Qu`est-ce que le trouble anxieux?

publicité
 Qu'est-ce que le trouble anxieux?
Article paru sur le site : COUP DE POUCE‐Santé et Vitalité Santé Par Josée Larivée, juillet 2015 Le trouble anxieux touche 10 % des Canadiens. Il peut perturber les relations, les activités sociales et la performance de ceux
qui en souffrent.
Le trouble anxieux, c'est quoi au juste?
C'est une peur ou une inquiétude excessive qui mène à éviter des situations normales du quotidien. Environ 70 % de la population fera
face, à l'occasion, à un événement particulier qui lui permettra d'expérimenter le trouble de l'anxiété. Penser avoir perdu son portefeuille
ou son passeport en voyage donne une idée de ce que vivent à répétition les personnes anxieuses. Les gens souffrant d'un trouble anxieux
éprouvent de tels sentiments de manière répétée, mais sans raison réelle. Et même si les causes de leur peur sont imaginaires, l'angoisse
est bel et bien ressentie physiquement.
Ce trouble perturbe leurs relations, leur rendement au travail ou leurs activités sociales. Au pays, il touche environ 10 % de la population.
Les phobies spécifiques (araignées, avions, ponts, foules, ascenseurs) touchent 2 fois plus de femmes que d'hommes, et les phobies
d'anxiété sociale (prendre la parole devant un groupe, conversations, rencontres) 1,5 fois plus. Des facteurs génétiques, culturels et
environnementaux peuvent en être responsables, et il n'y a pas d'âge pour vivre sa première crise d'anxiété. «En y repensant, je peux dire
qu'un terrain propice à l'anxiété s'était installé bien avant ma première crise, raconte Nadine. Vers 15 ans déjà, je me sentais déprimée.
Je ne mangeais plus. J'éprouvais un certain mal de vivre. Je ne me sentais pas bien, physiquement et mentalement. Plusieurs membres
de la famille de mon père souffraient d'anxiété. La science reconnaît qu'une composante génétique peut jouer un rôle. Ce fut sans doute
mon cas.»
Docteur, suis-je normal?
À doses normales, l'anxiété nous protège. Ainsi, la peur du danger, réel ou potentiel, nous incite à être prudente et à nous protéger. Les
deux critères utiles pour distinguer l'anxiété normale du trouble anxieux sont la souffrance personnelle et la difficulté à fonctionner. Si votre
anxiété est
si forte qu'elle vous préoccupe constamment ou qu'elle affecte votre capacité de fonctionner normalement, au travail, en
famille, en société ou dans d'autres domaines, elle est considérée comme un trouble. Le traitement peut être médical ou psychologique.
Dans le premier cas, on traite avec des antidépresseurs, qui aident à lâcher prise, non pas avec des tranquillisants. Dans le second, la
thérapie cognitivo-comportementale est celle qui s'avère la plus efficace. Plus de 50 ans de recherche montre que le traitement adéquat
est de faire face aux peurs plutôt que de les éviter.
Pour aller plus loin
Phobies-Zéro, phobies-zero.qc.ca. Maison L'Épervier, maisonlepervier.com, Revivre, revivre.org.
Merci à Camillo Zacchia, psychologue à l'Institut Douglas spécialisé en troubles de l'anxiété. On peut le lire sur son blogue
(blog.douglas.qc.ca/psychospeak/tag/camillo-zacchia)
Téléchargement
Explore flashcards