Des Fruits et légumes arméniens à Rungis ? Et pourquoi pas

publicité
Des Fruits et légumes arméniens à Rungis ? Et pourquoi pas !
Une mission a été menée en ce sens par le G2iA à Erevan du 25 février au 1er mars 2012, afin de définir
comment promouvoir les produits agricoles arméniens auprès de négociants de fruits et légumes du
marché d’Intérêt national (MIN) de Rungis.
En effet, la qualité gustative des fruits et légumes frais d’Arménie, produits dans le cadre d’une agriculture
raisonnée, est de tout premier ordre.
Cette mission, organisée par CARI Europa (le Centre de ressources et d’information du G2iA en Arménie) a
permis de trouver quelques réponses aux questions logistiques, économiques, et commerciales, dans le
cadre d’une démarche commerciale initiée par des négociants de Rungis habitués à importer de partout
dans le monde.
Roland Lagarde installé à Rungis depuis la création du MIN s’est ainsi exprimé : «J’importe des herbes
d’Israël et d’Egypte, l’Arménie a autant d’atouts pour entrer dans la concurrence ».
Des visites ont permis de rencontrer des producteurs, des associations de producteurs, des transitaires et
les chambres froides modernes tout récemment construites sur la zone de l’aéroport de Zvarnots qui ont
justement pour objectif de favoriser l’exportation des produits frais.
Son Excellence l’ambassadeur de France en Arménie, Henri Reynaud, s’est félicité de cette initiative qui, en
cas de succès, rééquilibrerait la balance commerciale entre les deux pays avec des produits emblématiques
de la terre arménienne, et a souhaité être tenu informé des suites des travaux.
CARI Europa accompagnera avec ses structures et ressources propres des tests de vérification des
hypothèses économiques (coût de production, d’emballage, de dédouanement, transport, etc.) afin de
permettre le succès des envois réguliers à partir de fin 2012.
Téléchargement
Explore flashcards