analyse
émotionnelle est primordiale.
Test d'écoute de Tomatis :
La réponse de l'oreille naturelle n'est pas linéaire : elle perçoit moins bien les graves
(<1000Hz), bien les médiums (1000-3000) et descend dans les aigus (>3000 Hz).
Tomatis enregistre 2 réponses : celle de l'oreille moyenne et celle de l'oreille interne.
L'os transmet très bien le son, beaucoup plus vite que l'air.
Lorsqu'il y a mauvaise réponse dans la zone grave, il y a des pb de posture, si
distorsion dans la zone médium il y a des pb de justesse dans la voix chantée ; c'est
la zone du contrôle audiovisuel ; la zone aiguë est la zone des harmoniques, s'il y a
distorsion, il peut y avoir pauvreté dans la "couleur" de la voix d'un chanteur par
exemple.
Rééducation de l'oreille :
L'oreille électronique de Tomatis permet une rééducation de l'oreille, en passant des
musiques filtrées.
Site Internet : www.tomatis-toulouse.com
[email protected]
Téléchargement