Le syndrome de Tietze

publicité
Le syndrome de Tietze.
Il se caractérise par la survenue brutale de douleurs thoraciques aiguës, au niveau des 2e
ou 3e articulations chondro-costales ou chondro-sternales (à droite ou à gauche de la
partie haute du sternum). Les douleurs sont en général très vives, et sont majorées par
la moindre mobilisation, comme le fait de bouger un bras ou même d'inspirer
profondément. La douleur peut s'accompagner de rougeur et de tuméfaction au niveau
de la zone douloureuse.
La plupart du temps, la cause est inconnue. Il peut s'agir d'un hématome intercostal,
provoqué par un choc tel qu'un faux mouvement. C'est le syndrome caractéristique des
joueurs de guitare ou d'une personne qui secoue son tapis. Ou bien dans le cadre sportif,
de mouvements brutaux répétés créant un traumatisme.
Traitement :
Il n'existe pas de traitement systématique, tant les manifestations cliniques peuvent être
différentes selon les personnes. Enfin, les douleurs de la région sterno-costale pouvant a
priori égarer le diagnostic vers une pathologie cardiaque (insuffisance coronarienne ou
péricardite) ou respiratoire aiguë. En fait le traitement est purement symptomatique
(antalgique ou anti-inflammatoire non stéroïdien). Certains médecins sont amenés enfin
à faire une infiltration cortisonique, qui peut grandement soulager le patient dans les
syndromes rebelles.
La douleur thoracique est souvent anxiogène car interprétée comme un signe d'infarctus
du myocarde. Un élément qui permet d'affirmer le syndrome est le fait que la douleur est
brutalement exacerbée par une palpation douce de la zone sensible (symptôme dit de la
« douleur exquise »). Il convient néanmoins d'effectuer un électrocardiogramme et une
radiographie thoracique afin d'éliminer les autres diagnostics se révélant par des
douleurs thoraciques aiguës.
Téléchargement
Explore flashcards