fdes - Cerema Territoires et ville

publicité
Cete
Développement durable dans les constructions publiques
de l'Ouest
CENTRE D'ETUDES
TECHNIQUES
DE L'EQUIPEMENT
DE L'OUEST
DIVISION URBAINE
Groupe Construction
centre
d'Études
techniques
de l'Équipement
LES FICHES DE DÉCLARATION
ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE (FDES)
Choisis traditionnellement pour leurs performances techniques et fonctionnelles, leur qualité architecturale et
esthétique, ainsi que leur coût, les produits de construction se parent progressivement d’atouts supplémentaires :
leurs caractéristiques environnementales et sanitaires peuvent dorénavant intégrer les critères de sélection. Que
regroupent ces caractéristiques environnementales et sanitaires ? Comment en tenir compte dans le choix des
produits de construction ? Ces deux questions méritent quelques explications préalables, et bien évidemment,
des réponses concrètes.
■ ORIGINE DES FDES : PRODUITS DE CONSTRUCTION, ENVIRONNEMENT ET NORMALISATION
Sur le plan international
Afin de promouvoir une approche transparente et encadrée de l’étiquetage environnemental des produits,
l’organisation internationale de normalisation ISO a développé une série de normes d’application volontaire
basées sur la norme ISO 14020.
●

La norme ISO 14021 fournit des termes, des symboles et des méthodes de vérification à utiliser par les
organismes pour la déclaration des aspects environnementaux de produits et services. Il s’agit des
étiquetages de type II ou auto-déclarations environnementales.
La mention « Contient 30 % de produits
recyclés », symbolisée par le diagramme
de Möbius :

La norme internationale ISO 14024 fournit des principes et des procédures pour la certification de la
qualité environnementale des produits : il s’agit des étiquetages de type I ou écolabels officiels.
L’écolabel européen, symbolisé par le
logo :

La mention « Soutient le recyclage
des emballages », symbolisée par
le point vert :
La marque « NF environnement »,
symbolisé par le logo :
La norme internationale ISO 14025 fournit des recommandations pour la pratique des étiquetages
informatifs, et utilise la méthodologie d’Analyse de Cycle de Vie, ou ACV (définie par la série de normes
ISO 14040). Les labels de cette catégorie visent à fournir aux consommateurs des informations
standardisées sur un produit : il s’agit des étiquetages de type III ou écoprofils.
Par
exemple,
un
diagramme
mentionnant quelques indicateurs
environnementaux tels que la
consommation d’énergie, la production
de déchets, la contribution à l’effet de
serre,
est
un
étiquetage
environnemental de type III, comme
l’illustre l’étiquette ci-contre :
●
Sur le plan national
Ce sont les étiquetages de type III qui sont principalement plébiscités pour déclarer les caractéristiques
environnementales et sanitaires des produits de construction. Ils présentent l’avantage de fournir des
critères d’évaluation communs à toutes les familles de produits. En France, la norme NF P01-010 a ainsi
été développée, en s’appuyant sur la norme ISO 14025. Cette norme propose un format de communication
des informations quantitatives et qualitatives sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des
produits de construction sur tout leur cycle de vie, et leur contribution à celles du bâtiment : les Fiches de
Déclaration Environnementale et Sanitaire dites FDES.
■ LES FDES : CONTENU ET UTILISATION
Et plus concrètement ?
Les FDES fournissent les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction, de manière
multicritère (des critères environnementaux, sanitaires, ainsi que divers éléments relatifs au confort sont étudiés), et
multi-étape (toutes les étapes du cycle de vie des produits de construction, de l’extraction des matières premières, à
l’élimination en fin de vie sont considérées). Les FDES peuvent être individuelles, c’est-à-dire réalisées pour un couple
{produit, fabricant}, ou collectives, à savoir réalisées pour un type de produit d’un syndicat de fabricants.
●
Caractéristiques environnementales du produit
La norme NF P01-010 reprend principalement les trois premières étapes des analyses de cycle de vie (ACV; ISO 14040) :
1. Définition des frontières de l’étude, et en particulier l’unité fonctionnelle ou UF;
Par exemple : 1 m² revêtement de sol participant au confort acoustique de DVT 20 ans

Une unité fonctionnelle est la référence par rapport à laquelle est réalisée une ACV, donc une FDES.
Cette unité comporte actuellement trois grandeurs :
UF = quantité + fonction + temps ou Durée de Vie Typique (DVT)
Les produits complémentaires (colles, vis, etc.) nécessaires à la mise en œuvre du produit peuvent être
inclus dans son unité fonctionnelle.
Inventaire du cycle de vie (ICV) : identification de tous les flux entrant (consommations) et sortant (émissions) lors
de toutes les étapes du cycle de vie du produit;
Par exemple : 3 L de fioul pour l’extraction du granulat, 10 kg de silice pour la fabrication, 2 L d’eau (issue d’une nappe) pour
nettoyer les pelles sur chantier, 50 kg de CO2 lors du transport, etc.
2.
3. Évaluation de l’inventaire du cycle de vie (EICV), c’est-à-dire calcul de 16 impacts ou indicateurs
environnementaux à partir des flux de l’inventaire, pour l’unité fonctionnelle choisie initialement. La norme précise
les formules, les hypothèses et les références pour calculer ces indicateurs. Le résultat de cette étape se présente
en général sous forme d’un tableau comme l'illustre l’extrait ci-dessous.
Impact environnemental
Epuisement des ressources
Valeur total cycle de vie/UF
pour toute la DVT
Unité
kg Antimoine
équivalent
0,00371
0,371
Consommation de ressources
énergétiques - énergie
primaire totale
11,69
1169
MJ
Consommation de ressources
énergétiques - énergie
renouvelable
1,31
131
MJ
Consommation de ressources
énergétiques - énergie non
renouvelable
9,29
929
MJ
Consommation d'eau
7,37
Déchets solides valorisés
Déchets dangereux éliminés
Déchets non dangereux
éliminés
Déchets inertes éliminés
Déchets radioactifs éliminés
Changement climatique
Acidification atmosphérique
Pollution de l'air
Pollution de l'eau
Valeurs des indicateurs pour
l’unité fonctionnelle
737
L
0,04
4
kg
0,0000435
0,00435
kg
0,052
5,2
kg
3,15
315
kg
0,000000629
0,0000629
1,47
147
kg équivalent
CO2
0,51
kg équivalent
SO2
Divisées par la
durée de vie
0,0051
29,89
0,205
Destruction de la couche
d'ozone stratosphérique
Formation d'ozone
photochimique
Pour toute la
durée de vie
kg
2989
m3
20,5
m3
Unités des critères
environnementaux
Liste des critères
environnementaux
(Source : base de
données INIES)
Valeur total cycle de
vie/UF par annuité
Néant
0,0000918
0,00918
kg équivalent
éthylène
 Contribution du produit à la maîtrise des risques sanitaires
La norme NF P01-010 reprend les recommandations de la Directive Produits de Construction (Directive 89/106/CEE) relative
au marquage CE des produits de construction, et renvoie à différentes normes nationales et internationales qui déterminent
les protocoles de mesure et modes opératoires pour connaître principalement : les émissions de Composés Organiques
Volatiles (COV) et formaldéhyde, l’aptitude du produit à favoriser la croissance de micro-organismes (bactéries et
champignons), et les émissions radioactives.
 Contribution du produit au confort et à la qualité d’ambiance
La norme NF P01-010 formule également une liste d’éléments à renseigner et protocoles à utiliser pour connaître la
contribution du produit au confort acoustique, au confort hygrothermique, au confort visuel, au confort olfactif, etc.
●
Où les trouver ?
Actuellement, 80 FDES, qui représentent plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de produits sur le marché compte
tenu des fiches collectives, sont mises gratuitement à disposition dans la base de données INIES (INformation sur
l’Impact Environnemental et Sanitaire- www.inies.fr). Cette base de données est la base de référence française pour les
FDES au format de la norme NF P01-010 (depuis 2004). Certaines FDES de la base sont encore au format de la norme
XP P01-010, version expérimentale de la NF P01-010. A terme, toutes les FDES seront présentées au format
NF P01-010.
Les FDES sont fournies par les fabricants ou les syndicats professionnels. Les données fournies le sont sous leur
responsabilité. Elles peuvent donc également être demandées auprès de l’AIMCC (Association des Industries de
Matériaux, Composants et équipements pour la Construction – www.aimcc.org).
Comment les utiliser ?
De manière informative
●
Les FDES fournissent avant tout une information sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits
pour lesquelles elles sont réalisées. Elles permettent par conséquent de mieux les connaître. Actuellement, les rubriques
concernant la santé et le confort ne sont pas toujours renseignées de manière équivalente dans les FDES : la nature et
le format de ces données peuvent être différents d’un produit à l’autre, en fonction du choix des protocoles
expérimentaux par exemple. Dans l’immédiat, ces rubriques doivent donc être utilisées de manière informative,
contrairement aux valeurs des indicateurs environnementaux qui peuvent aussi être utilisés de manière comparative.
Et de manière comparative ?
La comparaison directe des produits de construction sur la base de leurs caractéristiques environnementales nécessite
que ces produits possèdent les mêmes unités fonctionnelles et les mêmes usages. Pour la comparaison, l’approche
« produits » est par conséquent limitée à de rares cas, tels que les revêtements de sols en PVC par exemple.
La comparaison doit être relative et nécessite d’avoir une approche « bâtiments » : les produits doivent être considérés
comme des éléments participant aux impacts environnementaux du bâtiment. Le principe consiste alors à :
1. Identifier les produits de construction (et leurs caractéristiques) mis en œuvre dans le bâtiment étudié
Exemple : Illustration des propos sur un bâtiment fictif de 100 m2 SHON, pour la catégorie de produits « structure ».
Structure
Durée de vie
Dimensions
Surface
Bâtiment
100 ans
Produits
Durée de vie
10 x 10 x 2,5
Dimensions
dans FDES
Murs bloc béton
100 ans
100 m2
Surface dans
FDES
1 m2
Isolant PSE Th 38
50 ans
1 m2
Quantités dans bâtiment
Dimensions
Durée de vie
(10 x 2,5 x 4) = 100 m2
100/100 = 1
10 x 2,5 x 4 =
100/50 = 2
100 m2
2. Sélectionner le ou les impacts environnementaux à étudier pour ce bâtiment (en fonction du projet, des
priorités du maître d’ouvrage, du site, etc.)
Suite de l’exemple : les impacts environnementaux sélectionnés peuvent être la consommation de ressources énergétiques
totales (en kWh/m2/an), le changement climatique (en kg eq.CO2/m2/an).
3. Rechercher dans les FDES des produits cités en 1, les valeurs des impacts environnementaux cités en 2
Suite de l’exemple : lecture directe des indicateurs environnementaux (valeurs de la base INIES)
Impacts dans FDES
Produits
Energie primaire totale
Changement climatique
Structure
Murs bloc béton
Isolant PSE Th 38
174 MJ
154 MJ
16 kg eq. CO2
6,05 kg eq. CO2
4. Calculer les impacts environnementaux du bâtiment liés aux produits, à l’aide de 1 et 3
Suite et fin de l’exemple : calcul des indicateurs environnementaux des produits pour les quantités mises en œuvre dans le
bâtiment, puis sommation, indicateur par indicateur, pour obtenir les indicateurs environnementaux du bâtiment liés aux
produits.
Produits
Murs bloc béton
Structure
Isolant PSE Th 38
Bâtiment
Impacts dans FDES
Energie primaire totale
100x1x1x174 = 17400 MJ
Soit 4833 kWh
100x1x2x154 = 30800 MJ
Soit 8556 kWh
13389 kWh
Changement climatique
100x1x1x16 = 1600 kg eq. CO2
100x1x2x6,05 = 1210 kg eq. CO2
2810 kg eq. CO2
Ainsi, pour 100 m2 et pour 100 ans, les « murs » de ce bâtiment consomment 13389 kWh et émettent 2810 kg eq. CO2,
soit 1,34 kWh/m2SHON/an consommés et 0,28 kg eq.CO2 émis ; valeurs à compléter avec celles de l’ensemble des
produits du bâtiment, pour tous les indicateurs environnementaux étudiés. Cette approche « bâtiments », recommandée
dans la cible n°2 de la certification « NF – Bâtiments tertiaires – démarche HQE® » permet d’identifier :
- la contribution des produits de construction aux impacts d’un ouvrage donné,
- les critères environnementaux sur lesquels les matériaux de construction peuvent avoir un impact non
négligeable (énergie grise, production de déchets, contribution au changement climatique, etc.),
- les types de produits qui, à l’échelle du bâtiment, ont le plus d’impacts sur le plan environnemental,
- l’importance relative des impacts liés aux produits de construction si les bâtiments sont de plus en plus
performants (diminution des consommations d’énergie, des consommations d’eau, des productions de déchets,
des émissions de CO2, etc.).
Cete
de l'Ouest
centre
d'Études
techniques
de l'Équipement
Cette approche est fastidieuse pour le moment, car elle nécessite de travailler manuellement sur un
grand nombre de données. Néanmoins, un outil informatique est en cours d’élaboration au CSTB. Cet
outil, ELODIE, permettra de calculer le contenu environnemental des bâtiments, c'est-à-dire la
contribution des produits de constructions aux impacts environnementaux de l’ouvrage, comme l'illustre
l'exemple précédent.

IDÉES REÇUES ET ERREURS À ÉVITER
●
Quelques définitions préalables
Concernant l’environnement et la santé, certains qualificatifs sont employés indifféremment, notamment
pour les produits de construction, alors que les notions sous-jacentes sont bien différentes. Quelques
précisions s’imposent :
Écologique
Sain
Naturel
Valorisable
Valorisé
Renouvelable
●
dont les impacts sur l’environnement sont évalués et ne sont pas néfastes.
dont les impacts sur la santé sont évalués et ne sont pas néfastes.
dont les transformations physico-chimiques avant utilisation sont quasi-inexistantes.
qui peut être réutilisé ou recyclé (matière) ou transformé (énergie) en fin de vie
qui est réutilisé, recyclé ou transformé en fin de vie.
dont les réserves se renouvellent plus ou moins rapidement avec le temps.
Que peut donc impliquer une FDES ?
La fourniture d’une FDES indique seulement que le fabricant, ou le syndicat de fabricants, du produit
concerné est transparent vis à vis de ce produit et communique sur ses caractéristiques
environnementales (et sanitaires). Le caractère écologique et sain du produit pour lequel elle a été
réalisée n’est pas acquis, et vice-versa. Le tableau ci-dessous précise les seules relations admissibles
entre les termes définis précédemment, notamment « écologique », « naturel », « sain », et « évaluation
environnementale et sanitaire (E&S) ».
FDES
Légende :
sens de lecture
n'implique pas
implique
Naturel
Sain
Écologique
Évaluation E&S
FDES
Naturel
Sain
Écologique
Évaluation E&S
■ POUR CONCLURE
Actuellement, on attribue aux produits de construction 10 à 15 % des impacts environnementaux globaux
des bâtiments sur leur cycle de vie, la majorité de ces impacts étant en effet due à l’exploitation des
bâtiments (consommation d’énergie, consommation d’eau, production de déchets d’activité, émission de
gaz à effet de serre, etc.). Cependant, les performances des bâtiments s’améliorent progressivement, et
notamment leurs performances thermiques (moins de besoins, moins de consommations), leurs
émissions de gaz à effet de serre, etc. Ainsi, la part attribuable aux produits de constructions dans les
impacts de l’ouvrage risque de s’accroître si ces produits ne sont pas choisis de manière intégrée en
prenant en compte l’ensemble de leurs caractéristiques techniques, économiques, environnementales,
sanitaires, etc. Il est par conséquent important de mieux connaître les produits, et de favoriser les études
permettant de les caractériser sur le plan environnemental et sanitaire.
Pour aller plus loin :
Norme NF P01-010, disponible auprès de l’AFNOR : www.afnor.org
Site de la base de données INIES : www.inies.fr
Site de l’AIMCC (Association des Industries de Produits de Construction) : www.aimcc.org
Référentiel de certification « NF - Bâtiments tertiaires - démarche HQE® », www.certivea.fr
Le guide de l’Habitat Sain, 2ième édition, 2004, Drs Suzanne et Pierre Déoux, ed. MEDIECO.
Elodie, pour mesurer l'impact environnemental des bâtiments, webzine CSTB, http://webzine.cstb.fr
CENTRE D'ETUDES
TECHNIQUES
DE L'EQUIPEMENT
DE L'OUEST
rue René Viviani
BP 46223
44062 NANTES
tèl : 02 40 12 83 01
fax : 02 40 12 84 44
Téléchargement