DOCX - 127.4 ko - Lycée Romain Rolland

advertisement
PMA - Procréation Médicalement assistée
Comment la PMA peut aider un couple dont l’homme est infertile à
procréer ?
L’infertilité, dont la cause est parfois inexpliquée, peut avoir des
origines variées, soit masculine soit féminine ou les deux. Ce n’est qu’après au
moins 2 ans de vie commune sans enfant qu’on peut raisonnablement parler
d’infertilité qui atteint 15 pourcents des couples infertiles (4 pourcents
définitivement stériles).
Dans certains cas, la technique utilisée est l’ICSI (Intra Cytoplamic
Sperm cell Injection)
qui consiste "simplement" à injecter le spermatozoïde directement dans
l'ovocyte. On utilise cette technique lorsque les spermatozoïdes ne sont pas
capables d'assurer seuls la fécondation (spermatozoïdes non mobiles, ou
ayant une « tête » sans enzymes pour accéder à l’ovocyte qui est libéré avec
une couronne de cellules autour de lui) .
Elle permettra d’obtenir une cellule œuf qui pourra être cultivée et
évoluer en embryon en se divisant
On peut ensuite introduire artificiellement l’embryon de 3 jours
directement dans l’utérus de la femme
Pour pouvoir introduire le spermatozoïde dans l’ovocyte, il faut biensûr disposer d’un ovocyte et donc avoir procédé à
après une FIVETE qui consiste à faire une fécondation in vitro qui est
faite après une stimulation ovarienne possible grâce à
- Etape de prise d’une molécule bloquant la sécrétion de GnRH (on
empêche le système normal de contrôle du fonctionnement des
ovaires)
- Injections quotidiennes de FSH stimulant la croissance de nombreux
follicules (sans rétrocontrôle sur la sécrétion de GnRH qui limiterait
la concentration de FSH et donc le nombre de follicules en
croissance)
- Suivi de la croissance des follicules sous échographie puis
prélèvement des ovocytes dans les follicules mûrs (acte chirurgical).
Réponse pragmatique : Donc la procréation de deux individus dont
l’homme peut se faire artificiellement avec un processus ICSI, une
fécondation in vitro puis un transfert d’embryon qui pourra se développer
dans l’utérus de la femme. Les médecins peuvent proposer une Procréation
Médicalement Assistée (= aide à la reproduction, aide à la conception et à la
nidation d’un embryon) à un couple dont l’homme a des spermatozoïdes non
mobiles. Cette aide consiste en une FIVETE particulière avec ICSI. Cela
nécessite un traitement lourd chez la femme et une opération délicate sous
microscope de fusion cellulaire.
Ces traitements sont coûteux, éventuellement traumatisants
(psychologiquement) en cas d’échecs répétés.
Téléchargement