Formations sur le trouble de stress post

publicité
1
Formations sur le trouble
de stress post-traumatique
Dre Pascale Brillon, Ph.D., est psychologue à la Clinique des Troubles Anxieux de l’Hôpital du
Sacré-Cœur de Montréal et se spécialise dans le traitement du trouble de stress post-traumatique.
Elle est l’auteure de deux livres : un guide à l’intention des thérapeutes, Comment aider les victimes
souffrant de stress post-traumatique, ainsi qu’un guide à l’intention des victimes Se relever d’un
traumatisme : Réapprendre à vivre et à faire confiance. Dre Brillon a été invitée à partager son expertise
lors de nombreuses commissions d’affaires publiques et a été codirectrice du numéro spécial sur le
stress post-traumatique de la Revue québécoise de Psychologie. Elle forme des intervenants dans toute
la francophonie. En 2010, elle a reçu la mention de Diplômée Émérite par l’Université du Québec à
Montréal et le titre de Master Clinician par l’International Society for Traumatic Stress Studies.
L’accompagnement des victimes souffrant de stress post-traumatique
Durée : 2 journées Heures : 9 h à 16 h
niveau 1
Frais d’inscription | Membre : 300 $ Non-membre : 375 $
MONTRÉAL | 26-27 janvier 2012
Cette formation s’adresse à tous les professionnels de formation psycho­sociale et vise à
donner des outils d’intervention afin de mieux aider les victimes suite à une expérience
traumatisante.
Comment réagit-on à un traumatisme à caractère sexuel ou à un traumatisme de violence ?
Quels sont les symptômes post-traumatiques vécus suite à des expériences d’agression
sexuelle ? Comment reconnaître les symptômes plus inquiétants ? Quels sont les facteurs qui
rendent le trauma encore plus dévastateur ? Comment comprendre que certaines victimes
développent des symptômes incapacitants alors que d’autres s’en sortent mieux ? Quels
sont les impacts de ces expériences sur les émotions des victimes ? Comment comprendre
les comportements d’abus d’alcool et de violence dans une perspective post-traumatique ?
Comment comprendre les réactions dissociatives ? Comment aider les victimes à assouplir
des pensées souffrantes qui aggravent leurs réactions? Comment travailler la culpabilité ou
la honte ? Comment favoriser chez elles une meilleure qualité de vie ?
Regroupement des centres de la petite enfance
4321, rue Papineau | Salle Arabesque
Le contenu de la formation est axé sur les
caractéristiques, la compréhension clinique
et l’évaluation du TSPT de même que sur
l’accompagnement des victimes souffrant de
stress post-traumatique.
2 L’accompagnement des victimes souffrant de stress post-traumatique
Durée : 2 journées Heures : 9 h à 16 h
Frais d’inscription | Membre : 300 $ Non-membre : 375 $
Cette formation s’adresse uniquement aux intervenants ayant déjà suivi la formation de
base sur le TSPT et qui travaillent régulièrement avec des victimes. Elle vise à maximiser
la maîtrise des éléments vus précédemment mais aussi à peaufiner sa connaissance
des nouvelles modalités d’intervention. Elle vise, enfin, à permettre aux participants de
présenter un cas réfractaire au groupe afin d’en recevoir du feed-back et d‘échanger sur les
autres cas présentés.
niveau intermédiaire
TROIS-RIVIÈRES | 6-7 février 2012
Hôtel Gouverneur Trois-Rivières
975, rue Hart | Salon Sept-Îles
3 Mon client souffrant de stress post-traumatique ne s’améliore pas : pourquoi et quoi faire ?
Durée : 2 journées Heures : 9 h à 16 h
Frais d’inscription | Membre : 300 $ Non-membre : 375 $
Cette formation est ouverte uniquement aux intervenants qui ont déjà suivi la formation
TSPT de niveau 1 ET qui sont membres d’un ordre professionnel. Elle s’adresse aux
thérapeutes qui ont une pratique régulière avec des victimes, qui maîtrisent déjà les
traitements cognitivo-comportementaux usuels (restructuration cognitive, stratégies de
relaxation, exposition graduelle in vivo, exposition au souvenir du trauma), mais qui se butent
à des impasses thérapeutiques avec certains clients.
J’ai tout essayé avec ce client et il souffre toujours autant… Pourquoi ? Comment aider cette
victime à diminuer sa rage envahissante ? Cette victime ne se ressent pas émotivement,
quelles sont les étapes de la saine gestion émotionnelle qui pourraient l’aider ? J’ai tenté la
restructuration cognitive, mais cette pensée reste toujours aussi ancrée chez cette personne,
pourquoi ? Que faire pour l’assouplir autrement ? L’exposition graduelle ne fonctionne pas, estce que j’abandonne ? Que faire avec des victimes qui ne veulent pas parler du trauma ? Cette
victime semble présenter des traits de personnalité qui nuisent à la démarche, je fais quoi ?
Certains gains secondaires semblent malsains mais puissants… Y a-t-il quelque chose à faire ?
niveau avancé
MONTRÉAL | 28-29 mai 2012
Regroupement des centres de la petite enfance
4321, rue Papineau | Salle Arabesque
Une partie de la formation présente les diverses
sources d’impasses et offre des stratégies
permettant leur résolution. Une autre partie de la
formation est consacrée à des exercices pratiques
afin de maîtriser les stratégies présentées et ce,
sous forme de jeux de rôle en triade (« victime »,
« thérapeute » et observateur).
Téléchargement
Explore flashcards