pec des plaies en ehpad - CClin Sud-Est

publicité
HEH
HOSPICES CIVILS DE LYON
Dr Géraldine Martin-Gaujard
PEC DES PLAIES EN EHPAD
‡ Plaies aiguës traumatiques
‡ Plaies chroniques: Escarres et ulcères
Pour les escarres:
‡ Prévalence : 9% stable depuis 2001
‡ EHPAD : (enquête EHPAD 2007 Paris) 6.5 %
‡ 300000 personnes /coût en ville: 693 millions
Pour les ulcères :
500000 à 900000 patients en France
GENERALITES
‡ /¶HVFDUUHHVWXQHOpVLRQFXWDQpHG¶RULJLQHLVFKpPLTXH liée à
une compression des tissus mous entre un plan dur et les
saillies osseuses.
‡ O¶XOFqUHYHLQHX[K\SHUSUHVVLRQYHLQHXVHVHFRQGDLUHjGHV
reflux,obstructions, déficit de la pompe musculaire du mollet
‡ O¶XOFqUHDUWpULHOLQVXIILVDQFHFLUFXODWRLUHFKURQLTXHHWOpVLRQV
cutanées : ischémie critique
‡ angiodermite nécrotique: microangiopathie
DEFINITIONS
4
‡
‡
‡
‡
‡
‡
IPSRUWDQFHG¶XQODQJDJHFRPPXQ
G¶XQHWUDoDELOLWpGHVVRLQV
G¶XQHUppYDOXDWLRQUpJXOLqUH
Problématique fréquente
3(&G¶pTXLSH
Aide soignante: rôle de prévention et alerte
IDE: évaluation, suivi, pansement
Médecin: gestion du patient dans sa globalité
Ergothérapeute et kiné: installation mobilisation
PRISE EN CHARGE
EVALUATION ET REPERAGE DES
FACTEURS DE RISQUES
Observation clinique et cotation Echelle de risque
« 3RXUO¶pYDOXDWLRQGXULVTXHG¶HVFDUUHLOHVW
UHFRPPDQGpG¶XWLOLVHUHQDVVRFLDWLRQDYHFle jugement
clinique, XQRXWLOFRPPXQG¶pYDOXDWLRQGXULVTXHGqVOH
contact initial avec le patient.
(Grade C) HAS »
EVALUATION
NORTON (HCL)
BRADEN (HAS)
WATERLOW (HCL)
PEUPLIER GONESSE
ANGERS
««
Toujours utiliser la même grille
/(6',))(5(17(6*5,//(6'¶(9$/8$7,21
8
‡
‡
‡
$O¶HQWUpHHQ(+3$'
5HWRXUG¶KRVSLWDOLVDWLRQ
&KDQJHPHQWG¶pWDW
QUAND?
QUEL PATIENT?
10
17/11/2013
Direction
Générale
La compression :
‡ Force > à la pression de perfusion des capillaires et
prolongée avec diminution du débit sanguin et les
échanges gazeux.
LES FACTEURS DE RISQUES EXTRINSEQUES
La friction: Abrasion par altération de la barrière cutanée
La Macération : Altération de la barrière cutanée
Le cisaillement: Pression exercée obliquement sur les plans
cellulaires sous cutanés (Position glissé avant)
LES FACTEURS DE RISQUES EXTRINSEQUES
(mécaniques)
‡
‡
‡
‡
‡
‡
‡
Etat de la peau et ATCD G¶HVFDUUHV, G¶XOFqUHV
Bas débit, AOMI, Anémie
Troubles de la sensibilité
Troubles de la motricité
Corticothérapie
sondes
Dénutrition
AUTRES FACTEURS DE RISQUES INTRINSEQUES
(cliniques)
Collaboration PATIENT /SOIGNANTS/MEDECINS
PRISE EN CHARGE PREVENTIVE
DES PATIENTS A RISQUE
15
17/11/2013
16
Le positionnement
‡ Evaluation nutritionnelle
‡ PEC de toutes les pathologies entrainant un hypercatabolisme
‡ Hydratation
PEC DE LA NUTRITION
Bonne position
Jamais de décubitus latéral strict à 90°
LE POSITIONNEMENT
pour les escarres
‡ Stabiliser la position
‡ fauteuil avec dossier inclinable
‡ Vérifier fréquemment la position
et corriger un affaissement
éventuel
‡ Assurer une assise suffisante
‡ La pression générée en position
assise est beaucoup plus élevée
qu'en décubitus
Positionnement recommandé au fauteuil
21
‡ Artériel: Ne pas surélever les jambes, pas de
compression si IPS < 0.7, exercice physique
‡ Veineux: surélever les jambes et compression
veineuse, exercice physique
‡ 0L[WH«
POUR LES ULCERES
22
EVALUATION
DIFFERENTES SITUATIONS CLINIQUES
LA PLAIE
‡ /¶DVSHFW de la peau péri-lésionnelle
-Le type G¶H[VXGDW
Quantité,Consistance, Odeur, Couleur
‡ Les dimensions de la plaie, zone décollement sous cutanée
‡ Evaluation Qualitative de la plaie
-/¶DSSDUHQFH des tissus présents : Echelle colorielle
EVALUATION DE LA PLAIE
‡ Cicatrisation en milieu humide
‡ Le nettoyage de la plaie
Au sérum physiologique
Utiliser au maximum la douche
Aucune étude actuellement ne prouve O¶HIILFDFLWp
des antiseptiques
Tamponner pour sécher
‡ Pansement non stérile
PLAIE:PRINCIPES GENERAUX
CONSEQUENCES ET
COMPLICATIONS
‡ INFECTIONS
‡ Fuite protéique ( 1/4 à 1/3 des besoins proteiques journaliers), aggrave
la dénutrition
‡ Tissu cicatriciel ( Favorise la récidive)
‡ Cancérisation
‡ $WWHLQWHGHO¶LPDJHFRUSRUHOOHGpSUHVVLRQ
‡ Surmortalité associée
‡ coût : Benett et Dealey ont montré que le coût de traitement par semaine
V¶pOqYHGDQVOHVPDLVRQVGHUHWUDLWHPpGLFDOLVpHSRXUXQVWDGHj¼,
un stade 2 à 341 ¼, pour un stade 3 et 4 à 406 ¼.
‡ 5pWUDFWLRQVHWSRLQWVG¶DSSXLVFRPSOH[HV
‡ Exposition tendineuse, articulaire
‡ Douleurs liées à la plaie, zone périlesionnelle : TTT
CONSÉQUENCES /COMPLICATIONS
%DFWpULRF\FOHGHO¶HVFDUUH
Accompagnés de Æ Signes généraux (fièvre),
Hyperleucocytose,
Une dégradation du cycle glycémique
Æ Exsudat excessif, purulent,
Odeur nauséabonde,
Absence de processus de
cicatrisation / hyperbougeonnement
Signes locaux Æ 'RXOHXU¯GqPH&KDOHXU(U\WKqPH
périlésionnel
INFECTION
‡ Locorégionale (aspiration aiguille fine, biopsie)
‡ Générale ( Hémocultures)
‡ Osteite (IRM ,biopsies osseuses)
PAS DE PRÉLÈVEMENT TOUT AZIMUT
INFECTIONS
32
17/11/2013
Direction
Générale
INFECTION
cout escarre : 23 euros
si infection: 75 euros
On ne touche plus: Lever les pressions
Graisser la peau
Hydrocolloide ou film
&¶HVWOHVHXOVWDGHUpYHUVLEOH
GHO¶HVFDUUHHQjK
|
|
|
Rougeur persistante /lever les pressions
stade1
‡ Hemorragique: Alginate
‡ Exsudatif : hydrocellulaire
‡ Peu exsudatif:
hydocolloideInterface, Tulle (peau
périlésionnelle fragile
Phlyctene étendue ou fond rouge ou
zone de nécrose
Découper le chapeau 2/3
Respecter
Petite phlyctène à fond clair
Phlyctene /stade 2
lever les pressions
35
17/11/2013
Attention au pied diabétique ou Artériopathie sévère IPS < à 7 0 -80
Détersion
‡
‡
‡
‡
‡
‡
‡
‡
Ne plus laver la plaie dans cette phase de recouvrement
Espacer les pansements
Hydrocolloïde
Hydrocellulaire
Tulle
Interface
Acide Hyaluronique
Cavilon
REEPIDERMISATION/ DESEPIDERMISATION
37
cas cliniques atypiques
A votre avis
40
‡ Autres pistes
HAD
La télé expertise /Télémédecine
O¶pGXFDWLRQ thérapeutique du patient
Les équipes mobiles gériatriques
hospitalière««
‡ PEC pluridisciplinaire
‡ Bien connaitre son patient
‡ Langage commun, recommandations
‡ Importance des soins de nursing
‡ Prévention+++
‡ Formation (IDE plaies et cicatrisation)
CONCLUSIONS
extra
41
MERCI
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire