Gastronomie

publicité
Lola Polteau 4ème B
Sara Ferhi et Line Abdulghani 3ème E
La gastronomie
Romaine
Romaine
La gastronomie
Romaine
Année scolaire 2011/2012
Classe de latin avec Mme Nanquette
Sommaire
I.
Qu’est-ce que la gastronomie romaine ?
II.
Que mangeaient et buvaient les romains ?
III.
1. Les aliments
2. Les assaisonnements
3. Les boissons
Quand mangeaient les romains ?
IV.
La Cena
1. La salle à manger
2. La composition du repas et les différents
plats
V.
Jeux autour de la gastronomie romaine.
I. Qu’est ce-que la gastronomie
romaine ?
La gastronomie romaine est la connaissance de tout
ce qui se rapporte à la cuisine, à la préparation des
repas, à l'art de déguster et d'apprécier la nourriture
romaine. La gastronomie romaine a fortement
évolué au cours des siècles. La plupart des romains se
contentaient d’une nourriture simple.
Etymologie :
: Gaster
signifie en grec ancien
« gastronomie,
gastrologie,
gastronome,
gastrolâtre » : qui fait un dieu de son ventre…
On dit, que la gastronomie est la « loi de l’estomac ».
En effet, si l'on observe le mot latin « sapere », en
grec
… on voit qu'il signifie en cuisine "avoir
de la saveur, du goût", mais qui a aussi donné sapiens
donc "intelligence, sagesse..."
II. Que mangeaient et buvaient les
romains ?
1. Les aliments
La cuisine ordinaire est essentiellement composée
de céréales et de légumes. Par exemple : Blé, orge,
fève, chou, panais, etc... Le pain est l'élément
principal de l'alimentation des romains.
Les fruits les plus appréciés des romains sont les
poires, les pommes et les prunes.
La plupart des romains obtenaient difficilement des
produits frais. Dans les
Provinces, les légumes frais, la viande et les fruits
étaient presque introuvables, ce
qui entraînait des manques alimentaires.
Pour qu'ils se conservent bien, certains aliments
étaient fumés, séchés, salés ou marinés.
2. Les assaisonnements
Les romains pour assaisonner, voire même masquer
le goût de certains aliments utilisaient beaucoup
d'épices.
Les ingrédients de base pour assaisonner les plats
étaient l'huile d'olive, le miel, le vinaigre, le vin et les
plantes aromatiques.
Comme le sel, le poivre, l’ail (alium), l’aneth
(anetum), la coriandre (coriandrum), le cumin
(cumulard), du carvi (careum), le laurier (laurus) ou
de la livèche (ligustium), etc…
Livèche
Carvi
3. Les boissons
Les romains buvaient essentiellement du vinaigre qui
était un vin non aromatisé, et du vin qui existait sous
forme de rouge ou de blanc. Ils le diluaient parfois
avec de l'eau surtout en pleine journée, quand ils
travaillaient pour éviter l'ivresse !
Quelques exemples de vins :
 Le carenum
 Le Passum, vin paillé originaire probablement du
Jura.
 Le Défritum ressemblant à notre portos ou
malaga
III. Quand mangeaient les romains ?
 Le jentaculum
Au réveil, c’est-à-dire au lever du soleil, vers huit
heures en hiver et cinq heures en été, on avale
comme petit déjeuner une coupe d’eau avec un peu
de pain et de fromage et des fruits. Quand les
romains avaient un festin le soir, ils se contentaient
d’un verre d’eau. Les enfants ont souvent droit à un
biscuit qu'ils amènent à l'école.
 ·Le "prandium"
C’est le repas le moins important de la journée. A
midi, on prend un repas rapide à base de fruits, de
légumes et de fromage, avec un morceau de pain
(panis), parfois un peu de viande froide ou du
poisson.
 Mais aussi...
Toute la journée, les Romains « grignotent » : dattes,
olives, graines de pastèque rissolées…
 La "Cena "
Le dernier et seul véritable repas de la journée était
la Cena, un repas très copieux, qui réunit la famille en
fin d’après-midi, quand on a rempli toutes les
obligations sociales.
Le jentaculum
Le prandium
IV. La Cena
1. La salle à manger
A l'origine, lorsque la maison romaine ne se
composait que d'un atrium (la pièce centrale d’une
maison), les repas se prenaient en famille, auprès du
foyer de cette unique pièce. Seul le père avait le droit
de se coucher. La femme et les enfants prenaient
place sur des tabourets. Les esclaves mangeaient
dans la même pièce sur des bancs de bois placés un
peu à l'écart. Quand les maisons s'agrandirent, on
créa une pièce réservée aux repas: le triclinium.
Bien plus tard, on prit l'habitude de construire de
riches maisons possédant plusieurs salles à manger,
l'une pour l'hiver, l'autre pour l'été, l'une pour un
petit nombre de convives ,l'autre pour une grande
assemblée, l'une à l'abri et bien chauffée, l'autre en
plein air sous une treille...Le dominus et ses convives
(convivae) prennent place sur des banquettes
inclinées à trois places.
tricilinum
2. La composition des repas et les différents
plats
Véritable repas de la journée, la Cena est composé de
trois parties :
 les « hors-d’œuvre » où l’on mange des huîtres et
des escargots accompagnés d’un mélange de miel
et de vin appelé «musclum ».
 le plat principal, qui porte le nom aussi de
« Prima mensa », composé de volailles rôties ou
bouillies, de viandes, de saucisses ou de simples
ragoûts avec comme boisson du vin ordinaire,
coupé d’eau.
 Le « secunda mensa », assortiment de fruits et de
friandises faites de miel.
La coutume est de s’étendre sur un lit, le coude
appuyé sur un coussin. ! Ces lits sont disposés en « U
». Ce sont les esclaves qui assurent le service. Les
convives doivent ôter leurs chaussures, se
déshabiller, ils mangent avec leurs doigts et les
convives apportent leur serviette. Une fois repus, les
invités se faisaient souvent vomir pour pouvoir
continuer à manger.
V. Jeux autour de la gastronomie
romaine.
2
..
..
1.
3
.
4
5
.
6
.
1. Le petit déjeuner en latin
2. La salle à manger
3. Le pain
4. Le maître de la maison
5. Le seul repas copieux de la journée
6. Mélange de miel et de vin.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire