memoire-genetique

advertisement
Exposé Mémoire Génétique
Problématique :
Existerait-il une forme de mémoire génétique qui se transmet d'une génération à l'autre ?
Plan : Introduction
1 : Problèmes
A : L’inné
B : L’autisme et les souris
2 : Causes probables
A : L’hérédité
B : L’instinct
Conclusion
Introduction :
Afin de correctement aborder le sujet, je dois d’abord définir ce qu’est la mémoire mais
le terme « mémoire » réfère à différentes choses selon le domaine :
En psychologie la mémoire « classique » qui nous permet de nous souvenir et d’oublier
toutes sortes d’évènements.
En biologie la mémoire immunitaire est la capacité du système immunitaire adaptatif à
reconnaître des antigènes.
La mémoire génétique est la capacité d'un nouveau-né à venir au monde avec une partie
des mémoires de ses ancêtres inscrits dans son patrimoine génétique.
La mémoire génétique est une théorie qui s’inscrit dans la biologie de l’évolution et part
du principe que l’ADN d’une espèce fonctionne comme une bibliothèque abritant des
souvenirs, des expériences, des capacités et des savoirs transmis par un ancêtre à sa
descendance. Elle englobe les souvenirs photographiques des vies des ancêtres, dont les
expériences, les capacités et les émotions sont à encodées dans la double hélice de
l’ADN. Les spécialistes pensent que l’inné et les dons inexpliqués de certains autistes sont
liés à cette mémoire génétique, mais a plus grande échelle que tous le vivant est affecté
par le biais de l’hérédité et des instincts.
1,A L’inné :
Un caractère biologique est dit inné lorsqu'il est déterminé dès la naissance de l'individu.
Cela n'implique pas que ce caractère soit observable dès la naissance. En effet, il peut
s'agir d'un trait qui ne s'exprime que dans certaines conditions ou à certaines périodes au
cours du développement d'un organisme. Par exemple, la pilosité est un caractère inné
qui n'apparaît véritablement qu'à la puberté chez l'être humain. En général, un caractère
inné est contrôlé par un ou plusieurs gènes, mais il peut aussi être lié à des facteurs liés à
l'environnement biophysique et biochimique rencontré par le fœtus pendant la
grossesse.
1,B L’autisme et les souris :
«L’une des choses les plus étonnantes et les plus fréquentes pour beaucoup d’autistes
que j’ai vu est qu’ils connaissent clairement des choses qu’ils n’ont jamais apprises.»
Ainsi, Leslie Lemke est un virtuose musical même s’il n’a jamais eu une leçon de musique
dans sa vie. Comme «Blind Tom» Wiggins, un siècle plus tôt, son génie musical est
apparu si jeune et de façon si spontanée qu’il n’a pas pu apprendre ce qu’il savait. Nous
avons, programmé en nous, un nombre important de talents et de connaissances, «des
logiciels installés d’office». Et ces talents enregistrés apparaîtraient de façon éclatante à
l’occasion de maladies ou d’accidents qui les activeraient ou forceraient des connexions
nouvelles entre certaines régions du cerveau humain.
Les expériences menées par le Dr Brian Dias et ses collègues de l'Université Emory
tendent à montrer qu'un événement traumatique affecte l'ADN avant l’accouchement et
modifie le cerveau et le comportement des générations suivantes. Dans leurs travaux, les
chercheurs ont constaté que des souris entraînées à éviter une odeur (ces souris étaient
exposées à une odeur de fleur de cerisier puis a un choc électrique douloureux)
transmettaient leurs aversions jusqu'à leurs « petits-enfants ». (L'homme et la souris
possèdent 99% de gènes identiques ou proches. La souris est donc un merveilleux
organisme pour mieux comprendre les mécanismes du cancer, des maladies génétiques,
mais aussi nous permettre de comprendre l'embryogenèse, ainsi que l'évolution.)
2,A L’hérédité :
L’hérédité (du latin hereditas, « ce dont on hérite ») est la transmission, au sein d'une
espèce vivante ou d'une lignée de cellules, de caractéristiques d'une génération à la
suivante. Les mécanismes de l'hérédité sont au cœur de la théorie de l'évolution car ils
permettent l'accumulation des variations au fil des générations qui conduit à l'apparition
de nouvelles espèces. En général, on associe l'hérédité aux gènes tels qu'ils furent
découverts par Gregor Mendel mais d'autres mécanismes dits non mendéliens et
épigénétiques peuvent aussi intervenir dans la transmission des caractères biologiques.
S'agissant d'espèces animales, y compris l'être humain, l'hérédité peut concerner des
traits physiques mais aussi comportementaux bien que ces derniers puissent aussi être
acquis par apprentissage ou imitation.
2,B L’instinct :
L’instinct caractérise une connaissance, une mémoire que l’on possède dès le premier
instant de la vie, alors que nous n’en avons pas encore fait l’expérience. L’instinct le plus
basique est le suivant:
Vivre/Survivre/Se reproduire
Ces notions très basiques sont le socle de toute espèce vivante: vivre (boire, se nourrir),
survivre (se défendre, se battre pour vivre) et se reproduire (perpétrer la continuité de
notre espèce).
Selon cette hypothèse, l’instinct animal serait une manifestation de la mémoire
génétique : la capacité innée à migrer, hiberner ou se reproduire sans expérience
concrète préalable est une démonstration de son action directe. Mais cette mémoire
ancestrale va bien au-delà des instincts primitifs.
Conclusion :
La mémoire de l’ADN se manifeste dans notre vie de tous les jours par différents
événements. A titre d’exemple, l’instinct de défense peut être lié à la génétique.
A la vue d’un animal comme le lion ou le crocodile, nous sommes automatiquement
poussés à fuir. Certains spécialistes pensent que cette étude pourrait permettre de
mieux comprendre des troubles comme les phobies, l’anxiété ou le stress posttraumatique.
Les phobies, comme la peur des araignées par exemple, peuvent également être le fruit
des données transmises dans les gènes.
Certaines des aptitudes que nous possédons, les « dons » qu’on a sans qu’on ait eu à
apprendre, pourraient aussi être liés à ce type de mémoire.
Vous pouvez par exemple avoir un sentiment familier par rapport à un endroit
quelconque, tout simplement parce que vos grands-parents y sont vécus. La mémoire
génétique est à l’œuvre.
Mémoire génétique cérébrale
Paul Martins (Auteur) Paru en février 2012 Manuel (broché)
Sources :
www.sciencesetavenir.fr (site Web)
Le Cycle de Dune de Franck Herbert (Roman)
La série des Assassin’s Creed (Jeux Vidéos)
rthsrthsrthztstrhzeqgstrgh
https://fr.wikipedia.org (site Web)
Apport de la génétique dans les études
sur la résilience: l'exemple de
l'autisme (article universitaire)
Téléchargement