Sous-Colle n°5 - Le Labo du Dr Moute

publicité
Sous-Colle n°5 – Biochimie/Biologie Moléculaire
Biochimie
Question 1
A
22 acides aminés sont dits protéinogènes.
B
Les acides aminés possèdent une chaine latérale unique.
C
Tous les acides aminés présentent un code à 3 lettres sauf un.
D
Une chaine aliphatique est le contraire de chaine aromatique.
E
La Glycine est un acide aminé apolaire.
Question 2
A
Le groupement Isobutyl est un groupement Isopropyl méthylé.
B
La Proline présente un noyau Pyrrole oxydable.
C
La Tyrosine absorbe les UV à une longueur d’onde de 275 nm.
D
Le Groupement Benzène-Pyrrol du Tryptophane absorbe à 280 nm.
E
La Tyrosine peut être O-Glycosylée.
Question 3
A
La Phosphorylation de la Sérine est effectuée par des Phosphatases.
B
La Phosphatase PTEN transforme de l’Inositol-Triphosphate en Inositol
Diphosphate.
C
La Phosphorylation excessive de la protéine α est une des causes de la maladie
d’Alzheimer.
D
Les Mucines favorisent l’apparition de cancer par ajout excessif de
N-Acétyl-Galactosamine.
E
La Phosphorylation est forcément activatrice d’un mécanisme.
1
Question 4
A
Les Cystines sont formées par des liaisons covalentes intra-chaînes.
B
La Vitamine K est un agent Anti-Coagulant.
C
L’acide Glutamique décarboxylé est un agent fluidifiant du sang.
D
La Glutamine est l’acide aminé le plus abondant de l’organisme.
E
Le Syndrôme CDG est le résultat d’une N-Glycosylation excessive.
Question 5
A
La Lysine et l’Arginine sont chargés positivement à pH neutre.
B
Les enzymes HDAC et HMTS sont des enzymes jouant un rôle dans la
méthylation.
C
L’Arginine est un acide aminé essentiel.
D
La Séléno-Cystéine dérive de la Cystéine.
E
Un acide aminé essentiel est un acide aminé indispensable.
Question 6
A
A pH 7, L’Alanine est chargé négativement.
B
A pH 4, L’Arginine a une charge formelle nulle.
C
Tous les acides aminés ont une valeur de pKa1 égale à 2,3.
D
Le pHi de l’acide Glutamique est situé entre le Pka2 et le Pkr.
E
Le pHi de l’Histidine est particulièrement faible pour un aminoacide basique.
2
Question 7
A
Lorsque le Pourpre de Ruhemann est mise en solution avec des acides aminés,
ceux-ci émettent une coloration violette.
B
Tous les acides aminés participent à la formation de protéines.
C
Le Phosphate de Pyridoxal est une transaminase.
D
Le GABA est un neurotransmetteur inhibiteur du SNC.
E
La Carboxylation de l’Histamine entraine la formation d’Histidine.
Question 8
A
La DOPA entraine la formation indirecte de Mélanine.
B
La Dopamine est formée par la Tyrosine via un intermédiaire.
C
Adrénaline est un dérivé des Hormones Thyroïdiennes.
D
La liaison peptidique est une Liaison Amine.
E
La liaison peptidique implique la mise en résonnance de la fonction
Carboxylique.
Question 9
A
La Fonction Amine intra-chaine d’un dipeptide est amovible.
B
La Lysine peut enclencher une liaison isopeptidique.
C
La Cystéine peut enclencher une liaison isopeptidique.
D
La Fibrine soluble est issue de la Fibrine et est transformée par un facteur issu
de la désamination par une Sérine Protéase.
E
Gramicidine-S et Bacitracine sont des antibiotiques cycliques.
3
Question 10
A
La Réaction d’Edman se fait par une Hydrolyse Acide.
B
La Réaction de Sanger se fait par un Hydrolyse acide.
C
Les réactions d’Edman et de Sanger se fondent toute les deux sur le même
principe à savoir l’incorporation d’un réactif en N terminal d’une chaine
peptidique suivie d’une cassure peptidique partielle ou totale.
D
Il est couramment fréquent d’étudier un peptide par un séquençage unique
effectué via une réaction d’Edman ou de Sanger.
E
Après application d’une Hydrolyse Acide, la Glutamine se change en
Asparagine.
Question 11 – Soit le Peptide suivant :
LAPACESCESTVRAIMENTLAMERDEVIVEMENTLAFIN
A
L’Acide 2-Nitro-5-Thiocyanobenzoïque coupe ce peptide en 2.
B
La Chymotrypsine coupe ce peptide, entre autre, en un dipeptide.
C
La Trypsine coupe ce peptide en 3 peptides de 11, 15 et 13 résidus.
D
La Chymotrypsine et la Trypsine ne sont pas de la même famille.
E
La Thrombine présente la séquence caractéristique : His-Ser-Asp.
Question 12
A
Le Glutathion est un anti-Peroxydant formé par une liaison isopeptidique.
B
L’Angiotensine voit sa concentration diminuée lorsque l’ECA est absente.
C
Le Glucagon est formé par les cellules alpha des îlots de Langerhans.
D
Les Erythèmes Nécrolytiques migrateurs sont le résultat d’un Glucagonome à
un stade avancé.
E
La TRH est composée d’acides aminés courants.
4
Question 13
A
La pénicilline est un peptide cyclique.
B
La pénicilline dérive du dipeptide suivant : Gly - Ser.
C
La forme acylée de la Ghréline évoque l’aspect Orexygène de la molécule.
D
L’Aspartam est conseillé pour les diabétiques souffrants de Phénycétonurie.
E
La PC1 coupe entre l’Arginine et la Lysine localisées en C terminal du Peptide
C de la Pré-Insuline.
Question 14
A
L’Absence de Carboxypeptidase E conduit toujours à une obésité.
B
GLP1 est une molécule naturelle.
C
La forme non acylée de la Ghréline présente un analogue de 8 résidus.
D
La structure tertiaire est formée par des liaisons covalentes.
E
Le Syndrôme de Prader-Willi résulte d’une hyperphagie associée à une obésité
Morbide.
Question 15
A
La Taurine est issue d’une décarboxylation de l’acide Cystéique.
B
La Cystéine suit une Oxydation douce lorsqu’elle forme l’acide Cystéique.
C
La Cystine se forme par Oxydation Douce.
D
Le Polyéthylène Glycol présent lors de la compétition GLP1/Glucagon,
empêche la filtration rapide du GLP1 par les reins.
E
Les chaines polypeptidiques fixées à la membrane interne de la cellule sont
sous forme tertiaire.
5
Question 16
A
L’Acide Laurique est issue du Ficus Lyre.
B
L’acide Arachidique présente 16 Carbones.
C
L’Acide Linoléique est un (ω6)[Δ9,12,15].
D
Un lipide de configuration Trans présente des propriétés clairement
différentes de celles des Lipides saturés.
E
L’Acide Cérébronique est un Homolipide.
Question 17
A
Les Cérides sont les analogues Homolipidiques des Céramides.
B
Un Diacyl-Glycérol présentera un Indice de Saponification doublement
inférieure à celui d’un Mono-Acyl-Glycérol.
C
𝑀(𝐴𝑐𝑖𝑑𝑒 𝑆𝑡é𝑎𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒)
=2
𝑀(𝐾𝑂𝐻)
D
Un Cardiolipine est un Glycérophospholipide.
E
La Céphaline ne présente pas de de fonction amine libre tout comme la
Lécithine.
Question 18
A
Les Plasmalogènes et le Lyso-glycérophospholipides sont des GPL.
B
La Sphingosine présente 18 carbones.
C
Les Gangliosides présentent un résidu d’acide sialique.
D
Les Cérébrosides sont des oligosides courts.
E
L’acide Rétinoïque est agent de différenciation cellulaire.
6
Question 19
A
L’insaturation diminue la rigidité membranaire et le point de Fusion des
Lipides.
B
L’Hydrogénation permet une conservation optimale des lipides insaturés.
C
Au cours d’une CCM, la Référence frontale est le rapport du front de l’acide
gras sur le front du Solvant.
D
La Chromatographie en Phase gazeuse nécessite une méthylation des lipides
afin d’induire une volatilité des lipides.
E
La Spectrométrie de masse est constituée de 2 méthodes : La CCPG et
l’analyse Lipidomique.
Question 20
A
L’Acide Acétylsalicylique est un inhibiteur de COX-2 uniquement.
B
La Face interne de la couche cellulaire comprend les composants les moins
polaires.
C
Une membrane cellulaire est composée majoritairement de Lipides.
D
Les ions de petite taille diffusent librement à travers la membrane cellulaire.
E
Les protéines membranaires présentent souvent une interaction non
covalente avec la membrane cellulaire.
Question 21
A
La Sphingo-myéline joue un rôle secondaire dans l’Homéostasie.
B
Les sphingolipides ont un rôle unique de composants structuraux et de
récepteurs membranaire.
C
Les cérébrosides réagissent face à un stress cellulaire.
D
Les Globosides présentent un ose simple : le N-Acétyl Galactosamine.
E
Mais non ! Ce sont les Para-Globosides qui ont cet ose dans leur composition.
7
Question 22
A
Sur une CCM, le Ganglioside GM1 migrera plus loin que le Ganglioside GM2.
B
La maladie de Niemann Picks engendre un défaut de synthèse d’Hexoaminase
A.
C
La Maladie de Tay Sachs & de Niemann Picks ne produisent plus de Céramides.
D
Dans la Maladie de Tay Sachs, il y a accumulation de GM3.
E
Dans la maladie de Niemann-Picks, on a une accumulation de Sphingomyéline.
Question 23
A
Une protéine dont les angles Φ et ψ sont tous deux positifs forme une hélice
alpha.
B
Les liaisons Hydrophobes sont insensibles thermiquement.
C
Deux protéines fonctionnellement assimilables sont assimilables
structurellement.
D
L’épissage alternatif n’a pas d’influence sur le Domaine « Zinc-Finger ».
E
L’assemblage génétique de 2 protéines va donner une protéine
fonctionnellement différente des protéines mères.
Question 24
A
La LH possède 7 passages transmembranaires le récepteur à la protéine G.
B
Une protéine est liée à la membrane cellulaire par son N-terminale
uniquement.
C
La liaison Acyl est une liaison faible.
D
Les récepteurs à Tyrosine Kinase font intervenir les protéines Co-Smad.
E
Un récepteur à Tyrosine Kinase peut être inhibé par une Phosphokinase.
8
Question 25
A
Le Récepteur à l’insuline présente 2 fois plus de ponts disulfures que son
ligand.
B
Une fois muté, le site « Immunoglobuline like » du récepteur au VEGF
présente une activité de 30-40 % uniquement.
C
La formation de l’Hétérodimère « Récepteur à activité Sérine/Thréonine
kinase » ne nécessite pas de Facteur β.
D
La protéine R-Smad va stabiliser l’Homodimère Co-Smad.
E
Un Homme à Utérus peut s’auto-féconder. On appelle cela l’auto-procréation.
Question 26
A
Le ligand d’un récepteur couplé à la protéine G, du groupe 3, est en contact
avec la membrane cellulaire.
B
Il existe des Acides aminés hydrophiles intra-membranaire au sein des
récepteurs couplé à la protéine G qui les stabilisent.
C
L’AMP se fixe sur le site catalytique de la Protéine kinase A.
D
Le domaine ABC présente autant de passages membranaires que le récepteur
à la LH.
E
MDR est une protéine de nettoyage cellulaire qui fait partie de la même
famille que la protéine responsable de la Mucoviscidose.
9
Biologie Moléculaire
Question 27
A
Momo est un ouf dans sa tête.
B
L’EDTA est proscrit dans le cas de Saturnisme.
C
La Génétique inverse consiste à analyser la maladie afin de découvrir la
structure de la protéine impliquée.
D
Le Principe de la Dialyse est fondé sur le phénomène d’Osmose.
E
La purification par une CCM peut être effectuée pour former des standards.
Question 28
A
La Purification d’une protéine va augmenter l’activité de l’homogénat initial.
B
1 KDa = 8,42 résidus environ.
C
La Méthode par chimiluminescence est une Chromatographie d’affinité.
D
On peut déduire d’un Western Blot la disparition du gène de la Dystrophine
chez les personnes atteintes de la myopathie de Duchennes.
E
La Glutathion S Transférase est une étiquette in vitro.
Question 29
A
La GFP est, comme toutes les étiquettes, utilisée in vitro.
B
La Gyrase bactérienne est une Hélicase Procaryote.
C
La Topoisomérase induit moins facilement des Surenroulements positif.
D
La Topoisomérase va forcément nécessiter de l’énergie sous forme d’ATP.
E
La Fluoro-quinolone va stabiliser la coupure induite par la Gyrase bactérienne.
10
Question 30
A
La Campthotecine. va bloquer une des étapes de la Topoisomérase.
B
La Réplication nécessite la présence d’une ARN polymérase ADN dépendante.
C
Chez les Procaryotes, c’est l’ADNpol I qui va dégrader l’amorce d’ARN.
D
L’ADNpol responsable de la polymérisation des fragments d’Okazaki chez
l’Homme est l’ADNpol δ.
E
L’ADNpol α présente toutes les caractéristiques d’une ADNpol I.
Question 31
A
La Pol III nécessite l’apport d’une protéine extérieure (protéine « Clamp ») qui
va la stabiliser au cours de la synthèse du brin direct.
B
E. Coli a un génome environ 99,5 ‰ plus faible que celui de Charline.
C
La Méthylation partielle du brin d’ADN permet une correction du brin fils.
D
L’ADN ligase est présente dans tous les mécanismes de réplication génomique.
E
La Gyrase Bactérienne est située au front de la fourche de réplication, devant
l’Hélicase.
11
Question 32 – Nous sommes dans un génome Eucaryote en cours de réplication, voici le
Schéma :
A
Le Rond rouge pourrait être une Hélicase.
B
RPA va se situer sur le brin 1 ou le brin 2.
C
L’ADNpol δ va agir sur le brin 1 dans le sens 2.
D
Le Brin 1 va être la matrice du brin discontinu.
E
Le sens 1 est le sens de propagation de la réplication du brin discontinu.
Question 33 – Toujours à propos du Schéma précédent.
A
L’ADNpol α va avoir une fonction d’Exonucléasique dans le sens 2 uniquement.
B
La primase va agir dans le sens 1 ou le sens 2.
C
Une Topoisomérase sera en amont de l’Hélicase.
D
Le sens de propagation de la fourche est le sens contraire du sens 1.
E
La fonction exonucléasique de l’ADNpol α est dans le sens inverse de la
fonction exonucléasique l’ADNpol δ sur le brin 1.
12
Question 34
A
La substitution d’une Guanine en Adénine est une substitution par
Transversion.
B
La forme Cétol est la forme des bases la plus fréquente.
C
La Désamination peut se faire sur toutes les bases puriques.
D
Après Oxydation, la Guanine modifiée peut se lier à l’autre base pyrimidique.
E
La Création d’un site AP, c’est transformer un nucléotide en Phospho-ribose.
Question 35
A
Un agent intercalant induit la destruction de l’ADN.
B
L’Aflatoxine B1 est une Mycotoxine qui créer des sites AP.
C
La Mito-Mycine est une molécule qui créer de liaison covalentes entre brins
opposés.
D
Chez les Procaryotes, la protéine codée par le gène « mut » nécessite une
méthylation des brins fils.
E
Chez les Eucaryotes, les méthylations qui permettent la fonction de correction
se font sur des îlots CG.
Question 36
A
L’Alkyltransferase est une enzyme qui va couper les groupements méthyls
présents sur les cytosines du brin d’ADN.
B
La réparation de type BER se fait chez les Eucaryotes et les Procaryotes.
C
Chez les Eucaryotes, la réparation NER se fait par action d’ERCC1 et des
protéines XP.
D
Chez les Procaryotes, L’Exinuclase ABC possède une activité Hélicase.
E
Lex-A est inhibé par Rec-A.
13
Question 37
A
Le système SOS se base sur la recombinaison homologue.
B
Un monobrin cassé peut engendrer une leucémie par activation de la protéine
Kmax.
C
Les Micro-ARN sont impliqués dans la maturation des ARNm.
D
Les ARNr sont les ARN les plus abondants dans la cellule.
E
L’ARNpol a toujours une activité 5’3’ dans le sens du brin transcrit.
Question 38
A
Chez les Procaryotes, Enzyme cœur = Holoenzyme + Facteur β.
B
Chez les Eucaryotes, l’ARNpol I est situé dans le Nucléole tandis que les
ARNpol II et III sont localisées dans le Nucléoplasme.
C
Chez les Procaryotes, l’initiation de la transcription s’effectue par une étape
irréversible.
D
Le Facteur σ est présent tout le long de la transcription.
E
Des Facteurs d’élongation permettent à l’ARN polymérase de se dissocier plus
facilement du transcrit au cours de la transcription.
Question 39
A
L’arrêt de la réplication génomique Procaryote se fait toujours par formation
d’une structure en épingle à cheveux.
B
Le mécanisme direct nécessite la protéine ρ.
C
C’est toujours la matrice d’ADN qui forme la structure en épingle à cheveu,
sinon il n’y aurait pas de traduction sur l’ARNm.
D
Chez les Procaryotes, l’ARNpol peut se fixer toute seule sur la région
promotrice.
E
Chez les Eucaryotes, une des régions promotrices de la transcription est la
Boite de Pribnow (-10.)
14
Question 40
A
Le Facteur TFII H est le dernier des facteurs d’initiation de la transcription qui
se fixe sur l’ARNpol II.
B
Le Facteur TFIIH phosphoryle un site de l’ARNpol II afin qu’il y ait fixation de
nouveau Facteur de transcription.
C
La Coiffe 7-MéthylGuanosine en 3’ de l’ARNm permet l’exportation de la
protéine de par sa localisation en N-term.
D
La queue poly-A permet la distinction de l’ARNm des autres types d’ARN.
E
U1 et U6 sont des SnRNP qui participent à l’excision intronique.
Question 41
A
La Dérégulation des ARNm codant pour des protéines du Cytosquelette peut
donner lieu à des démences.
B
Une élongation en 3’ de la queue de Poly-adénylation est un facteur
d’instabilité.
C
L’ARNr précurseur 45s va subir un épissage alternatif pour donner les ARNr
28s, 18s et 5,8s.
D
L’assemblage des protéines et des ARNr se fait dans le noyau.
E
L’assemblage des sous-unités ribosomiques se fait dans le cytoplasme.
Question 42
A
La Complémentarité entre Codon et Anticodon est respectée lors de la fixation
d’un ARNt sur l’ARNm.
B
UAG est le codon Stop Ambre.
C
L’acide aminé initiateur de la traduction chez les procaryotes est la N-MéthylMéthionine.
D
Le Wooble induit le fait d’avoir plus d’ARNt que d’acides aminés.
E
Un même anti codon peut reconnaître plusieurs codons.
15
Question 43
A
Une mutation non-sens fait nécessairement l’objet d’un décalage de lecture.
B
Les bras latéraux sont constitués des 20 acides aminés protéinogènes.
C
Le 5’Aminoacyl-Adénylate se fixe sur son ARNt via le ribose d’une Adénine en
3’.
D
La Séquence de Kozac est situé en 5’ du codon AUG.
E
La Grande sous unité du ribosome se lie à sa petite sous unité au milieu de
l’initiation de la traduction.
Question 44
A
La Séquence Shine-Dalgarno est complémentaire et anti // à l’ARNr 18s.
B
Deux codons AUG et 2 codons STOP sont nécessairement présents sur un
ARNm pour que cet ARNm soit dit Polycistronique.
C
La Toxine Diphtérique est active chez les Procaryote uniquement.
D
La Streptomycine bloque l’initiation de l’initiation de la Traduction.
E
La Régulation eucaryote peut se faire au niveau de la dégradation de la
protéine.
Question 45
A
A [E] constant, on est en ordre 0 quand la Vmax est atteinte.
B
Un inhibiteur non compétitif ne change pas la Vmax.
C
Plus l’enzyme est polaire, plus sa liaison au substrat est grossière.
D
Le Km est la constante de Michaelis. Elle équivaut à la concentration de
Substrat V = Vmax.
E
Le Km est proportionnel à l’inverse de l’affinité de l’enzyme pour son substrat.
16
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire