Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité - HES-SO

publicité
Master of Advanced Studies
en lutte contre la criminalité
économique [MAS LCE]
Master of Advanced Studies
in Economic Crime
Investigation [MAS ECI]
Les Hautes écoles spécialisées
Une spécialisation pluridisciplinaire
Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi
University of Applied Sciences, constituent un élément
majeur du système de formation suisse. En phase avec les
standards internationaux et l’évolution des besoins de l’économie et du marché, les HES sont dotées d’un statut équivalent à celui des universités. Elles s’en différencient dans
la mesure où l’enseignement prépare plus spécifiquement
les étudiant-e-s à l’exercice pratique d’un métier.
Les spécialistes titulaires d’un Master of Advanced Studies
en lutte contre la criminalité économique (MAS LCE) bénéficient de connaissances pluridisciplinaires et de compétences spécifiques leur ouvrant de multiples perspectives
professionnelles. Doté-e-s d’un solide bagage juridique,
économique et financier, informatique, criminalistique et
criminologique axé spécifiquement sur la criminalité économique, ils et elles sont préparé-e-s à travailler aussi bien
dans les milieux privés que publics et peuvent intervenir
efficacement à différents niveaux de la lutte contre la criminalité économique, aussi bien dans les domaines de la
prévention que dans ceux dédiés à sa détection et à sa
répression.
La Haute école de gestion Arc (HEG Arc) fait partie de la
Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO),
la plus grande HES de Suisse. Les formations de la HEG
Arc répondent aux directives de Bologne qui ont créé un
espace européen de l’enseignement supérieur dynamique
et compétitif visant à promouvoir la mobilité des étudiant-e-s.
Ces derniers et dernières ont ainsi plus de facilité à se faire
une place sur le marché du travail.
Les diplômé-e-s du MAS LCE sont entraîné-e-s à résoudre de
manière analytique, seul-e-s ou au sein d’équipes formées
de spécialistes de différentes disciplines, des cas complexes
sollicitant des compétences spécifiques variées.
L’Institut de lutte contre la criminalité économique (ILCE) a
été créé à la fin de l’an 2000 par la Haute école de gestion
Arc et ses partenaires : l’Université de Neuchâtel, l’Institut
Suisse de Police et l’Etat de Neuchâtel. Unique en Suisse
romande, cet institut de la HEG Arc offre des formations
et des prestations spécialisées de très haut niveau. En
2010, afin de répondre aux défis posés par l’évolution des
nouvelles technologies, l’ILCE a créé en son sein le Centre
d’investigation numérique et de cryptologie (CINC). Ce dernier effectue des expertises et des analyses sur mandat des
autorités et, à certaines conditions, de particuliers.
Le MAS LCE traite la criminalité économique comme un
ensemble complexe de phénomènes qui doit être connu de
tous les acteurs et actrices luttant contre cette forme de délinquance. Interdisciplinaire, fondé sur la notion d’éthique
et axé sur la pratique, il prépare les diplômé-e-s à collaborer
efficacement avec l’ensemble des personnes impliquées
dans la lutte contre la criminalité économique, contribuant
ainsi à sa prévention à long terme.
2
3
Les perspectives professionnelles
Une formation
labellisée et reconnue,
unique en Suisse romande
Hautement qualifié-e-s, les diplômé-e-s du MAS LCE sont
préparé-e-s à travailler dans des activités liées aussi bien à
la prévention, à la surveillance, à la détection et à la répression de crimes ou de délits économiques. La plupart des
titulaires d’un MAS LCE connaissent une impressionnante
évolution de carrière, qu’ils restent dans un même secteur
d’activité ou qu’ils utilisent la polyvalence acquise en proposant leurs talents dans d’autres domaines.
Créée en 2001, sur mandat de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice
et police (CCDJP), cette formation est unique en Suisse
romande.
Le MAS LCE a été évalué en 2008 avec succès par l’organe
d’accréditation et d’assurance qualité des Hautes écoles
suisses (OAQ).
Les diplômé-e-s du MAS LCE sont particulièrement apprécié-e-s dans les secteurs suivants (liste non exhaustive) :
Secteur privé :
–
–
–
–
–
–
Départements de compliance (banques, assurances
et grandes entreprises)
Services juridiques et services du contentieux
Départements des finances
Départements de sécurité
Contrôle interne
En général : banques, fiduciaires, compagnies d’audit, compagnies d’assurances, études d’avocats,
consultants, entreprises privées d’investigation
Depuis plusieurs années, le MAS LCE fait partie des formations financières et bancaires reconnues par Genève Place
financière (www.edubank.ch).
Ce titre permet d’obtenir l’agrément en matière de révision.
En effet, le Tribunal fédéral a reconnu, en novembre 2011,
qu’un-e titulaire du MAS LCE ne disposant pas d’un diplôme
préalable expressément mentionné par la loi sur la surveillance de la révision (LSR) remplit les conditions de formation
permettant de demander l’agrément en tant qu’expert-réviseur (TF 2C_731/210).
Secteur public :
– Tribunaux pénaux (juges de siège spécialisé-e-s)
– Ministères publics (procureur-e-s ou analystes)
– Services de police (FEDPOL ou polices cantonales)
– Autorité fédérale de surveillance des
marchés financiers (FINMA)
– Services spécialisés des administrations fiscales
fédérale et cantonales
–Douanes
– Services de contrôle interne cantonaux
– Contrôle fédéral des finances
– Cours des comptes
– Commission de la concurrence (COMCO)
– Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)
– Service national de coordination de la lutte contre
la criminalité sur Internet (SCOCI)
– Commission fédérale des maisons de jeu
4
5
Une formation ambitieuse effectuée
en cours d’emploi
Les conditions d’admission
Sont admis-es à suivre le MAS LCE, les titulaires d’un titre
délivré par une Haute école (HES, Universités, EPF), en
particulier en sciences économiques, en droit, en sciences
forensiques ou en informatique.
Le MAS LCE a pour objectif de former des spécialistes en
lutte contre la criminalité économique, contribuant ainsi à
sa prévention et à la répression des délits économiques.
Basée sur la pratique, cette formation spécialisée dispense
des connaissances techniques et confère aux étudiant-e-s
des compétences multiples.
Peuvent être admis-es sur dossier, les porteurs et porteuses
d’un titre professionnel supérieur dans les domaines du
contrôle de gestion, de l’expertise comptable, fiduciaire ou
fiscale, de l’organisation, de l’informatique ou d’un titre
délivré par une école supérieure et pouvant justifier d’une
expérience professionnelle particulièrement significative.
Organisation, structure et durée
Le MAS LCE se déroule en emploi, parallèlement à une activité professionnelle, et correspond à environ 2’000 heures
de travail réparties entre les cours, le travail personnel et le
travail de master.
La formation comprend huit modules : économie d’entreprise et finances I et II – droit I et II – informatique I et II –
criminalistique et criminologie – ateliers pratiques. Le plan
d’études du MAS LCE est une combinaison équilibrée entre
connaissances et compétences, entre théorie et pratique.
Le 8e module (ateliers pratiques), consacré à des études de
cas souvent complexes, met les étudiant-e-s en situation et
les incite concrètement à travailler en groupe. A l’issue des
modules, douze semaines sont consacrées à la rédaction
du travail de master.
Droit I
Economie et finances I
Informatique I
Droit II
Economie et finances II
Informatique II
Criminalistique et
criminologie
1er et 2e
semestres
Ateliers pratiques
3e semestre
Travail de master
4e semestre
Le ou la candidat-e doit en outre présenter un extrait du
casier judiciaire central et attester qu’il ou elle ne fait pas
l’objet d’une poursuite pénale pour une infraction relevant
de la criminalité économique.
Les conditions d’admission détaillées peuvent être consultées sur www.ilce.ch.
Le titre délivré
Les diplômé-e-s reçoivent un diplôme de Master of
Advanced Studies HES-SO en lutte contre la criminalité
économique. Cette formation correspond au minimum à
60 crédits ECTS.
La formation s’étend sur deux ans. Les modules sont dispensés sur trois semestres à Neuchâtel, à raison d’un jour et
demi à deux jours par semaine, les vendredis et samedis de
8h50 à 16h10 ou de 8h50 à 12h10. Les cours de criminalistique ont lieu à l’Ecole des sciences criminelles à Dorigny en
trois sessions de 3 jours, selon un horaire spécifique.
A certaines conditions, une équivalence peut être obtenue
pour les modules de type I. Le module pour lequel une équivalence est attribuée ne fait pas l’objet d’une évaluation.
Tous les modules et le travail de master doivent être réussis
pour obtenir le diplôme.
6
7
Un corps enseignant
hautement qualifié
Un comité scientifique
pluridisciplinaire et international
Les informations pratiques
Inscription
Un nouveau cycle de formation est proposé tous les deux
ans, en principe en février. La date de la prochaine rentrée
et le formulaire d’inscription se trouvent sur le site Internet
de l’ILCE (www.ilce.ch).
L’enseignement et l’encadrement sont assurés par des professeur-e-s et chargé-e-s de cours de la HEG Arc et de
ses partenaires, Universités et autres Hautes écoles, ainsi
que par des professionnel-le-s travaillant dans l’économie
privée ou dans le secteur public. Environ soixante spécialistes, au bénéfice d’une riche expérience professionnelle
et/ou scientifique, interviennent dans le cadre du MAS
LCE. Le corps enseignant bénéficie des connaissances
scientifiques et pratiques ainsi que des capacités pédagogiques et didactiques requises pour ce type de formation.
Les inscriptions sont traitées dans l’ordre de leur arrivée et
les candidat-e-s qui remplissent les conditions d’admission
sont accepté-e-s dans la limite des places disponibles.
Coût
Le prix de la formation complète se monte à CHF 22’000.–,
payable en quatre acomptes semestriels : CHF 7’500.– pour
les 1er et 2e semestres, CHF 5’000.– pour le 3e semestre et
CHF 2’000.– pour le 4e semestre. Ce prix comprend les
supports de cours et le matériel d’enseignement, sous
forme de documents papier ou numériques, ainsi que les
taxes ordinaires d’examen. Il ne comprend pas les ouvrages
ni les taxes pour les examens de rattrapage.
Le comité scientifique a pour mission de veiller à l’évolution
constante de la formation et d’assurer le lien entre celle-ci
et la pratique.
Certains cours ou modules peuvent être suivis par des
auditeurs et des auditrices libres. Le prix est indiqué sur
demande à : [email protected]
Lieu de cours
L’enseignement est pour l’essentiel dispensé sur le site de
la HEG Arc, Campus Arc 1 à Neuchâtel.
Inauguré en 2009, ce bâtiment situé à proximité immédiate
de la gare de Neuchâtel offre une infrastructure de pointe.
8
9
Une formation modulaire
Les plans d’études détaillés, constamment actualisés, sont réservés aux étudiant-e-s du MAS LCE.
Modules économie
d’entreprise et finances I et II
Objectifs : connaître l’organisation et le fonctionnement des entreprises, plus particulièrement
dans les domaines de la comptabilité et de la
gestion financière et être capable de détecter les
fraudes au sein des entreprises et organisations;
appréhender notamment les outils d’analyse
financière, les produits financiers bancaires et
d’assurance ainsi que l’évaluation des risques.
Modules droit I et II
Modules informatique I et II
Objectifs : connaître les bases du système juridique suisse, ainsi que les règles légales nationales et internationales en rapport avec la criminalité économique; appréhender notamment les
dispositions légales, procédures, organismes et
institutions impliqués dans l’identification, la répression et la prévention d’actes économiques de
nature criminelle.
Objectifs : connaître les fondements de l’informatique et plus particulièrement être capable d’identifier les utilisations frauduleuses; appréhender
notamment les risques liés à l’utilisation des systèmes et des réseaux, les questions de sécurité
informatique ainsi que la recherche d’informations sur les réseaux électroniques.
Contenu :
Contenu :
• Module préparatoire : établissement et falsification des
comptes, spécificités de la comptabilité, financement
• Module préparatoire : bases du droit, contrats,
responsabilité civile, droit suisse des sociétés,
droit pénal général
• Documents et faux documents
• Analyse criminelle et exploitation des données
• Investigation de scènes de crime
• Contrefaçons et escroqueries
• Traces numériques
• Stupéfiants (renseignement et blanchiment)
• Outils de la criminalité économique
• Nouvelles technologies
• Module préparatoire : hardware et systèmes d’exploitation,
réseaux, Internet (services, risques, attaques, défenses)
• Typologie des personnes commettant des crimes
économiques
• Signature électronique, infrastructure à clés publiques
• Criminologie des infractions économiques
• Bases de données
• Ethique et justice économique
• Data Mining
• Contrôle interne
• Procédure pénale et droits de la défense
• Forensic accounting and auditing
• Entraide judiciaire internationale
• Recherche d’informations sur les réseaux électroniques
– veille informatique
• Analyses financières de cas relevant de
• Enquêtes : cas pratiques
• Informatique en entreprise
• Faillite
• Protection des données et sécurité informatique
• Analyses de risques
• Fiscalité
• Audit informatique (prévention / détection)
• Gouvernance
• Droit pénal de la TVA – carrousels TVA
• Criminalité informatique
• Utilisation illicite des prix de transfert
entre groupes de sociétés
• Cadre légal de l’activité bancaire
• Management de la sécurité informatique
• Marchés financiers
• Facteur humain dans la sécurité informatique
• Surveillance du secteur financier
• Cryptologie
• Organisation bancaire
• Hacking, outils des hackers
••
• Criminalistique générale
Contenu :
• Révision
la criminalité économique
Contenu :
Placements collectifs de capitaux
• Détection des fraudes sur Internet
• Lutte contre le blanchiment d’argent et compliance
• Fraude dans le crédit documentaire
Module criminalistique
et criminologie
• Contrats d’assurance – fraude à l’assurance
• Délits informatiques
• Sociétés offshore, trusts et fondations
Objectifs : connaître les fondements de la criminalistique générale, le cadre méthodologique, les
méthodes permettant de mettre en évidence les
indices matériels de l’action criminelle, ainsi que
les moyens de les mettre en valeur et d’identifier
l’action, son déroulement et l’auteur; connaître les
notions de base en criminologie ainsi que les spécificités de quelques formes bien connues de la
criminalité économique.
• Droit de la concurrence
• Processus de corruption
• Droit pénal économique
• Contrefaçons
• Financement du terrorisme
• Réseaux criminels
Module ateliers pratiques
Objectifs : appréhender et préciser, au travers de
cas, les définitions et la portée de la criminalité
économique, les méthodes et procédures d’identification, de répression et de prévention, les personnes et institutions qui collaborent à la lutte
contre la criminalité économique.
Contenu :
Analyses de cas complexes, par exemple sur les
thématiques suivantes :
• Fraudes internes - protection des données
confidentielles de l’entreprise
• Blanchiment d’argent
• Piraterie informatique
• Réseaux criminels
• Recherche d’informations
• Techniques d’audition, normes à respecter dans
une enquête judiciaire
• Investigation financière - mise sur pied d’un plan d’enquête
• Analyse d’un montage financier sophistiqué
• Preuve informatique
• Financement du terrorisme
• Gestion de crise
• Analyse de spam avec l’outil ISCIA
10
11
Gare de Neuchâtel
Haute Ecole Arc Direction générale
Haute Ecole Arc Conservation-restauration
Haute Ecole Arc Ingénierie
Haute Ecole Arc Santé
Bâle
Porrentruy
Delémont
La Chaux-de-Fonds
Bienne
Neuchâtel
Berne
Yverdon
Fribourg
Lausanne
Genève
Haute Ecole Arc Gestion
Durée du trajet en train
jusqu’à Neuchâtel
Bienne
16 min
Berne
33 min
Soleure
33 min
Lausanne
40 min
Delémont
50 min
Fribourg
52 min
Genève
1 h 08
Zurich
1 h 28
Bâle
1 h 32
Sion
1 h 48
Strasbourg
3 h 11
Besançon
3 h 15
Lyon
3 h 44
Lugano
4 h 20
Paris
5 h 00
(1h10 en avion via Genève)
Bruxelles
www.polygone.ch
(1h15 en avion via Genève)
7 h 20
ILCE – Institut de lutte contre
la criminalité économique
HEG – Haute école de gestion Arc
Espace de l’Europe 21
2000 Neuchâtel
Tél. + 41 32 930 20 15
Fax +41 32 930 20 21
[email protected]
www.ilce.ch
Téléchargement