17- Générateurs

publicité
20 générateurs;
récepteurs; d.d.p.
Plan détaillé
A – générateurs
1 – définition et sortes
Un générateur est un appareil qui réalise la transformation d’une forme
quelconque de l’Énergie en énergie électrique.
● Générateurs mécaniques : magnéto, dynamos.
● Générateurs chimiques : piles, accumulateurs.
● Générateurs thermiques : piles thermoélectriques, cellules photoélectriques.
2 – force électromotrice (f.é.m.)
La force électromotrice d’un générateur est mesurée par le rapport de la
puissance électrique qu’il fournit à l’intensité du courant débité.
3 – puissance et énergie
B – récepteurs
1 – définition et sortes
Un récepteur est un appareil qui, consommant de l’énergie électrique, en
transforme une partie en une forme autre que la chaleur.
● Récepteurs mécaniques : moteurs électriques.
● Récepteurs chimiques : cuves électrolytiques.
2 – force contre-électromotrice (f.c.é.m.)
La f.c.é.m. d’un récepteur est le quotient de la
puissance p absorbée autrement que par effet
Joule (puissance utile) par l’intensité du courant
qui le traverse.
3 – puissance et énergie
4 – conséquences
a – Cas d’un moteur électrique
● Un moteur arrêté n’a pas de force contre- électromotrice : il se comporte
comme une résistance pure.
P = 0; I ≠ 0 ⇒ e = 0.
● Un moteur tournant à vide n’est parcouru par aucun courant.
P = 0 ; e ≠ 0 ⇒ I – 0.
b – Cas d’une électrolyse
Dans le cas d’une électrolyse avec anode soluble : pas de f.c.è.m.
c – Cas des générateurs en opposition
Quand un générateur est monté en opposition, il faut retrancher sa f.é.m. ; il
se comporte alors comme un récepteur de f.c.é.m. égale à E.
5 – résistance intérieure
Tout récepteur est caractérisé par sa f.é.m. e et sa résistance intérieure r qui
dissipe de l’énergie sous forme de chaleur.
C – différence de potentiel
1 – notion de d.d.p.
La d.d.p. entre deux points d’un circuit parcouru par un courant est
numériquement égale au quotient de la puissance consommée entre ces
deux points par l’intensité du courant.
𝑷
U=
𝑰
2 – unité : le volt
Le volt est la d.d.p. qui existe entre deux points d’un fil conducteur
parcouru par un courant constant de 1A lorsque la puissance
consommée entre ces points est égale à 1W.
3 – puissance et énergie consommées entre 2 points d’un
circuit
𝑷=
𝑾
𝒕
= UI
⇒
𝑾 = (𝑽𝑨 − 𝑽𝑩 ) Q
4 – addition des d.d.p.
Les différences de potentiel successives s’ajoutent
UAC = UAB + UBC.
5 – mesure pratique d’une d.d.p. : voltmètre
Un voltmètre donne en volt la d.d.p. entre ses bornes. Il se branche en
dérivation entre les deux points dont on veut mesurer la d.d.p.
Téléchargement