mouches - l`expo qui fait mouche

publicité
DU 4 AVRIL AU 3 SEPTEMBRE 2007
le peuple
L’EXPO QUI FAIT
mouche
MOUCHES
MOUCHES DES MAISONS
Plusieurs espèces de Diptères se rencontrent dans les maisons.
Quelques-unes, attirées par la présence de milieux favorables
au développement de leurs larves, peuvent y vivre à demeure.
De nombreuses autres y entrent accidentellement et se retrouvent
piégées derrière les fenêtres fermées.
Mouche domestique Musca domestica Muscidae
C’est LA mouche pour la plupart des gens ! Comme son nom l’indique,
cette espèce s’est adaptée à la vie avec l’homme, qu’elle a suivi dans le
monde entier. Elle trouve dans les habitations humaines abri et nourriture
pour ses larves (toutes sortes de matières en décomposition), même si les
conditions modernes d’hygiène l’ont rendue bien plus rare dans les villes
occidentales.
© P. Blanchot
Petite mouche domestique Fannia canicularis Fanniidae
Un peu plus petite que la mouche domestique, elle est surtout
reconnaissable à son comportement : vol nuptial en groupe,
sous le plafond, avec de brusques changements anguleux de direction.
© P. Davoust
Mouche bleue Calliphora Calliphoridae
Ces grosses mouches au bourdonnement puissant pénètrent parfois dans
les maisons. Attirées par l’odeur, elles recherchent les morceaux de viande
pour y pondre leurs œufs.
© insecte.org & galerie-insecte.org
M.N.H.N. Grande Galerie de l’Évolution 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire75005 PARIS Ve
1
DU 4 AVRIL AU 3 SEPTEMBRE 2007
L’EXPO QUI FAIT
le peuple
mouche
MOUCHES
MOUCHES DES MAISONS
Pollenia Calliphoridae
Mouches trapues, reconnaissables à leur courte fourrure, dorée et frisée.
Elles peuvent pénétrer en grand nombre dans les habitations en automne
et passent l’hiver engourdies dans les greniers ou des interstices
des toitures ou des murs. Réveillées par le chauffage, elles meurent
souvent en masse, provoquant de véritables nuisances par leur nombre.
© insecte.org & galerie-insecte.org
Psychodide Psychodidae
Minuscules moucherons velus, ressemblant à de petits papillons de nuit,
qui se rencontrent parfois autour des lavabos ou des cuvettes de WC.
Leurs larves se développent en particulier sur les filtres des dispositifs
d’épuration des eaux d’égout.
© insecte.org & galerie-insecte.org
M.N.H.N. Grande Galerie de l’Évolution 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire75005 PARIS Ve
2
DU 4 AVRIL AU 3 SEPTEMBRE 2007
le peuple
mouche
L’EXPO QUI FAIT
MOUCHES
FAUSSES GUÊPES,
FAUSSES ABEILLES, FAUX BOURDONS
L’imitation de l’apparence d’une autre espèce, ou mimétisme, est
un phénomène répandu dans le monde animal et présente un avantage
pour l’imitateur. Lorsqu’une espèce inoffensive imite un animal venimeux,
la livrée « dangereuse » fonctionne comme un signal adressé
aux éventuels prédateurs.
De nombreux diptères arborent une livrée rayée de jaune et de noir,
exhibant les couleurs des guêpes. D’autres imitent, parfois à la
perfection, abeilles ou bourdons, mais tous sont parfaitement inoffensifs !
Chrysotoxum sp. Syrphidae
Milesia crabroniformis Syrphidae
Volucella pellucens Syrphidae
Bombylius major Bombyliidae
Un des bons imitateurs des guêpes.
© P. Davoust
Cette belle mouche pénètre dans les nids de
guêpes pour y pondre ses oeufs. Ses larves s’y
développent, se nourrissant de larves mortes et
de débris divers.
© P. Davoust
La taille et les couleurs de cette grande mouche
rappellent à s’y méprendre celles du frelon.
© P. Davoust
Syrphidae
Une des nombreuses petites espèces de Syrphides
à l’abdomen marqué de jaune et de noir.
© INRA
Du fait de leur fourrure, certains bombyles
présentent une ressemblance superficielle avec
les bourdons.
© P. Blanchot
M.N.H.N. Grande Galerie de l’Évolution 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire75005 PARIS Ve
3
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire