JOURNAL SUR L`ENVIRONNEMENT Définition : L`environnement

publicité
JOURNAL SUR L’ENVIRONNEMENT
Définition : L’environnement est l’ensemble des caractères physiques ; chimiques et biologiques ; dans d’autre
terme nous pouvons définir l’environnement comme étant l’ensemble des systèmes naturels plus les systèmes
sociaux.
_ Les systèmes naturels :
On distingue deux sortes d’environnement dans les systèmes naturels :
1° L’environnement physico- chimique ou le monde non vivant on l’appel encore biotope : ici on parle de
Lithosphère dont les minerais ; L’hydrosphère dont les eaux et L’atmosphère ou l’aire .
2 ° L’environnement biologique ou le monde vivant on l’appel aussi biosphère : on parle des espèces végétales
ou la faune ; les espèces animales ou la flore ; et viendra en suite
_ Les systèmes sociaux
C’est l’environnement social ou l’environnement humain.
Quant on parle des caractères environnementaux ; il faut voir les ressources naturelles.
Il ya deux sortes des ressources naturelles :
a : Les ressources renouvelables : sont des ressources qui peuvent se régénérer spontanément ; ex : la
végétation ; les animaux et le sol .
b : Les ressources non renouvelables : sons des ressources dont la consommation entraine inévitablement l’
épuisement ; ex : le pétrole ; le gaz et autre.
Les questions environnementales et écologiques touchent notre communauté de la manière suivante :
Le concept environnement ne concerne pas seulement la nature et les animaux ; mais il faut voir aussi
l’homme car ce lui qui est placé au centre de tout. Ce concept englobe l’homme ; sa culture et son économie.
La place de l’homme dans la dégradation des ressources est mis en évidence ainsi que son intervention dans la
gestion des problèmes environnementaux. Nos communautés ce sont enrichies par l’utilisation non contrôlée
des ressources naturelles ; et à présent nous constatons déjà que les ressources sont en voie de disparition .
Les problèmes de l’environnement touchent notre communauté de la manière suivante :
1 . De l’exploitation minière :
Les collines ; les vallées et les rivières du congo sont remplies des minerais mais la chose étonnante est que ces
minerais ne profitent pas peuple congolais mais ils profitent au gouvernement et aux étrangers..
De quelle manière : il suffit de découvrir tel ou autre minerais dans un endroit ; le gouvernement signe de
Protocol d’accord avec des entreprises d’exploitations ; les villageois sont délogés de leurs endroits respectifs à
des endroits indésirables et dépourvus des champs au moment où le paysan vit des travaux des champs.
Quand à l’exploitation artisanale ; les paysans exploitent dans des petites carrières mais ils se heurtent à
beaucoup des problèmes :
Pour avoir accès dans la carrière il faut avoir payé la carte de négocient équivalent à 220$ américains. A coté de
cela ; il faut payer la taxe de 10$ américains chaque fin de la semaine ; les groupes armés ; les militaires ; et les
autorités locales font des alternances dans les carrés miniers. Signalons que l’exploitation minière dénude le sol
et le rend défavorable pour la production.
2. De l’exploitation forestière : N’il n’ignore qu’après l’Amazonie ; ce sont les forets du bassin du congo qui
alimentent le monde en oxygène ; nous avons procédés par dire que nos communautés ce sont enrichies par
l’utilisation prodigue des ressources naturelles ; et maintenant les espèces sont en voie de disparition. Je parle
spécifiquement de la foret du parc national de kahuzi biega et ses proximités. C’est une entité qui contient la
matière ligneuse et le jardin botanique nécessaire pour la médecine traditionnelle et la construction. Elle
héberge aussi des espèces animales qui sont utile au tourisme ; ex : le gorille de montagne ; éléphant ; lion et
autres. Dommage ; ces espèces n’évolues plus à cause de la destruction de la forêt.
Qui sont les destructeurs : les destructeurs sont les populations riveraines du parc ; qui ne détruisent pas pour
détruire mais parce qu’elles ne savent pas l’utilité de la forêt. A coté de la population riveraine ce sont des
militaires.
Quelles sortes de destruction : l’abatage des arbres sans repiquer d’autres; les feux de brousses ; la chasse des
animaux et autres.
3. De la pollution des eaux et de l’aire :
Les déchets organiques des travaux industriels sont déversés dans les lacs et dans les rivières ; ces déchets
polluent les eaux et entrainent la mort des poissons. Il ya aussi la non gestion des eaux usées industrielles ainsi
que ménagères. Tous ceux-ci conduisent à l’émission de gaz à effet de serre ; la couche d’ozone est détruite
ainsi ; et maintenant nous soufrons du changement climatique.
A part les trois problèmes environnementaux cités si haut ; il y a un
problème sérieux celui des peuples autochtones (pygmées) qui ont été chassés dans le par cet qui restent à
présent sans terre et sont concentrés dans des camps ; ils vivaient de la chasse ; de la cueillette des fruits et se
soignaient des plantes médicinales ; à présent ils sont abandonnés à eux même.
Comme solutions à ces problèmes ; c’est de soutenir les initiatives des structures qui œuvrent dans le domaine
de la protection de l’environnement dont nous faisons parti ; les outiller et les amener à prendre en charge les
destructeurs de l’environnement pour parvenir à produire un environnement saint qui ne causera point de
dommage à notre postérité.
En conclusion ; nous sommes dans l’obligation d’assurer la durabilité des nos ressources naturelles.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire