QCM-Grammaire

advertisement
QCM 2015 – GRAMMAIRE-1
1.
Laquelle des propositions ci-après se rapportant à la notion de pronom relatif est-elle exacte ?
a.
b.
c.
d.
2.
Dans la phrase : « je voudrais de la confiture », l’expression « de la » est :
a.
b.
c.
d.
3.
quelques distances / quelque rêve / quelque cri / quelques pas ;
quelque distance / quelques rêve / quelques cris / quelque pas ;
quelque distance / quelque rêve / quelques cris / quelques pas ;
quelques distances / quelques rêves / quelques cri / quelque pas ;
Dans laquelle de ces phrases remplaceriez-vous les points de suspension par « sensé » ?
a.
b.
c.
d.
7.
marcher me fatigue ;
je déteste marcher ;
courir, c’est marcher vite ;
l’envie de marcher.
Dans le texte suivant : « A … de là, un vieux paysan poursuivait ses travaux séculaires, perdu dans … . Par
moment, la vallée résonnait de … qu’il lançait à toute volée pour encourager ses bêtes de trait. Hésitant,
brisant la dureté d’un sol aride, il avançait encore de … avant de buter sur une motte plus dure que les autres.
Le combat quotidien pour sa survie se poursuivait ainsi chaque jour », par laquelle de ces propositions doit-on
remplacer les points de suspension ?
a.
b.
c.
d.
6.
les kilomètres pendant lesquels nous avons courus ont paru longs ;
les sangliers que les chasseurs ont poursuivis ont été tués ;
les livres que j’ai fait imprimer ont eu du succès ;
ils se sont rencontrés par hasard sur le pont des Arts.
Dans laquelle des propositions suivantes, l’infinitif « marcher » a-t-il la fonction de complément de nom ?
a.
b.
c.
d.
5.
un article indéfini ;
un article défini contracté ;
un article suivi d’une préposition définie ;
un article partitif.
Laquelle des phrases suivantes comprend un participe passé mal orthographié ?
a.
b.
c.
d.
4.
Le pronom relatif n’a pas toujours d’antécédent ;
L’antécédent du pronom relatif est placé avant le pronom relatif ;
Le pronom relatif peut avoir toutes les fonctions du nom ;
La fonction du pronom relatif se définit par rapport à un mot situé dans la proposition subordonnée
relative.
il était … venir au rendez-vous ce matin ;
ce projet n’est pas …, nous ne pouvons pas l’accepter ;
cet appareil … photocopier rapidement n’est pas efficace ;
nul n’est … ignorer la loi.
Dans le texte ci-dessous, quel est le participe passé mal orthographié ? « il n’y a pas une disposition de cette
loi que je n’aie appréciée, excepté une des dernières que j’ai retenue. Pourtant, j’en avais lu de nombreuses et
les juristes que j’ai entendu discuter semblaient satisfaits. La portée de ce texte était en fait plus importante
que je l’avais supposé. »
a.
b.
c.
d.
appréciée ;
retenue ;
entendu ;
supposé.
Page 1|6
8.
Parmi les quatre propositions suivantes, laquelle est erronée ?
a.
b.
c.
d.
9.
nous décrétons que vous déciderez ultérieurement ;
il décréta qu’il partirait bientôt ;
ils ont décrété que je sois déféré devant le tribunal ;
vous aviez décrété que nous désirions continuer.
Laquelle des propositions ci-dessous complète de façon correcte la phrase suivante ? « à cette élection, les
candidats que j’ai … faire campagne, je les ai … mettre en ballottage au premier tour. »
a.
b.
c.
d.
vus … vus ;
vu … vus ;
vus … vu
vu … vu.
10. Parmi les phrases suivantes, laquelle ne contient pas l’idée de cause ?
a.
b.
c.
d.
devant la froide résolution de son adversaire, il dut reculer ;
nous ne pouvons pas nous prononcer, attendu la complexité de cette affaire ;
pour arriver plus vite, il vaut mieux passer par là ;
il n’est pas question de partir, vu l’état des routes.
11. Parmi ces quatre verbes, lequel n’est pas transitif ?
a.
b.
c.
d.
ressouder ;
accidenter ;
revendre ;
accéder.
12. Dans la phrase « il regarde les chiens jouer dans le parc », la proposition subordonnée est-elle ?
a.
b.
c.
d.
circonstancielle ;
complétive ;
conjonctive ;
infinie.
13. Mettez la phrase suivante au passé en respectant la concordance des temps : « on annonce que le rapide en
provenance de Bâle, qui a pris du retard entre Besançon et Dijon, n’arrivera pas avant 19h15. »
a. on annonçait que le rapide en provenance de Bâle, qui dut prendre du retard entre Besançon et
Dijon, n’arriverait pas avant 19h15
b. on annonçait que le rapide en provenance de Bâle, qui eut pris du retard entre Besançon et Dijon,
n’arriverait pas avant 19h15
c. on annonça que le rapide en provenance de Bâle, qui avait pris du retard entre Besançon et Dijon,
n’arrivera pas avant 19h15
d. on annonça que le rapide en provenance de Bâle, qui avait pris du retard entre Besançon et Dijon,
n’arriverait pas avant 19h15
14. Quelle phrase contient un adjectif qualificatif attribut du sujet ?
a.
b.
c.
d.
quelle belle paire de chaussures, je les achète !
je vois que ton petit frère va mieux, il a bonne mine.
tu as grand appétit aujourd’hui, cela fera plaisir au médecin.
j’en ai assez, je suis fourbu.
15. Parmi les quatre phrases suivantes, laquelle comporte un complément circonstanciel de temps ?
a. Il sort souvent la nuit ;
b. la nuit est claire ;
Page 2|6
c. J’ai perdu une minute ;
d. cette minute se prolongea interminablement.
16. Complétez la phrase de manière correcte : « il y a quelques semaines encore, nous … à l’intégralité de ses
besoins. »
a.
b.
c.
d.
pourvoyons ;
pourvoyions ;
pouvoillons ;
pourvoillions.
17. Parmi les règles de grammaire ci-après, laquelle n’est pas correcte ?
a.
b.
c.
d.
on appelle auxiliaires les verbes être et avoir parce qu’ils servent à conjuguer tous les autres verbes ;
avoir est un verbe transitif, il peut avoir un complément d’objet direct ;
le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir reste toujours invariable ;
le participe passé conjugué avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du
verbe.
18. Parmi les verbes suivants, un seul est transitif. Lequel ?
a.
b.
c.
d.
acheter ;
tomber ;
partir ;
rire.
19. Quelle est la phrase correcte ?
a.
b.
c.
d.
elles se sont proposées de les recopier ;
ils se sont lavés à l’eau tiède ;
ils se sont cherchés querelle ;
ils se sont accusés mutuellement.
20. « Laurent et Christophe étaient présents à la réunion, je leur ai parlé. » dans cette phrase, « leur » est :
a.
b.
c.
d.
un adjectif possessif ;
un pronom démonstratif ;
un pronom personnel ;
un pronom possessif.
21. Quelle proposition complète correctement la phrase suivante : « il était parti … lui dire au revoir » ?
a.
b.
c.
d.
avant que j’aie pu ;
avant que j’ai pu ;
avant que je puis ;
avant que je puisse.
22. Parmi les mots suivants, lequel n’est pas une conjonction de coordination ?
a.
b.
c.
d.
mais ;
où ;
or ;
car.
23. Quelle est la phrase correcte ?
a. a-t-elle apporté les journaux que vous lui avez commandé ?
b. elle a apportée les journaux que vous lui avez commandé ;
c. elle a apporté les journaux que vous lui avez commandés ;
Page 3|6
d. elle a apporter les journaux que vous lui avez commandés.
24. Parmi les phrases suivantes, une seule est à la voix passive. Laquelle ?
a.
b.
c.
d.
il a été vu devant le cinéma ;
ils vont partir à l’heure ;
ils ont pris un verre ;
il était venu très tôt.
25. Quelle est la première personne du singulier du verbe « vaincre » au présent de l’indicatif ?
a.
b.
c.
d.
je vainques ;
je vaincs ;
je vains ;
je vainc.
26. Parmi les quatre verbes suivants, un seul appartient au deuxième groupe. Lequel ?
a.
b.
c.
d.
tenir ;
vouloir ;
devenir ;
finir.
27. Dans laquelle de ces phrases remplaceriez-vous les points de suspension par « leurs » ?
a.
b.
c.
d.
il … enverra un télégramme ;
… fils étaient ensemble au collège ;
donnez-… cette satisfaction ;
nous … sommes reconnaissants de nous avoir aidés dans cette circonstance.
28. Quel est le nombre de fautes dans cette phrase ? « la traversée se serait bien déroulé si les éléphants ne
c’étaient pas montré aussi nerveux. Assoupis sous les frondaisons, les bêtes commencèrent a s’agiter dès que
le crépuscule tomba, sans doute dérangés par les bateaux qui navigaient en formation serrée. »
a.
b.
c.
d.
quatre ;
cinq ;
six ;
sept.
29. Conjuguez le verbe « croître » à la première personne du singulier du passé simple de l’indicatif.
a.
b.
c.
d.
je crus ;
je crûs ;
je cru ;
je crois.
30. Quelle est la phrase incorrecte ?
a.
b.
c.
d.
la matinée lui parut longue et son travail irritant bien qu’il l’aimât ;
il faut que nous cueillions ces fruits avant la pluie ;
bien qu’il eût dépassé la soixantaine, sa barbe était noire ;
attends que j’ai fini cet exercice.
31. Parmi ces quatre phrases, laquelle ne comporte pas d’attribut du sujet ?
a.
b.
c.
d.
Vous avez l’air déconcerté par ma remarque ;
Leur chien est gentil mais envahissant ;
Ce magazine paraît toutes les semaines ;
Il a été nommé directeur de la promotion.
Page 4|6
32. Après quel signe de ponctuation n’y a-t-il pas de majuscule, à l’exception des noms propres ?
a.
b.
c.
d.
un point ;
un point-virgule ;
des points de suspension ;
un point d’exclamation.
33. Comment s’écrit le verbe « craindre » à la première personne du singulier de l’indicatif présent ?
a.
b.
c.
d.
je craind ;
je crainds ;
je crains ;
je craints.
34. En conservant l’accord des temps, la phrase suivante : « je me demande s’il aura fait son travail à temps »
devient « je me demande s’il … son travail à temps » Quelle proposition convient ?
a.
b.
c.
d.
s’il avait fait ;
s’il eut fait ;
s’il eût fait ;
s’il aurait fait.
35. Dans laquelle de ces propositions les participes passés sont-ils mal orthographiés ?
a.
b.
c.
d.
j’ai poussé la grille et je l’ai fermée sans difficulté ;
la proposition que tu lui as suggérée est retenue ;
je sais quels exemplaires il a choisi et je l’ai remercié ;
il n’a pas fait d’efforts et il ne l’a su qu’aujourd’hui.
36. Laquelle de ces phrases est correcte ?
a.
b.
c.
d.
des campanules mauves, des aigremoines jaunes ont jailli en fusée ;
nous avons rêvé de pays inconnus ;
on nous a entendus, la porte s’ouvre ;
les chaleurs qu’il y a eu ont tout brûlé.
37. Quelle est la phrase inexacte d’un point de vue grammatical ?
a.
b.
c.
d.
quoique très courageux, il faillit renoncer ;
malgré qu’il soit courageux, il faillit renoncer ;
tout courageux qu’il soit, il faillit renoncer ;
bien que courageux, il faillit renoncer.
38. Parmi les phrases suivantes, laquelle comprend un ou plusieurs participes passés mal accordés ?
a. nous avons visité la nouvelle maison qu’ils ont acheté ;
b. Agathe a salué son voisin qui ne l’a pas reconnue ;
c. dans la rue piétonne, la fréquentation des clients a diminué, mais la boulangère n’a jamais vendu
tant de bûches, tant de galettes des rois ;
d. les assauts de la mer ont rongé les barrages construits par les naufragés.
39. Tous les verbes de cet extrait d’un poème d’Alphonse Allais sont conjugués au même temps. De quel temps
s’agit-il ? « Oui, dès l’instant où je vous vis Beauté féroce, vous me plûtes ; De l’amour qu’en vos yeux je pris,
sur-le-champ, vous vous en aperçûtes. Mais de quel air froid vous reçûtes tous les soins que pour vous je
pris. »
a. le subjonctif imparfait ;
b. le plus-que-parfait ;
c. le passé antérieur ;
Page 5|6
d. le passé simple.
40. Dans laquelle de ces phrases le verbe est-il employé à la voix passive ?
a.
b.
c.
d.
son discours fut interrompu par les acclamations ;
il est sorti par le portail principal ;
il s’est interrompu par crainte des sifflets ;
le nouveau bâtiment était sorti de terre avant l’hiver.
Page 6|6
Téléchargement