Cliquez ici pour avoir accès à la ressource

publicité
Archétypes et iconographie religieuse
Objectifs de la séance : Tout autour de nous, en permanence passent et restent les images…
Pourquoi certaines tombent aussitôt dans l’oublie ou ne sont même jamais publiées ?
Pourquoi d’autres marquent les esprits et traversent les années ?
La troublante ressemblance de certaine photos de presse à des représentations de la pietà
(thème artistique de la peinture chrétienne représentant la vierge Marie pleurant sont
enfant jésus, descendu mort de la croix) pourrait expliquer leur succès.
Les élèvent vont donc aborder l’histoire de l’image pour comprendre qu’une photo peut
marquer les esprits parce qu’elle rappelle d’autres images qui se sont imposées à nous tout
au long des siècles précédents.
Déroulement de la séance : Séance d’une heure. Les élèves se répartissent par groupe. Chaque
groupe doit comparer deux images à l’aide d’une grille d’analyse :
La première est une photo de presse
La madone algérienne. Photo prise en 1997 par Hocine.
Pour la photo suivante, ils peuvent choisir entre deux peintures :
La déposition de Pontormo (1527) ou Piéta de Villeneuve-Les-Avignon. Quarton Enguerrand (1455)
L’analyse vise à mettre en évidences les points communs entre les images en termes de couleurs,
d’expression des visages, de langage corporel, de tenue vestimentaire…
Après avoir mis en commun le travail de chaque groupe, on corrige l’exercice d’analyse, puis on
présente l’histoire de chaque image, on définit ce qu’est une piéta et quels codes étaient imposés à
l’époque dans la peinture des scènes religieuses.
La Madone Algérienne. Cette photo a été prise en 1997, après un massacre à Bentalha en Algérie. Il
y a eu 200 morts, tous égorgés par des terroristes. Hocine, le photographe est journaliste à l’AFP. La
photo a gagné 7 prix en un an. Mais elle a aussi fait l’objet de plusieurs polémiques : On a accusé le
photographe d’avoir organisé la mise en scène de l’image. La photo a été publiée par un magazine
avec une légende erronée, prétendant que la femme en marron avait perdu ses huit enfants. Elle a,
en fait, perdu sa belle sœur et son neveu. La femme qui pleure est musulmane, elle refuse d’être
comparée à une madone chrétienne….
La Pietà ( Wikipedia) : Ce thème chrétien de souffrance et de mort est le premier exprimé après les
épisodes de la Passion du Christ, avant sa Résurrection. Il est en vigueur entre les années 1350-1500
(des XIVe et XVe siècles) très marquées par de graves périodes d'épidémies et de pandémies de peste
noire. Il complète d'autres thèmes de Madone, ou « Vierge à l'Enfant », plus traditionnellement
inscrits dans la petite enfance de Jésus. Strictement le thème ne doit comporter, dans sa
représentation, que deux des personnages de la chronologie de la Vie du Christ : lui-même mort et
Marie sa mère éplorée. Comme dans beaucoup d'autres représentations sacrées, certains
personnages (des saints, le donateur ou le commanditaire) peuvent « anachroniquement » assister à
la scène.
On conclue la séance en présentant aux élèves un diaporama montrant les différentes
représentations de piéta au travers des siècles, par tous les courants de peintres, des piéta mises en
scènes dans des photos publicitaires, des photos artistiques ou d’autres images de presse…
Exemples d’images :
Piéta de Le Greco - La Piéta du Kososvo. George Mérillon - Publicité pour Kookai - Piéta Kurt Cobain. David Lachapelle
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire