Véhicule Electrique

publicité
Véhicule Electrique
Electrique 1/5
I Limite de l’étude
Convertisseur Basse
Tension B.T / Haute
Tension (H.T)
Electric-Powered Vehicle
Prise
d'alimentation
électrique
Système de
refroidissement
Batteries
Hautes Tensions
Moteur électrique
asynchrone triphasé
1
2
3
4
Circuit Haute Tension ( Courant continu )
Onduleur ( Courant continu <=> alternatif )
Prise d'alimentation électrique
Convertisseur Basse Tension ( B.T ) en
Haute Tension (H.T )
Electrique 2/5
II Principe de fonctionnement
Batteries Haute
Tension
Point de stockage d'électricité.
Permet de régler l'intensité du courant
Libérée par la batterie ,lorsque le
conducteur appui sur la pédale d'accélérateur.
Régulateur
Variateur
Permet de transformer le courant Continu H.T ( DC )
en Courant H.T Alternatif Triphasé ( AC )
Convertisseur
Onduleur
Moteur Générateur
électrique
III Les caractéristiques techniques
3.1 Moteur Générateur Electrique
• Moteur ( série ) à courant continu
• Moteur ( parallèle) à courant continu
• Moteur ( synchrone ) à courant alternatif
• Moteur ( asynchrone ) à courant alternatif
• Générateur à courant continu ( Dynamo )
• Générateur à courant alternatif ( Alternateur )
3.2 L’ensemble batterie d’accumulateurs de 100 à 300 Volts
• Les batteries Nickel-Metal-Hydrure (NiMH)
- La charge d'un accumulateur au Nickel se fait à I= C/14h. Les accumulateurs NiMH ne supportent pas d'être
surchargés ( sauf par un courant d'entretien très faible < C/20h ). Ils sont peu sensibles à l’effet de mémoire.
• Les batteries Lithium-ion
- Densité d'énergie élevée et absence d'effet mémoire. Auto-décharge relativement faible. Le coût reste important.
Elles ne nécessitent pas de maintenance. L'utilisation d'un électrolyte liquide présente des dangers si une fuite
survient.
• Les batteries Lithium Métal Polymère (LMP)
- Elle utilisent un polymère gélifié comme électrolyte. Elles pouvent prendre des formes fines et variées. D’un
faible poids. Plus sûre que les Li-ion ( plus résistante à la surcharge et aux fuites d'électrolytes ). Plus de cycles
de vie.
Electrique 3/5
IV Prolonger la vie d’une batterie
•
Utiliser le chargeur intégré au véhicule .
•
Eviter les chocs ,les vibrations et les charges rapides .
•
Stocker la batterie à température ambiante ( 15 °C idéal )
•
Stocker la batterie aux alentours de 40 % de charge.
•
Ne pas charger complètement la batterie avant de la stocker.
•
Ne pas décharger complètement la batterie avant de la stocker.
•
Lors de l'achat de la batterie, vérifier la date de fabrication, son usure commençant dès sa sortie d'usine.
•
Ne pas utiliser durant le temps de charge
V Avantages du véhicule électrique
Peu de pollution
Aucune émission d’hydrocarbures, de fumées ou de particules
Les composants de la batterie sont 100% recyclables
Economique
Aucune consommation pendant les phases de ralenti
Les batteries se rechargent pendant les phases de décélération
Prime ADEME de 2000 à 3000 euros
Agrément de conduite
Le démarrage se fait toujours au quart de tour, même en hiver
Le moteur ne cale jamais ( absence d’embrayage ), accélérations progressives
Le moteur est parfaitement silencieux
V Inconvénients
Poids des batteries
Encombrement des batteries
Cycle des charges limités
Coûts de production des véhicules élevés
( à l’heure actuelle )
Manque de borne de recharge
La production de l’électricité par EDF
( plus ou moins propre )
Electrique 4/5
VI Le principe de fonctionnement du moteur à courant alternatif
6.1 Moteur synchrone
--Les bobines réparties sur la périphérie du moteur (le stator)
engendrent des flux magnétiques variables en intensité et en
sens.
-La résultante des flux s'appelle le champ tournant.
-Lorsqu'on alimente l(es) ' enroulement (s) du rotor en courant
-continu (par le deux collecteurs), la polarité magnétique ne
change pas par rapport à l'arbre du moteur.
-Ces pôles magnétiques vont "crocher" sur les pôles du champ
tournant - donc avoir exactement la même vitesse de rotation et entraîner avec lui le rotor.
-En cas de surcharge mécanique,le rotor ne pourra plus tourner à sa vitesse nominal et "décrochera".
6.2 Moteur asynchrone monophasé
- Sa vitesse de rotation n’est pas forcément proportionnelle à la
fréquence de l'alimentation électrique.
-Le stator (électro-aimant alimenté par un courant
alternatif),
produit un champ magnétique variable.
-Ce champ tournant (statorique) vient induire des courants
-dans le rotor (des barreaux de cuivre en circuit fermé sont
insérés, pour canaliser les courants induits).
-Leur interaction entraîne la rotation du rotor à une
fréquence légèrement inférieure à celle du champs tournant.
-Ce moteur est simple et facile à construire.
6.3 Moteur asynchrone triphasé
-Le
- stator supporte trois enroulements, décalés de 120°,
alimentés par une tension alternative triphasé.
-Leur interaction entraîne la rotation du rotor
- Par combinaisons des connections, on utilise deux possibilités :
Vitesses de rotation du moteur
Puissance de rotation du moteur
N.B. : Les moteurs asynchrones ne peuvent pas utiliser un courant
continu batterie. Un " système interface " permet de transformer le
courant continu en courant alternatif.
Moteur asynchrone monophasé
Electrique 5/5
VII L’électronique de commande
7.1 Pour un moteur à courant alternatif =〉
- En traction électrique, l'onduleur est un convertisseur continu-alternatif, qui permet d'obtenir
trois phases de courant alternatif, décalées de 2/3 (120°), de fréquence variable de zéro à 50 Hz à
partir d'un courant batterie.
- Cette technologie permet d’adapter les moteurs alternatifs fabriqués en grande série, qui sont simples,
robustes, et peu onéreux.
- Ce type de convertisseur fait varier uniquement la fréquence et permet d'obtenir ainsi une vitesse
de rotation variable.
- Ce procédé possède une puissance et un rendement correct à tous les régimes. (la vitesse de
- rotation d'un moteur courant alternatif est fixée par la fréquence ; la tension fixe le couple).
Principe de fonctionnement de l'onduleur
- Ce procédé possède une puissance et un rendement correct à tous les régimes.
- La vitesse de rotation du moteur courant alternatif est fixée par la fréquence;la tension fixe le couple
- Avec l'évolution de ce type de traction, la boîte de vitesse disparaît. Un réducteur suffit. Bientôt le
moteur sera intégré dans la roue. Cette solution présente un inconvénient car on augmente les
masses non suspendues.
Téléchargement
Explore flashcards