Démarche possible

advertisement
CORRECTION BAC BLANC OBLIGATOIRE MAI 2015
1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (10 points).
Qualité de la synthèse : Il n’y a pas de synthèse réussie sans éléments scientifiques suffisants.



Présence d’une introduction qui pose la problématique et annonce sa résolution : peste = maladie infectieuse
mortelle (réponse immunitaire insuffisante) due à une bactérie
Schémas intégrés à la démarche.
Conclusion récapitulant la réponse à la problématique. Immunité adaptative (1ère rencontre avec
l’antigène). Elle sera plus efficace lors d’une 2ème rencontre, grâce aux cellules mémoire.
Qualité de mise en forme :
 Syntaxe, grammaire, orthographe corrects.
 Schéma clair, légendé, titré, de grande taille.
 Mise en page qui facilite la lecture, présentation attrayante.
Idées essentielles :
Pour les LB
 Reconnaissance de l’antigène libre (sélection clonale)
 Amplification clonale
 Différenciation (plasmocytes) + cellules mémoire
 Phase effectrice (production d’anticorps libres, neutralisation de l’antigène par formation de complexes
immuns)
 Elimination de l’antigène par phagocytose du complexe immun.
Pour les LT CD4 et CD8
 Reconnaissances de l’antigène associé à des molécules du CMH par cellule présentatrice (sélection clonale)
 Amplification clonale
 Différenciation (CD8  LTc + cellules mémoires) (CD4  LTa + cellules mémoires)
 LTc lysent des bactéries
 Elimination de la cellule lysée par phagocytose
 LTa produisent l’interleukine qui stimulent l’amplification clonale et la différenciation des LB et LT CD8)
10
8
7
6
5
4
3
1
Pas d’éléments
scientifiques
maladroite(s)
et/ou
n Rédaction
correcte(s)
schématisatio
et/ou
maladroite(s)
Rédaction
n
schématisatio
et/ou
insuffisants
n Rédaction
correcte(s)
insuffisants
schématisatio
suffisants
maladroite(s)
et/ou
scientifiques
n
Rédaction
scientifiques
schématisatio
scientifiques
et/ou
Eléments
n Rédaction
correcte(s)
Rédaction
n
schématisatio
et/ou
n Rédaction
correcte(s)
schématisatio
et/ou
Rédaction
suffisants
Eléments
schématisatio
scientifiques
Eléments
et/ou
maladroite(s)
Eléments
Pas de synthèse
(connaissances)
répondant à la
n
Synthèse maladroite
schématisatio
Synthèse réussie
question
traitée
0
Cas particulier : candidats non prévus dans le premier tableau (aucune synthèse, mais contenu scientifique de qualité)
Rédaction
et/ou
schématisation correcte(s)
Rédaction
et/ou
schématisation maladroite(s)
8
4
2ère PARTIE : Exercice 1 (10 points).
Démarche possible
L’irradiation détruit l’ensemble des lymphocytes des souris qui se trouvent dès lors dépourvu
Souris S2 :
- L’injection de lymphocytes B prélevés dans la rate d’une souris « normale » en bonne
santé rétablit chez la souris irradié
- Ce système immunitaire reconstitué est capable de produire des anticorps dirigés
Souris S1 :
Le système immunitaire reconstitué des souris S1 peut reconnaître l’ensemble des
lymphocytes B à reconnaître l’antigène flagellaire de salmonelle est donc liée à leur passage
au travers la colonne remplie de billes de latex o
Les lymphocytes possédant des récepteurs capables de reconnaître l’antigène flagellaire de
salmonelle sont retenus par la colonne et ne sont donc pas injectés dans la souris irradiée
Cette observation confirme que les lymphocytes sont munis de récepteurs
mais elle ne permet pas de conclure que chaque lymphocyte ne
possède qu’un seul type de récepteur
B en présence de plusieurs antigènes et vérifier ensuite la production d’anticorps
Démarche cohérente qui permet de
répondre à la problématique
Démarche maladroite et réponse partielle
à la problématique
Tous les éléments
scientifiques issus
des documents et
des
connaissances
sont présents et
bien mis en
relation.
Des éléments
scientifiques bien
choisis issus des
documents et/ou
des connaissances
bien mis en relation
mais incomplets.
Des éléments
scientifiques bien
choisis issus des
documents et/ou des
connaissances
incomplets et
insuffisamment mis
en relation.
Quelques éléments
scientifiques issus
des documents et /ou
des connaissances
bien choisis mais
incomplets et
insuffisamment mis
en relation
De rares éléments
scientifiques
parcellaires issus
des documents et/ou
des connaissances,
et juxtaposés
10-8
7-6
5-4
3-2
0-1
2ère PARTIE : Exercice 2 (20 points).
Aucune démarche
ou démarche
incohérente
Doc1
 Sclérose = destruction de la myéline
autour des neurones du système
nerveux central.
Doc 2
Sujet sain de rares cellules autoréactives anti-myéline (LT CD4 et CD8,
LB) sang et pas du tout dans le sang SNC
Alors que chez un sujet atteint même
si ces cellules sont rares dans le sang
elles sont anormalement abondantes
dans le sang du SNC :
(LT et Cellules productrices de cytokines
et d’anticorps anti-myéline.)
 LT et LB se forment dans la moelle osseuse puis
deviennent immunocompétents (dans la moelle
osseuse pour les LB et dans le Thymus pour les LT)= ils
sont alors capables de reconnaître les molécules
étrangères à l’organisme.
 A ce stade les LT et LB capables de reconnaitre les
molécules du soi (= cellules auto-réactives) seront
alors élimés par apoptose.
 Chez la personne atteinte de sclérose en plaque les LT et LB auto-réactifs, de manière anormale, ne
sont pas éliminés lors de la phase maturation des lymphocytes.
 Ils traversent, anormalement, la barrière du sang du SNC et identifient la myéline des cellules
nerveuses comme une molécule étrangère à détruire : production de cytokine qui active
-LT qui deviennent des LTc
- les LB qui deviennent des plasmocytes producteurs d’anticorps anti myéline
- les macrophages (phagocytose)
= Maladie auto-immune
Doc 3
 Traitement classique de la sclérose = Immunosuppresseur
Effets secondaires car peu spécifique
 Venin de scorpion diminue considérablement
l’intensité du courant de k+ (0.01nA contre 1nA pour les autres
canaux) ce qui signifie que ce venin de façon spécifique diminue
l’activité
des canaux Kv1.3
 ces canaux sont presque exclusifs et extrêmement abondants sur les LT
auto-Réactifs
 l’ouverture de ces canaux est indispensable à la multiplication cellulaire.
Donc le venin diminuant l’ouverture des canaux Kv1.3 spécifiques des LT auto-réactifs limite leur
multiplication c'est-à-dire limite leur action destructrice de myéline.
Sans les effets secondaires des autres traitements car action spécifique et n’agit donc pas sur les
autres LT non auto-réactifs.
Cohérence de la démarche :
 introduction présentant la problématique à résoudre.
 Extraction d’informations pertinentes (+référence des documents, valeurs chiffrées quand cela
est possible)
 Apport d’informations pertinentes à partir des connaissances.
 Mise en relation rigoureuse (or, donc…)
 Une conclusion répondant à la problématique.
Qualité de mise en forme :
 Syntaxe, grammaire, orthographe corrects.
 Mise en page qui facilite la lecture, présentation attrayante.
LES CRITERES : LE RAISONNEMENT SCIENTIFIQUE ET L’ARGUMENTATION
pratiquer une démarche scientifique dans le cadre d'un problème scientifique à partir de l'exploitation d'un ensemble de documents et en mobilisant ses
connaissances
Qualité de la
démarche
Eléments
scientifiques
(tirés des
documents et
issus des
connaissances)
Démarche cohérente
Suffisants dans
les deux domaines
5
Démarche maladroite
Pas de démarche ou démarche
incohérente
Suffisants pour un
Suffisants pour un
Moyens dans l’un
Insuffisants dans
domaine et moyens
dans l’autre
domaine et moyens
dans l’autre
les deux
domaines
Ou
Ou
des domaines et
insuffisants dans
l’autre
Moyens dans les
deux
Moyens dans les
deux
4
3
2
1
Niveau atteint dans la compétence pour cette évaluation
Restituer et mobiliser les connaissances
Raisonner
Communiquer par un texte pertinent
1 2 3 4
Rien
0
Téléchargement