les conditions de la fécondation

advertisement
Chapitre 3
La procréation
Introduction :
Pour un couple, la possibilité de procréer existe réellement à chaque cycle sexuel alors que le
nombre d’enfants désiré est limité. D’autre part, beaucoup de couples ne peuvent pas avoir d’enfants
à cause de la stérilité. Cependant, la mauvaise hygiène représente toujours l’une de causes
importantes des grossesses à risque engendrant des maladies congénitales graves.







Quelle sont les conditions de la fécondation ?
Quelles sont les étapes de la fécondation ?
Quelles les premières étapes du développement embryonnaire ?
Comment s’établissent les échanges entre le fœtus et le corps maternel ?
Comment espacer les naissances ?
En quoi le progrès de la médicine permet-il de remédier à certains cas de stérilité humaine ?
Quelles les règles d’hygiène assurant le bon déroulement de la grossesse ?
I.
les conditions de la fécondation
* Un sperme normal : - volume entre 3 et 5ml
-pH alcalin
-une numération sup à 50millions /ml
* Des spermatozoïdes capacités.
* Rapport sexuel dans la période de fécondité: la rencontre des gamètes n'est possible que pendant
une courte période entre 9ème et 16ème j du cycle sexuel.
* La perméabilité de la glaire cervicale qui n'est pas franchissable en dehors de la période de
l'ovulation à cause de son maillage très serré.
* Voies génitales féminines saines ...
II.











les étapes de la fécondation :
Rencontre des gamètes
(spzs et ovocyte II) dans la partie supérieure de la trompe.
: les spzs se lient à des récepteurs situés dans la zone pellucide.
Réaction acrosomique : l’acrosome libère son contenu enzymatique qui hydrolyse et liquéfié
localement la zone pellucide.
Adhésion et fusion des membranes plasmiques de deux gamètes .le spz s’enfance dans le
cytoplasme ovocytaire.
Dépolarisation de la membrane qui s’oppose à l’entré d’un autre spz (pour éviter la polyspermie)
Augmentation du taux de ca2+ et PH cytoplasmique qui déclenche l’activation de l’ovocyte.
Réaction corticale : les granules corticaux libèrent leur contenu enzymatique qui hydrolyse les
récepteurs des spzs ce qui assure la monospermie
Reconnaissance entre les gamètes
Achèvement de la deuxième division de méiose et expulsion du 2ème globule polaire
: synthèse d’ADN et duplication des chromosomes
dans chacun de 2 noyaux gamétique qui gonflent.
Rapprochement des 2 pronucléi :mâle et femelle.
La caryogamie : fusion des 2pronucléi mâle et femelle chacun à 23 chromosomes et formation de la
cellule œuf
Formation de 2pro- noyaux (pronucléi) ainsi l’aster

La première division de la cellule œuf donne une cellule œuf au stade 2 cellules
III.
premières étapes embryonnaires :
Au cours de sa descente vers la cavité utérine, l’œuf subit d’autres divisions et produit en 4jours
64 cellules embryonnaires (stade morula).
Vers le 7ème jour, les cellules commencent à se différencier pour former un blastocyste. Les
cellules en périphérie forment le trophoblaste Celui-ci sécrète des enzymes qui creusent en partie
la muqueuse utérine ce qui permet l’implantation de l’embryon au niveau de l’endomètre : c’est la
nidation.
Les liens établis entre le corps maternel et l’embryon se développent et forme le placenta.
IV.
Rôles du placenta :
Rôle trophique
*Les éléments
indispensables au
développement du fœtus
(nutriments, o2...) contenus
dans le sang maternel sont
acheminés jusqu’aux fœtus
par le cordon ombilical
*les déchets du métabolisme
du fœtus (co2, urée…)
circulent dans le sens
inverse
V.
a.
Rôle protecteur
Rôle endocrinien
Le placenta laisse passer
de nombreux anticorps
maternels au fœtus pour
assurer l’immunité du
fœtus.
il s’oppose au passage de
la plupart de substances
toxiques et des germes
pathogènes
Les cellules du trophoblaste sécrètent
la HCG dont l’action est voisine de
celle de la LH. la HCG passe dans le
sang maternel et empêche la
régression du corps jaune. Celui-ci
continue à produire des doses
croissantes d’œstrogène et de
progestérone.
à partir de la 11ème semaine, le
placenta assure à lui seul la
production des œstrogènes et la
progestérone en grande quantité.
Maîtrise de la procréation :
La contraception hormonale
La contraception est l'infécondité volontaire et temporaire assurée par l'emploi de méthodes
contraceptives visant à espacer ou à éviter les naissances. Parmi ces méthodes on peut citer la
contraception hormonal ; c'est-à-dire la contraception basé sur l’utilisation se pilules

La pilule combinée :
* Composition: les pilules combinées se présentent sous forme de plaquettes de 21 ou 22
comprimés, formes d'oestrogène et de progestatifs de synthèse. la femme pratiquant cette
méthode , prend un comprimé par jour à partir du1er j du cycle, avec un arrêt de 6 à 7 j aprés
chaque plaquette. Cet arrêt entraîne une hémorragie de privarion semblable à celle de la
menstruation.
* Mode d'action :
-Au niveau du C-H-H : les oestro-progestatifsde synthèse exercent un RC(-) et freinent la
sécrétion de LH et FSH ce qui entraîne l'arrêt de croissance folliculaire et bloque l'ovulation
- Au niveau de l'utérus : les oestro-progestatifs de synthèse ont une action anti- nidatoire
b.
Stérilité et procréation médicalement assistée (PMA) :
-Les causes de la stérilité :
- L'infertilité masculine est liée à la quantité et la qualité des spermatozoïdes:
-Azoospermie : absence de spermatozoïdes dans le sperme
-Oligospermie : moins de 20millions spermatozoïdes par ml de sperme
-Asthénospermie : moins de 50% de spermatozoïdes mobiles dans le sperme une heure après
l'éjaculation
-Tératospermie : Plus de 40% de spermatozoïdes avec des anomalies structurales.
-L'infertilité féminine peut avoir plusieurs causes :
-Troubles de l'ovulation
- obstruction ou altération des trompes
- troubles de la réceptivité au sperme
- troubles de l'endomètre ou de la glaire cervicale
-La procréation médicalement assistée (PMA)
C’est l’ensemble de techniques médicales qui permettent de relayer (remplacer) le processus normal
de grossesse en vue de pallier (remédier) la stérilité de l’un ou de deux partenaires d’un couple.
Exemple : La FIVETE (fécondation in vitro et transplantation embryonnaire)
La FIVETE est appliquée dans les cas suivants:
- Stérilité due à une obstruction des trompes
- Une infertilité masculine due à une oligospermie
- Une stérilité immunologique (présences des anticorps ant-spermatozoïdes).
Les principales étapes de la FIVETE
VI.
L’hygiène de la procréation
a.
Perméabilité du placenta :
le placenta est perméable à des nombreuses substances toxiques et à certains
microorganismes : le tabac, les drogues, l’alcool des médicaments tératogènes, des virus
(VIH…), des bactéries…
b.
Effets de la toxicomanie sur la grossesse et sur le nouveau-né :
* Le tabagisme :
-Le retard de croissance intra-utérine
- L'augmentation du risque tératogène (qui produit des malformations chez l’embryon)
-La mortalité prénatale
- Les difficultés d’accouchement et accouchement prématuré
- La rupture prématurée des membranes du fœtus.
-Des maladies congénitales : bec de lièvre, hématome, cancer…
bec de lièvre
hématome
*L’alcoolisme :
-Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF)
- Retard de croissance intra-utérine, malformations cardiaque, cérébrale et urogénitale
-Trouble de comportement du nouveau-né( agitation…), retard mental…
* les autres drogues :
-Avortements spontanés, des accouchements prématurés
- Etat de dépendance chez le fœtus
-En absence de traitement , le nouveau né se manifeste également : une cyanose (état
bleuté de la peau), les apnée et les convulsions, phocomélie, malformation du cerveau , du
cœur…
phocomélie
c.
Les moyens de prévention :
Avant la grossesse :
-soigner la mère avant qu’une grossesse puisse être envisagée (syphilis…)
-déconseiller une grossesse dans le cas d’une infection par le VIH.
-Vacciner avant la grossesse une femme non immunisée au préalable (rubéole..)
Pendant la grossesse :
-Conseiller une hygiène de vie permettant d’éviter une infection telle qu’éviter de consommer
des viandes mal cuites et limiter les contacts avec les chats pour éviter la toxoplasmose.
-Surveiller la survenue d’une infection.
-Prendre des habitudes de vie particulièrement strictes et qui sont utile pendant la grossesse
telles qu’éviter la consommation des substances toxique (le tabac, l’alcool et les drogues…)
Téléchargement