Adjectif épithète liée

publicité
10/02
SEANCE 4
Grammaire
Les expansions du nom
I-
A retenir (voir fiche synthèse) :
LES EXPANSIONS DU NOM
On nomme expansions du nom tous les mots ou groupes de mots qui ont pour fonction d’enrichir le
nom, d’apporter des informations supplémentaires sur ce dernier. Elles ne sont pas obligatoires : les
enlever de la phrase ne modifie pas le sens ou la syntaxe de la phrase.
Parmi les expansions du nom, on distingue :

L’adjectif qualificatif épithète liée ou épithète détachée
o Ex : ce grand homme (= épithète liée) / cet homme, grand, vient de rentrer (=
épithète détachée)

L’adjectif qualificatif, attribut du sujet :
o Ex : Cet homme est grand
Sujet
Verbe Adj. attribut du sujet « cet homme »
D’état

L’adjectif qualificatif, attribut de l’objet :
o Ex : Cet homme a une voiture qui est grise

Le complément du nom (CDN) : c’est un groupe nominal qui suit le nom qu’il qualifie. Il est
introduit par une préposition (à, de, entre, par, pour, sur, sans, sous, dans, chez…)
Préposition
Préposition
qui introduit le CDN
o
Ex : Le vent du Nord
CDN « le vent »
qui introduit le CDN
/
Un homme de grande taille
CDN « un homme »

L’apposition : c’est un nom ou un groupe nominal séparé du nom par une virgule.
o
Ex : Les sorciers, personnages effrayants, ont inspiré de nombreux récits.
Groupe nominal
apposition qui qualifie
« les sorciers »

La proposition subordonnée relative : elle est introduite par un pronom relatif (qui, que,
quoi, dont, où, lequel, laquelle, etc.) et contient un verbe conjugué. Elle suit directement le
nom (ou groupe nominal) qu’elle qualifie.
o
Ex : Cette blessure qui a la forme d’un éclair fait peur à voir.
Pronom relatif qui
Verbe conjugué
introduit la proposition relative
« qui a la forme d’un éclair », proposition relative qui caractérise le nom « blessure » : on dit
alors que le nom « blessure » est l’antécédent de la proposition subordonnée relative.
NB : Ne pas confondre l’apposition et l’épithète détachée. Tous deux sont séparés du nom, GN ou
pronom par une virgule, mais c’est un nom ou un GN qui est mis en apposition, alors que seul un
adjectif peut-être épithète détachée.
Ex : Un Homme, grand, arriva  « grand » = adjectif ayant la fonction épithète détachée.
Gérald, homme grand, arriva  « homme grand » = GN apposé à « Gérald »
II-
Exercices :
1. Parmi les deux phrases suivantes, laquelle ne contient pas de proposition relative ?
Pourquoi ?
a) Vous pensez que je suis un monstre !
b) J’adore ce ciel qui est d’un bleu intense.
La phrase a ne comporte pas de PSR car elle ne complète pas un nom mais un verbe conjugué.
2. « Une belle jeune fille ». Transformez ce groupe nominal pour obtenir :
a. une proposition relative
Une jeune fille qui est belle
b. un complément du nom
Une jeune fille d’une grande beauté
3. Ce texte comporte 5 propositions relatives. Soulignez-les et entourez le nom qu’elles
qualifient
Les grands peupliers se courbaient souvent au souffle de l’océan dont le bruit des vagues se
mêlait à celui de leurs feuilles, et dont l’air âpre et dur avait brûlé l’écorce. Une percée pratiquée
dans le feuillage laissait voir, des plus hautes fenêtres, la mer qui s’étendait, immense et terrible,
devant ce château sinistre qui n’en semblait qu’un lugubre apanage. [...] Il aimait les voûtes
prolongées, où l’on n’entendait que les oiseaux de nuit et le vent de la mer ; il aimait ces débris
soutenus par le lierre, ces sombres corridors et toute cette apparence de mort et de ruine.
4. Transformez les phrases suivantes de façon à ce que la deuxième proposition devienne une
proposition relative
a) Pierre a mangé le gâteau au chocolat ; Martine voulait ce gâteau.
Pierre a mangé le gâteau au chocolat que Martine voulait.
b) Aline me parle d’un garçon ; je n’ai jamais entendu parler de ce garçon.
Aline me parle d’un garçon dont je n’ai jamais entendu parler.
5. Soulignez les CDN dans le texte suivant et entourez les noms qu’ils qualifient
Même en pleine journée d’été, le bureau du divisionnaire Coudrier était du genre nocturne.
À plus forte raison en pleine nuit d’hiver. Une lampe à rhéostat n’y diffusait pas plus que la lumière
nécessaire. Les bibelots Empire qui ornaient la bibliothèque émergeaient de la nuit des temps.
6. Donnez la fonction des adjectifs soulignés
1. Il se perd dans des explications touffues
Adjectif épithète liée
2. Ses cheveux noirs, trop longs, restaient collés sur son front
Adjectif épithète liée / épithète détachée / attribut
7. Complétez, dans le texte suivant, les noms soulignés par le type d’expansion du nom
proposé
La forêt immense (adj. ; épithète) s’étendait à perte de vue. Un chemin ouvrait une large (adj. ;
épithète) brèche dans le rideau de verdure (CDN).
Les chênes à grandes feuilles (CDN) semblaient veiller sur le voyageur qui semblait indifférent aux
détails de la forêt (sub. relative). Le vent du Nord (CDN) soufflait dans leurs branches et faisait
entendre un hurlement éphémère (adj. épithète) qui était inquiétant (sub. relative).
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire