Rajeunissement des cellules

publicité
Rajeunissement des cellules : Le vieillissement n’est
plus irréversible
C’est une incroyable découverte que vient de réaliser une équipe de
chercheurs Français. L’équipe de recherche du CNRS, de l’Inserm et de
l’Université de Montpellier a pu rajeunir des cellules vieilles d’une centaine
d’années en les rendant des cellules souches pluripotentes capables de
donner tous les types cellulaires. Grâce à un programme en laboratoire, les
biologistes ont réussi le rajeunissement de plusieurs cellules d’âges différents
allant de 74 ans à 100 ans. Ils ont réussi à rajeunir des cellules qui ont épuisé
leur « capital de vie » arrivées à la sénescence, le point ultime du
vieillissement caractérisé par l’arrêt de la multiplication de ces cellules.
En d’autres termes, ils leurs ont fait réacquérir leurs caractéristiques
originelles de cellules souches embryonnaires. Ils ont tout d’abord multiplié les
cellules de la peau d’un donneur de 74 ans afin d’atteindre l’arrêt de la
prolifération des cellules, puis ils ont reprogrammés ces cellules en laboratoire
en rajoutant à la préparation de base composée de quatre facteurs et qui sont
l’OCT4, SOX2, C MYC et KLF4, deux autres facteurs essentiels qui ont joué
un rôle important dans le rajeunissement des cellules et qui sont le NANOG et
le LIN28.
Grâce à ces facteurs, ils ont réussi à effacer les traces de vieillissement et
retrouver les caractéristiques de jeunes cellules souches embryonnaires. Une
vraie préparation de jouvence. Ces cellules peuvent être différenciées en
n’importe quel type cellulaire en se transformant en cellules osseuses,
cardiaques, en neurones et bien d’autres cellules utiles pour le corps humain.
L’utilité c’est d’abord le fait que ces cellules rajeunies peuvent remplacer les
cellules souches d’embryon humain et du clonage qui soulevaient des
problèmes d’éthique. En effet, la préparation de cellules souches
embryonnaires humaines nécessite la destruction d’un embryon vivant. Ces
cellules souches embryonnaires prélevées sont ensuite mises en culture pour
leur multiplication ce qui a ébranlé le monde scientifique et politique.
Pour l’instant, les recherches ne sont qu’à un stade expérimental et il faudrait
attendre la mise en application des essais clinique pour pratiquer ces
techniques dans les soins de certaines maladies qui exigent des greffes de
cellules. Les techniques sont encore dans la phase de la recherche
fondamentale, mais cette découverte reste un grand espoir pour la science.
http://www.santenews.net/
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire