Les notes brèves sur l`imparfait de l`indicatif

advertisement
Les notes de chapitre 3, modifiées d’En bonne forme
Imparfait de l’indicatif
La forme de l’imparfait de l’indicatif
Pour conjuguer des verbes à l’imparfait de l’indicatif,
1. Prendre la conjugaison de la première personne du pluriel (nous) du présent,
2. Enlever la terminaison -ons,
3. Ajouter les terminaisons de l’imparfait -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, et -aient.
Parler
Nous parlons
Je parlais
Tu parlais
Il parlait
parl- + -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient
Nous parlions
Vous parliez
Ils parlaient
Finir
Nous finissons
Je finissais
Tu finissais
Il finissait
finiss- + -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient
Nous finissions
Vous finissiez
Ils finissaient
Il y a des exceptions pour les verbes être, les verbes en -cer, et les verbes en -ger,
Être
Commencer
J’étais
Nous étions
Je commençais
Nous commencions
Tu étais
Vous étiez
Tu commençais
Vous commenciez
Il était
Ils étaient
Il commençait
Ils commençaient
Voyager
Je voyageais Nous voyagions
Tu voyageais Vous voyagiez
Il voyageait Ils voyageaient
Les verbes impersonnels,
Pleuvoir
Falloir
Il pleuvait
Il fallait
Plaire
Ça plaisait
Valoir
Ça valait
Les verbes pronominaux se conjuguent de la même façon que les verbes aux autres temps
simples,
Se laver
Je me lavais Nous nous lavions
Tu te lavais Vous vous laviez
Il se lavait
Ils se lavaient
L’emploi de l’imparfait de l’indicatif,
1. Pour raconter des souvenirs et des actions habituelles qui se sont répétées dans une
période de temps illimité,
Quand Suzanne était petite, elle vivait en Indochine. Son père était militaire. Il
avait des domestiques. La famille célébrait les fêtes françaises et vietnamiennes.
2. Pour faire la description physique ou morale d’une personne,
Laurent avait dix ans, il n’était pas grand et il avait des cheveux verts. Il portait
toujours des jeans avec des trous. Il souriait souvent et obéissait généralement à
son père.
3. Pour décrire la scène en termes du lieu, de l’époque, ou le temps,
Hier, à la plage, il faisait un temps superbe. Le soleil brillait, il n’y avait pas de
vent et le ciel était clair et bleu.
4. D’habitude, les verbes être, avoir, penser, croire, savoir, et espérer sont conjugués à
l’imparfait puisqu’ils expriment un état mental ou physique,
J’avais tellement faim, je pensais que j’allais mourir.
Je savais que c’était la fin.
5. Pour exprimer des actions progressives ou simultanées, souvent avec des conjonctions
suivantes,
Pendant que
Quand
Lorsque
Tandis que
Alors que
« while »
« when »
« when »
« whereas »
« whereas »
Suzanne déballait ses cadeaux pendant que sa sœur regardait les feux d’artifices
qui avaient lieu dans le jardin.
Nous écoutions de la musique pendant que notre sœur découpait des poupées dans
du papier.
Le passé composé et l’imparfait ensemble
1. Une action soudaine est accompagnée par une description ou par une action progressive.
J’ai vu le père Noël, il portait un sac plein de jouets.
Ma sœur et moi nous sommes allés découvrir nos cadeaux, ils se trouvaient autour
de nos chaussures.
Souvent il y a qui, que, ou parce que entre les deux parties de la phrase,
J’ai vu le père Noël qui avait une barbe blanche.
2. Une description ou une habitude est interrompue par une action soudaine,
Hier, je dormais sur mon canapé quand le chat a sauté sur moi.
Je marchais à l’école chaque jour jusqu’à mon seizième anniversaire où j’ai reçu
mon permis de conduire.
3. Le verbe qui suit la conjonction que après un verbe au passé, comme je pensais que ou il
a cru que, n’est jamais au passé composé,
Nous avons vu sur le calendrier que la fête de Pâque approchait.
Je savais que l’enfant allait se mettre à crier.
Téléchargement