Cliquez ici pour obtenir le code de déontologie

advertisement
Approuvé à l’assemblée générale de l’AIOSP tenue à Stockholm (Suède) le 8 août 1995
Préambule
L’Association internationale d’orientation scolaire et professionnelle fait la promotion de services d’orientation scolaire
et professionnelle de grande qualité, offerts par des spécialistes compétents et reconnus afin de faciliter les choix
personnels de gens de tous âges qui songent ou se préparent à travailler ou veulent composer avec la dynamique du
marché du travail et du milieu de travail. L’énoncé de mission de l’AIOSP, document lié au présent code de
déontologie, fait état des moyens multiples que prend l’Association pour veiller à la qualité de l'orientation scolaire et
professionnelle sous les aspects suivants : formation et qualification des intervenants; élaboration et utilisation de
méthodes et de matériel utiles pour l’orientation scolaire et professionnelle de personnes de différents âges et milieux;
recherche et développement; promotion des besoins des clients en orientation scolaire et professionnelle auprès des
gouvernements et des institutions.
L’engagement des membres envers la mission de l’AIOSP, en tant qu’association professionnelle vouée à la qualité
des services, de la recherche et de la promotion des choix scolaires et professionnels personnels, exige l’adhésion à
un code public de déontologie qui guide l’action des intervenants, établit des critères pour l’autoévaluation et
l’évaluation des pairs touchant la qualité du rôle des intervenants et informe le public des normes attendues de
conduite professionnelle. Ce code de déontologie est essentiellement compatible avec ceux adoptés par des
collègues de domaines professionnels connexes qui ont aussi pour vocation d’aider des gens à se préparer au
marché du travail, à exercer un emploi, à participer à de la formation ou à faire des études. C’est pourquoi le code de
l’AIOSP, comme celui d’organisations éducatives, scientifiques et professionnelles, vise à promouvoir la valeur, la
dignité, le potentiel et la spécificité des personnes à qui les membres de l’AIOSP offrent leurs services.
Les codes de déontologie comme celui qui est présenté ci-après font état des règles de base permettant d’évaluer un
comportement conforme à l’éthique professionnelle. Ils ne peuvent pas traiter tous les cas de conflits déontologiques
que les membres de l’AIOSP peuvent vivre dans leur pays ou leur culture. Le code qui suit vise plutôt à favoriser
l’autoperfectionnement des membres en matière d’éthique professionnelle et à inspirer la création de codes
déontologiques locaux et régionaux.
Code de déontologie
Responsabilités professionnelles envers les clients
1.
Les membres de l’AIOSP acceptent l’obligation primordiale de respecter la dignité de chaque personne à qui
des services d’orientation scolaire et professionnelle sont fournis. Cette obligation suppose que le membre
accepte le droit de la personne de faire des choix en autonomie, d’assumer la responsabilité des décisions
prises et de s’autoguider et de s’autoperfectionner et de protéger la confidentialité des renseignements. Il
incombe aussi à l’intervenant de se tenir au courant des lois et des politiques relatives aux droits des clients.
1.
Les membres de l’AIOSP acceptent l’obligation de donner des chances égales d’orientation scolaire et
professionnelle sans qu’il soit porté préjudice à des personnes en raison du statut social, des antécédents
scolaires, du sexe, de la race, du groupe ethnique, des croyances religieuses, de l’orientation sexuelle ou
d’une déficience et d’éviter toutes les formes de discrimination apparentée.
2.
Les membres de l’AIOSP sont sensibles à tous les aspects des besoins des clients (scolaires,
professionnels, personnels et sociaux) dans leurs interactions visant à faciliter la préparation ou l’adaptation
à des études, à une formation et à une profession et devraient adresser leurs clients à des spécialistes si
3.
leurs propres compétences ne permettent pas de répondre aux besoins.
Les membres de l’AIOSP informent les clients, verbalement ou par écrit, de la raison d’être de l’orientation
scolaire et professionnelle, de ses objectifs, des techniques utilisées, des politiques et des règles de
déontologie applicables, des cas où la consultation d’autres spécialistes serait possible et des contraintes
(lois ou politiques) liées à la prestation de services. Toute limite fixée par d’autres au sujet de la
confidentialité des renseignements est examinée avec le client avant qu’il soit mis en situation de choisir des
réponses personnelles à ces limites. La communication de renseignements confidentiels nécessite le
consentement exprès du client.
4.
Les membres de l’AIOSP encouragent les clients à se prendre en main et évitent par conséquent de leur
dicter ou imposer consciemment des choix, des valeurs, des modes de vie, des projets ou des convictions
(p. ex. des opinions générales sur la vie économique) qui représentent le point de vue des conseillers ou
d’autres personnes, mais non celui des clients. Cependant, lorsqu’un client a des valeurs antisociales
dangereuses pour lui-même ou d’autres personnes, le conseiller peut devoir présenter ses valeurs
professionnelles et indiquer dans quelle mesure il souscrit aux conventions sociales.
5.
Les membres de l’AIOSP expliquent le contenu, les objectifs et les résultats des tests en des termes
compréhensibles pour les clients. Ils appliquent des normes pertinentes pour choisir, utiliser et interpréter
des techniques d’évaluation. Ils reconnaissent que les nouvelles techniques, p. ex. les programmes
d’orientation professionnelle ou les tests informatisés, les obligent à suivre périodiquement une formation et
6.
à lire régulièrement des documents spécialisés sur l’administration, la notation et l’interprétation des tests.
Les membres de l’AIOSP communiquent aux clients les avantages de nouvelles techniques et d'applications
informatiques pertinentes lorsque des études ou des évaluations en justifient l’utilisation. Ils s’assurent que
l’emploi d’applications informatiques ou d’autres techniques soit adapté aux besoins personnels des clients,
que les clients comprennent l’utilisation de la technique ou de la méthode concernée et qu’un counselling de
suivi soit fait. Ils veillent aussi à ce que les membres de groupes sous-représentés jouissent de l’égalité
d’accès aux meilleures techniques existantes, à la technologie informatique et, peu importe la technique
utilisée, à une information non discriminatoire, à jour et exacte.
7.
8.
Les membres de l’AIOSP, en indiquant leurs compétences professionnelles, leur formation et leur
expérience à des clients et aux organisations qu’ils consultent, fournissent une information précise, juste et
pertinente et ne donnent pas de renseignements fallacieux ou trompeurs.
Les membres de l’AIOSP évitent les conflits d’intérêts qui nuisent aux intérêts supérieurs de leurs clients
lorsqu’ils exercent à la fois des fonctions de conseiller d’orientation professionnelle et des fonctions
rémunérées de représentants de services de placement ou de recruteurs ou intermédiaires pour des
9.
établissements de formation. Ils doivent informer les clients des cas potentiels de conflit d’intérêts.
Les membres de l’AIOSP adressent leurs clients à des services appropriés lorsque leur aide professionnelle
ne peut plus être fournie ou poursuivie.
Attitude envers les collègues et les administrateurs
1.
Les membres de l’AIOSP contribuent à établir et à entretenir de bonnes relations avec leurs collègues et les
administrateurs pour faciliter la prestation des meilleurs services possible d’orientation scolaire et
professionnelle.
1.
Les membres de l’AIOSP informent leurs collègues et les administrateurs de certains aspects du travail
d’orientation scolaire et professionnelle, comme les lignes directrices sur la protection des renseignements
personnels.
2.
Les membres de l’AIOSP communiquent à leurs collègues et aux administrateurs des renseignements
exacts, objectifs, concis et pertinents sur les besoins en orientation scolaire et professionnelle et les résultats
de l’orientation à des fins d’évaluation ou autres.
3.
Les membres de l’AIOSP collaborent avec leurs collègues à l'observation du code de déontologie pour ce
qui touche les méthodes et les usages de leur milieu de travail. Lorsque des renseignements obtenus
directement soulèvent des doutes quant à la conformité du comportement d’un collègue, membre de l’AIOSP
ou non, à l'éthique professionnelle, les membres discutent de la question avec lui ou se servent des moyens
4.
institutionnels existants pour rectifier la situation.
En cas de divergence entre le code de déontologie et des directives ou en cas de non-coopération d’un
employé, les membres de l’AIOSP cherchent à consulter directement les administrateurs responsables pour
connaître les implications de la situation et trouver des moyens d’y remédier.
Attitude envers les organismes gouvernementaux et les organismes communautaires
1.
Au besoin, les membres de l’AIOSP préconiseront et faciliteront la mise sur pied de services d’orientation
scolaire et professionnelle offerts conformément aux règles d'éthique professionnelle et adaptés aux besoins
des clients, avec la collaboration des décideurs, des législateurs ou du personnel administratif.
1.
Les membres de l’AIOSP connaissent la qualification et la formation attendues des intervenants compétents
en orientation scolaire et professionnelle et en informent les administrateurs, les législateurs et d’autres.
2.
Les membres de l’AIOSP collaborent activement avec des organismes et des personnes d’autres institutions
ou de la collectivité afin de répondre aux besoins des clients et de leur fournir des services.
Responsabilités à l’égard de la recherche et de processus connexes
1.
Les membres de l’AIOSP qui ont reçu la formation et possèdent les compétences nécessaires à cette fin
conviennent qu’ils doivent effectuer des études et en communiquer les résultats au moyen de procédures
conformes aux normes éthiques et scientifiques reconnues de la recherche en éducation et en psychologie.
Lorsqu’ils utilisent des données sur les clients pour des statistiques, des évaluations, des recherches ou la
planification de programmes, les membres de l’AIOSP veillent à ce que l’identité de chaque client demeure
confidentielle.
1.
Les membres de l’AIOSP conviennent qu’ils doivent contribuer à l’amélioration de l’orientation scolaire et
professionnelle en partageant leurs habiletés, leurs connaissances et leur savoir-faire avec leurs collègues et
des associations professionnelles, comme l’AIOSP.
Responsabilités en tant qu’intervenant
1.
Les membres de l’AIOSP suivent la formation initiale et continuent de se perfectionner dans les domaines de
connaissance et de compétence requis pour exercer leur profession à titre d'intervenant en orientation
scolaire et professionnelle qualifié et compétent.
1.
Les membres de l’AIOSP oeuvrent dans les limites de leur domaine de formation et d’expérience et
adressent à d’autres professionnels les clients qu’ils ne peuvent pas aider. Chaque membre de l’AIOSP
accepte les conséquences de ses actes professionnels, et ce, dans le respect conscient et délibéré des
règles de déontologie.
2.
Les membres de l’AIOSP continuent, dans l’exercice de leur profession, à la fois d’observer les principes
humanistes qui sous-tendent le comportement conforme aux règles de déontologie et de s’intéresser à
l’évolution des questions sociales et politiques qui soulèvent des considérations déontologiques pour la
profession. Parmi ces questions : Qui sont mes clients (étudiants, travailleurs, employeurs, société tout
entière) et quelles sont les questions d’éthique importantes dans mes relations avec eux? En quoi des
formes d’intervention différentes (counselling individuel, travail de groupe, programmes informatisés,
consultation de gestionnaires pour le compte de travailleurs) soulèvent-elles des questions de déontologie
différentes ? Comment les services d’orientation scolaire et professionnelle devraient-ils réagir, sur le plan
éthique, aux tensions globales entre l’économie et l'environnement dans la vie professionnelle et le milieu de
3.
travail des clients ?
Les membres de l’AIOSP vérifient et maintiennent leurs compétences professionnelles et obtiennent
périodiquement de la formation pour être en mesure d’offrir des services compétents à des clients d’origines
culturelles différentes et de recourir efficacement à de nouvelles théories et techniques d’intervention,
applications informatiques et méthodes d’évaluation. Ils veillent à se tenir au courant des innovations et des
tendances touchant le contexte et le contenu de l’orientation scolaire et professionnelle et à le faire en
reconnaissant que les expériences et le développement professionnels et personnels se poursuivent tout au
long d’une carrière.
4.
5.
Les membres de l’AIOSP participent régulièrement à des activités de supervision leur permettant d’enrichir
les connaissances et les compétences requises pour bien s’acquitter de leurs responsabilités
professionnelles et de se fixer des objectifs de perfectionnement continu.
Les membres de l’AIOSP sont conscients de leurs valeurs et de leur attitude et demeurent discrets et
objectifs lorsqu’ils offrent de l’aide aux clients. En particulier, ils évitent toute forme de stéréotype ou de
discrimination fondé sur la race, le sexe et l’âge.
6.
Les membres de l’AIOSP, lorsqu’une question déontologique est imprécise ou ambiguë, consultent
confidentiellement une association professionnelle ou des collègues pour essayer de clarifier la situation ou
d’élaborer des stratégies pour rectifier la situation qui est à la source du problème. S’il n’est pas possible de
le faire, ils communiquent directement avec le secrétaire général de l’AIOSP pour obtenir des
éclaircissements ou des conseils ou pour poser une question d’éthique professionnelle.
Téléchargement