col2016_2eb79b4c580117cad7a4ff552c8f8d0a

publicité
Analyse de la prescription médicamenteuse inappropriée chez les personnes
âgées selon les critères de Beers à Abidjan (Côte d’Ivoire)
Abrogoua DP1*, Degbegnon DI 1, Binan Y2, Konin C3, Aka F4, Koné D 5,
Kouakou NM 6
1. Laboratoire de Pharmacie clinique et Thérapeutique, UFR Sciences Pharmaceutiques et
Biologiques-Université Félix Houphouët-Boigny (Abidjan, Côte d’Ivoire),
2. Service de medecine interne, CHU de Treichville (Abidjan-Côte d’Ivoire)
3. Institut de cardiologie (Abidjan-Côte d’Ivoire)
4. Centre antidiabétique (Abidjan-Côte d’Ivoire)
5. Hôpital psychiatrique (Bingerville-Côte d’Ivoire)
6. Service de rhumatologie, CHU de Cocody (Abidjan-Côte d’Ivoire)
Email : [email protected] , tel : (00225) 07949478, adresse : BPV 34 Abidjan 01 (Côte
d’Ivoire)
Introduction. Les personnes âgées figurent parmi les patients les plus exposés aux
évènements indésirables médicamenteux graves. L’optimisation de la prescription
médicamenteuse chez des personnes à risque telles que les sujets âgés est
importante à considérer. Notre étude avait pour objectif d’analyser la prescription
médicamenteuse potentiellement inappropriée chez les personnes âgées selon les
critères de Beers. Méthodes. Nous avons réalisé une étude descriptive transversale
de décembre 2014 à janvier 2016 dans des unités de soins: médecine interne (CHU
de Treichville), rhumatologie (CHU de cocody), hôpital psychiatrique de Bingerville,
centre antidiabétique d’Abidjan et institut de cardiologie d’Abidjan. Une analyse
pharmaceutique des prescriptions a été conduite au niveau des dossiers de patients
âgés d’au moins 60 ans, suivis dans la période de 2010 à 2015. Cette analyse avait
pour support les critères de Beers listant des médicaments potentiellement
inappropriés (MPI) chez les personnes âgées. Résultats. 346 dossiers ont été
analysés. L’âge moyen des patients était de 69,3±7,8 ans avec un sexe ratio (M/F)
de 1,01. Soixante dix pour cent des dossiers analysés comportaient au moins un
MPI. Les principaux facteurs de risque observés étaient la multiplicité des
prescripteurs (34,7%) et la polymédication (24%). 4852 lignes de prescription ont été
recensées pour 2458 médicaments (DCI) soit une moyenne de 7,1 médicaments par
patient. Parmi ces médicaments prescrits 16,5% étaient des MPI. Les classes
inappropriées les plus importantes étaient les neuroleptiques (29%), les insulines
(14,7%), les benzodiazépines (10,3%), les AINS (8,8%), les sulfonylurées de longue
durée d’action (8,6%), les antidépresseurs imipraminiques (8,1%) et les
antihistaminiques H1 anticholinergiques (7,6%). Seulement 2,3% des MPI étaient liés
à un risque faible. Conclusion. L’analyse pharmaceutique des prescriptions participe
à la sécurité du patient. Les critères de Beers constituent un outil d’aide à
l’optimisation de la prescription médicamenteuse chez les personnes âgées.
Mots clés : personnes âgées, prescription, médicament potentiellement inapproprié,
critères de Beers
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Chats

2 Cartes clodel34

Créer des cartes mémoire